lundi 31 octobre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : première tranche bientôt teminée pour les réseaux d'eau usées et assainissement


La réhabilitation des réseaux d'adduction d'eau potable et d'assainissement se réalisent en trois étapes, le collecteur principal d'eaux usées étant enfoui sous la chaussée de la D51 tout le long de la traversée du village. Un programme qui s'étalera sur plusieurs années..
La première tranche (de l'entrée de Saint-Florent jusqu'au niveau des cités Deparcieux) sera bientôt terminée, encore un mois environ. Toutes les habitations côté Auzonnet sont déjà raccordées. Il ne manque plus qu'à faire de même pour celles situées de l'autre côté der la route, ce qui suppose chaque fois un creusement de chaussée pour faire les jonctions au collecteur principal et, par conséquent une circulation alternée. Des travaux réalisés par la SCAIC sous le contrôle du cabinet d'étude AMEVIA.
Une opération pas si simple qu'il n'y paraît puisque le tractopelle doit éviter de sectionner les circuits électriques et la conduite de gaz qui sont eux aussi enfouis.
Ces travaux ont été rendus nécessaires non seulement du fait de la vétusté du réseau d'adduction et d'assainissement, mais aussi pour mettre en séparatif les eaux usées et les eaux pluviales, ces dernières contrariant le fonctionnement de la station d'épuration.
Tous les jeudis a lieu une réunion de chantier pour faire le point sur l'avancée des travaux avec Raymond Reboul, maire-adjoint , Éric Magnanelli du cabinet d'étude Amevia Ingénérie et Fabrice Mathieu pour la SCAIC.

dimanche 30 octobre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : les sangliers ont causé des dégâts au cimetière

Ces affichettes apposées par la mairie  sur les portails du cimetière sont peu banales, et cependant, il faudra, semble-t-il, s'y habituer. Les  sangliers sont devenus de moins en moins sauvages et semblent apprécier la proximité des habitations, notamment lorsqu’elles ont des parcelles cultivées. Cependant, si leurs intrusions sont gênantes, voire irritantes pour tous, elles le sont encore plus lorsque ces animaux s'introduisent dans le cimetière , un sanctuaire dans lequel ils causent les dégâts qu'on imagine. Un sanctuaire qu'il convient de respecter et protéger.
La façon la plus simple, et la plus efficace étant de veiller bien fermer le portail.

jeudi 27 octobre 2016

Les Mages : les classes ont visité l'exposition sur la citoyenneté et les fusillés pour l'exemple.


Les deux expositions : Fusillés pour l’exemple et Citoyenneté,  présentées à la salle Bauquier aux Mages pendant deux semaines se sont terminées par la visite des collégiens  classe de 3ème du collège Deparcieux du Martinet accompagnés par leur Professeur d’histoire et de la Principale de l’établissement ainsi que des classes CM1-CM2 du groupe scolaire Joliot Curie des Mages encadrées par le Directeur et  la professeure de la classe CM1.
Le question réponses préparé par les responsables de l’ARAC (association Républicaine des Anciens Combattants, vallée de l’Auzonnet et Département) ont permis une visite inter active des élèves. Répartis en petits groupes pour le collège pour les deux expos et globalement pour l’école primaire sur la citoyenneté,  ils ont d’abord cherché le panneau correspondant à la question, et après lecture ont répondu à la question posée. Exemples : citoyenneté panneau 2.  Devise et symboles de la république ?
Fusillés pour l’exemple panneau 2. Que désigne le terme « Soldat fusillé pour l’exemple » ?
A partir de ce document questions réponses tous les élèves conseillés, dirigés par les enseignants ont participé  à un cours d’histoire et d’instruction civique hors les murs du collège ou de l’école.
Après les vacances bien méritées les enseignants pourront utiliser cette visite pour leurs cours en fonction du programme collège 3 ème ou cycle 3.
Les responsables de l’ARAC remercient les visiteurs, les élèves , les enseignants et la municipalité des Mages en particulier Suzanne André et Jany Sans et le maire Jean-Claude Paris pour leur présence à leurs côtés et la mise à disposition de la salle Bauquier.
Ces derniers jours, les actes d’incivilités font la une des informations,  enseignants, policiers personnes âgées agressés, bâtiments publics dégradés, violences en tous genres..sans parler des actes sans noms à Paris, à Nice... qui ont meurtris la France entière. En ce sens,cette expo de l’ONAC ( Office National des Anciens Combattants)  qui rappelle les fondement de notre république, des droits, et des devoirs de l'Homme et du Citoyen, mérite d’être largement diffusée.
      

Les Mages : à La Tourette, les voyages forment la jeunesse !

Le 11 octobre, une trentaine d'adhérents du club de La Tourette ont voulu profiter du bel été indien qui règne sur la région pour faire une sortie en direction de Lamastre et du bon air de la montagne ardéchoise. Le groupe de seniors a été accueilli à la ferme des Chaupous par un couple de bergers passionnés par l'agriculture Bio et Logique. Bergers pendant quelques années, ils ont décidé un jour de  vivre de leur passion devenue un idéal.
La ferme comporte un sympathique aréopage de brebis, mais également des cochons, poules, lapins, oies, et chiens de bergers. Nous sommes très loin de l'agriculture intensive ! Une démonstration de chiens de troupeau a eu lieu avant une petite dégustation  des produits de la ferme. Une mise en appétit qui  a permis d'apprécier le succulent repas ardéchois servi au restaurant de la ville.
Puis ce fut l'embarquement dans le train de l'Ardèche, d'un âge respectable de 120 ans,  malgré tout confortable avec ses sièges en velours et plafond lambrissé, véritable patrimoine historique et culturel qui a emmené nos seniors dans une excursion à travers la montagne ardéchoise couverte de superbes châtaigniers avec découverte des gorges du Doux pour arriver au terminus de la gare de Tournon.
Le retour s'est fait en car où tous ont chanté en chœur « nous avons fait un beau voyage…»  Prêts à recommencer !

lundi 24 octobre 2016

Les Mages : la castagnade intergénérationnelle a rassemblé beaucoup de Mageois

 Il faisait beau mais un peu frisquet ce mercredi soir un peu particulier cette année puisqu'il marquait le jour du départ en vacances scolaires au lieu du vendredi habituel où les gens sont plus disponibles car la plupart ne travaillent pas le lendemain. Mais dès  18 heures petit à petit, un bon nombre de Mageois se sont rassemblés sur la place  frères Nouvel afin de participer à la traditionnelle castagnade organisée et offerte par la Mairie. Une manifestation qui permet de rassembler l'ensemble de la communauté mageoise, toutes générations confondues, avant les frimas de l'hiver. Une façon de faire société .
Une parfaite adéquation avec la semaine bleue qui vient de se terminer, dédiée à nos seniors (le terme aînés ou troisième âge étant devenus désuets) avait cette année pour thème  faire société  marquant la volonté de conserver sinon renforcer l'indispensable lien intergénérationnel qui bâtit le fondement de toute communauté. Une valeur essentielle qui a quelque peu tendance à s'émousser dans une société moderne qui perd parfois ses repères, privilégiant le chacun pour soi à la nécessité du bien vivre ensemble, toutes générations confondues, chacune s'enrichissant au contact des autres.
Aux Mages, le très bel Espace intergénérationnel Francis Gineste  inauguré la semaine dernière marque la volonté de la municipalité d'aller dans le sens de ce lien social indispensable à la vie d'un village.
C'est pourquoi, cette fois-ci encore par les élus ont décidé de poursuivre la tradition de la castagnade, une coutume cévenole ancestrale qui risquait de tomber en désuétude depuis que le Comité  d'animation Mageois s'est mis en sommeil.
Une façon de participer au devoir de transmission de mémoire et de rappeler à tous que la castanhada  fait partie de notre patrimoine, qu'il y a encore une cinquantaine d’années on allait tous ensemble chercher des châtaignes dans la montagne pour, le soir venu, les faire griller dans une « padelle » posée entre deux pierres sur un brasier pour les déguster collectivement entre voisins, on discutait, on racontait des histoires, on riait, on buvait de la piquette et on se sentait bien ensemble. Ce mercredi, il y avait beaucoup de jeunes venus spontanément participer  à la castagnade à la grande satisfaction du maire Jean-Claude Paris.
La dégustation conviviale fut très appréciée et dura tard dans la soirée.

dimanche 23 octobre 2016

Les Mages : René Pascal s'en est allé

La nouvelle de la disparition de René Pascal que tout monde appelait affectueusement « Pascalet » a plongé tous ceux qui le connaissaient dans la tristesse et la consternation. Un homme formidable, qui jouissait de l'estime générale vient de nous quitter à l'âge de 83 ans après une vie bien remplie avec des valeurs humaines essentielles partagées avant tout pour sa famille, son sens de l'amitié, sa serviabilité et son amour de la nature.
Né le 25 juillet 1933. il commence une vie professionnelle à l'âge de 14 ans sur le carreau de la mine de Saint-Jean-de-Valériscle où il poussera des berlines de charbon. Il prendra sa retraite comme fraiseur aux ateliers de la Pise à La Grand-Combe à l'âge de 55 ans.
Très attaché viscéralement aux siens, il prendra soin de ses parents et beaux-parents jusqu'à leurs derniers jours. Il se dévouera sans compter pour ses deux petits-enfants et aura eu la chance de connaître deux arrière-petits-enfants.
René partagera une vie simple et modeste avec son épouse Édith pendant près de 60 ans. Très serviable, toujours disponible à aider quiconque le sollicitait, bricoleur émérite, amoureux du travail bien fait, il aimait son jardin, sa vigne, son petit mazet où il bichonnait ses quelques oliviers.
Ses loisirs préférés étaient la chasse, la pêche, les champignons, des passions qu'il partageait avec son beau-frère Jeannot et son fils Joël. D'esprit terrien et cévenol, il n'aimait pas les grands voyages, auxquels il préférait l’authenticité du Pont-de-Montvert chez ses cousins ou à Auteyrac en Haute Loire dans la maison de campagne de sa sœur Simone et de son autre beau-frère.
Pascalet jouissait de l'estime générale. Il laissera le souvenir d'un homme gentil, bon, serviable, généreux et sympathique.
Ses obsèques se sont déroulées en présence d'un grand nombre de parents et amis  venus lui rendre un dernier hommage.
En ces douloureuses circonstances, Midi Libre présente ses condoléances à la famille dans la peine.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Gessica et Didier Ibanez ont participé honorablement au circuit national 22 Hunter de Dijon

Gessica, 1ère à partir de la gauche.
Ces deux premières manches  qui se sont déroulées les 8 et 9 octobre 2016  à Dijon ouvraient la saison du circuit national en « 22 Hunter », discipline de très haute précision à 50 mètres. Comme l'année dernière,deux compétiteurs du club de Saint-Florent-sur-Auzonnet  y ont participé .
Gessica Ibanez s'est classée 19ème sur 55 tireurs le samedi ( 2ème avec un score de 736 dans la catégorie « Dame ») et 34ème le dimanche ( 3ème avec 733, toujours chez les « Dame »), et au classement général, Didier Ibanez qui s'est positionné à la 31ème (733) le samedi, et a pris la 43ème place le dimanche (728).
Nous leur souhaitons les meilleurs résultats possibles dans les autres manches du circuit et de bien figurer au tableau final pour se retrouver dans les 45 premiers compétiteurs afin de pouvoir participer au Championnat de France de cette discipline comme cela a été le cas la saison dernière.

samedi 22 octobre 2016

Les mages : le Tennis-Club a tenu son assemblée générale et réélu son bureau

La rentrée du Tennis club Mageois s’est bien déroulée et suite à l‘Assemblée générale, le bureau s’est mis en place sans changement (un membre  seulement a démissionné pour motif professionnel) . Cinq nouveaux adhérents se sont ralliés, ce qui porte le nombre à de dirigeants à treize.
Le Championnat départemental a démarré avec les + 45 ans dames avec une défaite et les + 45 ans messieurs avec une victoire.
Les jeunes 13/14 ans débuteront en novembres et les seniors fin octobre.
Les résultats paraîtront sur midi libre après chaque rencontre.
Les animations reprendront le 1er Novembre avec une journée de doubles mixtes tirés au sort.
Les personnes qui désirent rejoindre  le club peuvent contacter le 04 66 25 77 09 ou  tennisclublesmages@fft.fr

vendredi 21 octobre 2016

Les Mages : le comité Saint Ambroix - Barjac de la FNACA a tenu son assemblée générale aux Mages

Le comité Saint-Ambroix Barjac compte actuellement 200 adhérents  sur les 6300 qui se répartissent dans les 48 autres comités locaux du département du Gard.
 Dimanche 9 octobre à la salle Bauquier des Mages a eu lieu l'assemblée générale du comité  Saint Ambroix - Barjac de la FNACA (Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie) en présence d'une cinquantaine d'adhérents, de Jacky Valy conseiller départemental, Jean-Claude Paris, maire des Mages (et adhérent), Jean-Pierre De Faria maire de Saint-Ambroix qui représentait aussi Olivier Martin président de la communauté de communes Cèze-Cévennes, Désirée Nadal maire de Saint-Victor-de-Malcap et Jean-François Flandin maire de Saint-Privat-de-Champclos.
La réunion a débuté par une minute de silence en l'honneur de tous les adhérents disparus (cinq sont décédés cette année)
Le bilan financier présenté par le trésorier André Volle établit un budget parfaitement en équilibre et des comptes sérieusement tenus. Le président Olivier Cappeau a ensuite fait le rapport moral des activités du comité lors de l'année écoulée qui s'est montré très actif, autant sur la plan local que départemental.
Le comité Saint-Ambroix Barjac compte actuellement 200 adhérents  sur les 6300 qui se répartissent dans les 48 autres comités locaux du département du Gard.
Des félicitations ont été adressées à Henri Nowaczyk pour sa légion d'honneur. A noter que cette année, dix places et rues au nom du « 19 mars 1962 »ont été inaugurées, ce qui portera le nombre à 199 quand celle de Rochegude sera inaugurée.
Tous les rapports ont été adoptés à l'unanimité. Il en a été de même pour l'élection du bureau:
Président : Olivier Cappeau
Vice-président : Éric Ranc
Secrétaire : Jackie Amarine
Trésorier : André Fiole
Responsables de secteur : Julien Mollard, Jean-Charles Vuillard et Jean Clauzel
Portes drapeaux titulaires : Jean Amarine et Yves Ducros, suppléant Gilles  Mercier
Un verre de l'amitié offert par la mairie des Mages  a clôturé cette sympathique réunion.

mercredi 19 octobre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : la semaine bleue a réuni une centaine de seniors

La semaine bleue s'est terminée à la salle Aragon de Saint-Florent par un après-midi récréatif qui a réuni près d'une centaine de  seniors de la  commune, à l'invitation du CCAS et de la Municipalité. (Certains, sans moyen de locomotion ont été transportés par les bénévoles du CCAS).
Au programme goûter et danse avec « Domi Dance ».
L'adjoint Thierry Bonnefoi a lu un petit mot que le maire, Gérard Catanèse empêché adressait à l'assistance. "Encore une fois je ne suis pas parmi vous pour raisons médicales et vous en connaissez tous les raisons. Je voudrais avant tout remercier le personnel administratif, technique, les membres du CCAS qui se sont investis pour la réussite de cet après-midi. Ayons une pensée pour ceux qui nous ont quittés depuis l'édition précédente. Cette année le thème de la semaine bleue est «Faire Société » , choix excellent dans cette société dans laquelle nous nous reconnaissons de moins en moins où l'argent, le profit, l'égoïsme et la barbarie gagnent de plus en plus du terrain. Heureusement vous êtes là, les anciens, les aînés, les seniors, et quoi de plus normal que la Société, notre Société, notre Commune vous rendent hommage et reconnaissent votre utilité. Vous possédez le vécu, l'expérience, la sagesse. Vous faites partie de la richesse de notre village. Vous êtes les piliers de la famille par vos conseils avisés à vos enfants, votre soutien à vos petits-enfants. Je vous souhaite donc un excellent après-midi dans la bonne humeur ".
L'ambiance fut, comme l'avait souhaité le maire conviviale, enjouée, musicale et dansante
La semaine bleue constitue un moment privilégié qui permet de sensibiliser l’opinion sur la participation des retraités à la vie économique, sociale et culturelle, sur les préoccupations et difficultés rencontrées par les personnes âgées ont davantage "besoin de liens que de biens".
Faire société, et cela est valable pour toutes les générations, c’est participer pleinement à la vie sociale de son village et l’engagement des seniors dans la vie associative n’est plus à démontrer.
Les manifestations, les événements et les actions qui ont été impulsés à l’occasion de la Semaine Bleue ont permis de témoigner de la capacité des personnes âgées à "faire société", confirmant ainsi l’urgence à renouer le lien social entre les générations dans la "Fraternité", ce troisième terme un peu délaissé de notre devise républicaine auquel nous ajouterions bien volontiers la "Solidarité".

St-Florent-sur-Auzonnet :Le trentième anniversaire du club de tir a marqué le début de la saison

 Le 24 septembre, s'est tenue dans les locaux du stand l'assemblée générale du Club qui cette année était élective. A la quasi unanimité, les membres du bureau sortant qui se représentaient, ont été réélus pour 4 ans.
Comme le veulent les statuts, le bureau a donc procédé à l'élection de l'équipe dirigeante pour cette nouvelle olympiade, à savoir Camille Wucher Président, François Godzinski Vice-Président, Jean-Luc Ollier Secrétaire et Jean-Pierre Rodriguez Trésorier.
Le  9ème Challenge Daniel Blanc ouvrait la saison de tir 2016-2017 qui, nous l'espérons, sera prolifique quant aux résultats sportifs. De plus, cette sympathique réunion de « poudreux » était une bonne occasion pour fêter les 30 ans d'existence du Club de Tir de Saint Florent-sur-Auzonnet dont Daniel Blanc fut un des co-fondateurs. Un repas amélioré et une petite attention à chacun (jarre d'Anduze gravée) marquèrent cet événement.
Cette édition a eu lieu par un temps très clément et comme toujours, les compétiteurs et nombreux amis de Daniel se sont retrouvés au magnifique stand des Peyrouses.
Le club local (18 participants) et la région ont bien été représentés, et certains tireurs n'ont pas hésité à faire un long déplacement (Vichy, Bourg en Bresse, Chagny, Peyrouge, Annonay, Martigues, Marignane, Vitrolles, Montélimar, …) afin d'en découdre, très amicalement s'entend.
Parmi eux, on a pu noter la présence de plusieurs anciens champions, d'Europe et même du Monde, ainsi que des lauréats 2015 et 2016 aux Championnats de France.
C'était l'assurance de voir de très bons scores dans toutes les disciplines engagées avec notamment un 100/100 au kuchenreuter.
Après de tels efforts de concentration, les repas furent très appréciés dans une ambiance chaleureuse créée par le président Camille Wucher et son équipe de sociétaires bénévoles.
La proclamation des résultats sportifs s'est déroulée en présence de Raymond Reboul, 1er Adjoint au Maire, du Vice-Président de la Ligue L.R Michel Boit et du Président du Club,Camille Wucher.
Faisant suite à ces derniers et aux discours d'usage, des lots ont été remis aux 3 premiers de chaque discipline.
A l'issue de ces dotations, un tirage au sort regroupant tous les compétiteurs a eu lieu afin de décerner deux armes de poing et un magnifique fusil, ainsi que dix belles jarres d'Anduze, le tout offert par la Ligue.
Un pot de l'amitié a clôturé cette 9ème manifestation et les souhaits de réussite ont fusé bon train pour le prochain challenge, avec l'espoir d'être encore plus nombreux.

mardi 18 octobre 2016

Les Mages : castagnade

La traditionnelle castagnade offerte par la municipalité  des Mages aura lieu ce mercredi 19 octobre, à partir de 18 heures sur la place des frères Nouvel.
La population est cordialement invitée.

Lzes Mages : opération brioches

L'opération brioches organisée  par l'Association des parents d'enfants inadaptés (AAPEI) a rapporté la somme de 411,50€.
Un merci particulier aux bénévoles Mageois qui ont assuré le succès de cette vente et aux généreux donateurs.

dimanche 16 octobre 2016

Les Mages : début d'année prometteur pour les cavaliers du centre équestre Ma-Vi

La rentrée au domaine équestre Ma-Vi s'est faite de la meilleure façon qui soit avec bon nombre d'inscriptions. Certains cavaliers de concours ont également fait leur rentrée en compétition le 25 septembre au haras d Uzès .
En épreuve poney 3 Noa Walter associé à Nuage II obtiennent une 10ème place, résultat très encourageant pour la première compétition de ce couple récemment créé .
En poney 2, Anaïs Néri & Uno de la Genette se classent  à la 7ème place, jolie performance qui se voit améliorer en catégorie supérieure puisque en club2 ce couple obtient la 4ème place.
Pour leur première club2 Camille Petrantoni & Milagro de Garrel terminent un parcours vierge de toute pénalité et se classent à la 9ème place sur 36 concurrents. En épreuve Shetland , sur la A1 Grand prix , Enza Petrantoni associée à Pailette des Brins de Craux termine 2ème. Une saison de concours qui s' amorce sous de bons auspices pour tout le team du Domaine équestre de Ma-Vi.

samedi 15 octobre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Les dossiers évoqués lors du conseil municipal du11 octobre 2016

Le maire Gérard Catanèse étant absent pour raison de santé, c'est 1er adjoint Raymond Reboul qui préside ce conseil  dont l'ordre du jour comporte des points qui ont déjà été votés, lors du conseil du 12 juillet, mais qui ont été annulés par le Sous-préfet suite à une requête de l'opposition.
Il s'agit des subventions de 150 € accordées aux "Ferristes Cévenols" ainsi qu'au "Crazy Horse Valley". Toutes deux sont revotées à l'unanimité. De même pour les horaires d'été des employés municipaux, le périmètre de protection de la source des Peyrouses avec cession gratuite d'une parcelle de terrain à la commune par les familles Gener et Romestant, et le renforcement du poste des Peyrouses d'un montant de 84 000€ TTC à la charge totale du SMEG (Syndicat mixte d'électricité du Gard) dont la commune est adhérente, qui sont aussi revotés à l'unanimité.
Le refuge de la SPA de Vallérargues demande une subvention afin de favoriser l'adoption des animaux abandonnés et en sortie de fourrière avec pour enjeu  d'augmenter le nombre d'adoption d'animaux, d'hébergement et d'alimentation des animaux recueillis, d'actes vétérinaires (soins, identification, vaccination, stérilisation), diverses manifestations (journées d'adoption, portes ouvertes...), mise en ligne des animaux à adopter… Après discussion le conseil vote la subvention de 80€. (13 pour, 1 contre).
Le conseil délibère ensuite sur une demande de subvention pour la réfection de la station de pompage des Peyrouses suite aux intempéries des 12 et 13 septembre 2015 qui ont occasionné d'importants dégâts faisant obstacle notamment au bon fonctionnement des ouvrages publics. La demande de subvention d'un montant de 16605€ HT doit être distincte de celle de l'Agence de l'eau. Le Conseil charge Conseil départemental de récupérer les subventions et de les verser à la commune. Voté à l'unanimité.
Une décision modificative sur le budget M14 est  opérée. Il s'agit d'un jeu d'écriture. La somme de 21 000€ est transférée du chapitre diminution de crédit dépense (ligne 20412 bâtiments et installations) au chapitre augmentation de crédit dépense (ligne 2041582 bâtiments et installations).
La répartition libre des attributions de compensation suite à la fusion de Vivre-en-Cévennes dans l'Agglo d'Alès  a donné lie à des réunions communautaires sur le transfert de compétences décidé par chaque commune. Suite à la dernière modification des statuts, les taux de Taxe d'Habitation, Foncier Bâti et Foncier Non Bâti ont été diminués de 27,755 %. Cette baisse de fiscalité correspondait exactement à la réduction des dépenses consécutives à la restitution des compétences aux communes.
Cependant, cette restitution de compétences et cette baisse de fiscalité sont venues rompre l'équilibre entre les dépenses et les recettes qui existaient avant le 1er janvier 2009 pour chaque commune. C'est pourquoi, le conseil communautaire du 7 septembre 2016 a décidé de fixer librement les attributions de compensation afin de prendre en compte la totalité des dépenses et des recettes restituées aux communes et non pas seulement celles qui ont donné lieu à une évaluation par la commission locale d'évaluation des transferts de charges du 22 juin 2016. Les attributions de compensation retenues par le Conseil Communautaire qui seront reversées par la Communauté de communes "Vivre-en-Cévennes"à Saint-Florent-sur-Auzonnet s'élèvent à 18 807€.
L'association Moliéroise les "Rêveurs de Sainte-Barbe"  demande de louer la salle Aragon le 10 décembre 2016 au tarif préférentiel  "association" . Cette association d'anciens mineurs commémorait habituellement la fête des mineurs à la Halle des sports de Gammal. Mais celle-ci vient d'être vendue par la commune de Molières-sur-Cèze. Après discussion, il est décidé, exceptionnellement, et sans engagement de lui louer la grande salle polyvalente au tarif de 900€ (au lieu de 1200€).
Une disposition du PLU qui mentionne que  "les voies en impasse ne pourront desservir plus de 6 logements"  n'apparaît ni cohérente ni justifiée au Petit-Paris. Des maisons supplémentaires ne poseraient aucun problème sur le plan accessibilité et sécurité , la largeur inchangée permet le passage des véhicules d'incendie et de secours. Les propriétaires riverains ont donné leur accord, les terrains restants étant constructibles. Le SDIS ne s'oppose pas à la suppression de cet article. Le dossier sera soumis à enquête publique. Voté à l'unanimité.
En questions diverses  Jean-Pierre Beauclair fait état de la communication que maire Gérard Catanèse lui demandé de lire aux conseillers municipaux. La première se base sur un article paru dans Midi Libre sur la commune de St Julien les Rosiers concernant l'automaticité de la loi NOTRe et le transfert de la compétence Plu (plan local d'urbanisme). Néanmoins, la loi prévoit aussi que les communes peuvent refuser ce transfert. A l'instar des élus de Saint-Julien-les-Rosiers qui en ont débattu et qui considèrent que ce dossier est au cœur des missions des élus locaux, il s'interroge pour que ce sujet soit aussi débattu à Saint-Florent lors d'un prochain conseil municipal.
Jean-Pierre Beauclair lit ensuite les conclusions du tribunal administratif qui déboute l'opposition de ses requêtes.
Antoine Sanchez déplore que cette mention soit faite en fin de conseil, en questions diverses. Il reconnaît qu'il a mal formulé sa première requête, c'est pourquoi elle a été rejetée. Il reproche à l'adjoint de ne pas avoir précisé que certaines délibérations du conseil municipal du 12 juillet viennent d'être  revotées suite à une annulation par le Sous préfet, à sa demande.

jeudi 13 octobre 2016

Les Mages : la société du sou a élu son bureau

Nouvelle année scolaire, nouveau bureau pour la société du sou des écoles. Le 23 septembre 2016 parents et amis de l’école Juliot Curie se sont réunis pour l’élection d’un nouveau bureau.
Président : Vincent Lobligeois
Vice-président : Mickaël  Charaix 
Trésorier :Lionel André
Trésorière-adjointe : Myriam Boyer;
Secrétaire : Julie Astier
Secrétaire-adjointe : Élodie Charaix.
Tout au long de l’année scolaire diverses manifestations seront organisées : loto, vente de brioches, foire à la puériculture, brocantes...
Les fonds collectés seront intégralement utilisés au profit des enfants : castagnade, arbre de noël, galette des rois, chorale, sorties scolaires et autres surprises …
Des réunions seront organisées régulièrement ouvertes à tous. Chaque participant, chaque bénévole trouvera sa place au sein de cette équipe dynamique motivée œuvrant en collaboration avec l’équipe pédagogique et soutenue par la mairie des Mages afin d’apporter le meilleur à nos écoliers.
La Société du sou par avance à toutes les personnes qui viendront partager bonne humeur, convivialité  et qui œuvreront pour le bien -être des enfants. L’avenir de demain se construit aujourd’hui, nous vous attendons !

mardi 11 octobre 2016

Les Mages : le parc intergénérationnel Francis Gineste a été inauguré

Le public s'est déplacé en nombre ce vendredi pour l'inauguration du parc intergénérationnel Francis Gineste. Des Mageois de tous âges, beaucoup d'enfants qui n'ont pas attendu l'ouverture officielle pour investir les lieux, superbes, qui leurs sont dédiés, mais aussi  élus, maires, le conseillers départementaux Cathy Chalet et Jacky Valy, le député Fabrice Verdier et le Sous-préfet Olivier Delcayrou, en présence de la famille de Francis Gineste dont l'arrière-petite-fille Lorna eut l'honneur de couper le ruban avec les personnalités.
Le maire Jean-Claude Paris prit la parole "Lors  des élections, nous avions promis un espace intergénérationnel. C'est aujourd'hui chose faite. Ce parc portera le nom de Francis Gineste dont tout le monde aux Mage se souvient. Élu pour la première fois en 1965, il deviendra 1er adjoint de 1971 et le restera jusqu'en 1995. C'était un homme généreux fortement investi au service de la population et dans de nombreuses associations : Olympique Mageois, Sou des écoles, club de pétanque, comité d'animation. Toujours disponible quoi qu'il arrive et quelle que soit l'heure. » Et de poursuivre «  Aujourd'hui ce parc pour tous, demain Maison en partage pour nos aînés, le rond-point de Meilhen, notre village avance, n'en déplaise à ceux qui font tout pour retarder la mise en œuvre de ces projets".
Jany Sans, au nom du président  de Vivre-en-Cévennes Ghislain Chassary empêché insista sur les efforts consentis envers la jeunesse, rendait elle aussi hommage à Francis Gineste qui lui "a  beaucoup appris".
Jacky Valy après avoir rendu hommage aux concepteurs du projet et aux entreprises qui y ont travaillé est revenu sur un article paru dans la presse concernant le maire de Mages. "Une lecture qui me fait mal. Je veux dire à tous le plaisir que nous avons eu à travailler avec lui, témoigner de son sérieux, son dévouement, son honnêteté et lui assurer le soutien de l'ensemble des élus."
Le député Fabrice Verdier  insista  sur " l'importance du bien vivre ensemble entre anciens et "petitous". C'est un beau projet d'intérêt général. Votre qualité de vie, vous la devez à Jean-Claude» .Le Sous-préfet fit la synthèse de tout ce qui avait été dit auparavant."Heureux de partager ce moment d'inauguration d'un « espace à vivre"  tout simplement, une volonté démocratique pour l'intérêt général» rassurant le maire, le représentant de l’État déclarait "La  critique est souvent aisée, et parfois c'est ceux qui en font le moins qui critiquent le plus".
Un verre de l'amitié offert par les entreprises a clôturé cette sympathique cérémonie où résonnaient les cris et les rires d'enfants.

lundi 10 octobre 2016

Les Mages : la Citoyenneté et les Fusillés pour l'exemple à Bauquier

Henri Blandina, Pierre Clec'h, Jean-Claude Paris, Jany Sans et des membres de l'ARAC
Identité nationale et refus de l'oubli en une double exposition.
La salle Bauquier accueille actuellement deux expositions à la fois très différentes, mais cependant complémentaires. Si la première traite du thème de la Citoyenneté à partir de 1789, date de la Révolution Française, lorsque la déclaration de l'Homme et du Citoyen furent proclamés, la seconde aborde le dramatique et douloureux problème des fusillés pour l'exemple qui sévit pendant les quatre ans que dura la première guerre mondiale.
Les tableaux très pédagogiques de l'ONACGV retracent le long cheminement de la citoyenneté, avec comme point de départ les symboles forts de notre république « Liberté, Égalité, Fraternité », drapeau tricolore, La Marseillaise, Marianne qui ont permis de forger l'idée de Patrie et d'identité nationale. Sont déclinées à la suite les notions de solidarité et de Résistance lorsque la République fut bafouée sous le régime de Vichy,  puis les valeurs partagées, la citoyenneté Européenne, le devoir de mémoire, la préservation de la Paix, les règles du vivre ensemble et les droits et devoirs de chaque citoyen. Beau panorama de morale et de civisme très éloquent !
Concernant les«  fusillés pour l'exemple », l’exposition plaide pour leur réhabilitation générale. La loi martiale en vigueur, dans toutes les armées du monde (sauf en Australie) condamnait à mort tout soldat « coupable » de délits dans un souci d'exemplarité afin d'éviter la débandade des troupes, tels que l'abandon de poste, la désertion, la désobéissance, l'insubordination, la mutilation volontaire, le pillage,etc…Des tribunaux expéditifs sans avocats, des exécutions parfois sommaires sur le champ. Ainsi au moins 668 soldats Français, dont  8 Gardois furent passés par les armes. L'un d'entre eux était simple d'esprit. Certains furent réhabilités après que leur innocence fut prouvée.
Tous les pays du monde ont réhabilité leurs fusillés pour l'exemple. En France, l'ARAC , la LDH, la Libre Pensée, l'Union Pacifiste réclament  une réhabilitation générale et leur inscription sur le monument aux morts, mais elles se heurtent à un refus sous prétexte que certains de ces exécutés l'auraient été pour des délits de droit commun.
Des classes viendront visiter cette exposition et répondront à un questionnaire préparé par Henri Blandina, responsable local de l'ARAC à qui l'on doit cette superbe exposition ainsi qu'à Pierre Clec'h représentant départemental de l'ARAC.
Ouvert au public  lundi 10, mardi 11, jeudi 13 et vendredi 14 octobre 2016 de 15h00 à 18h30.

dimanche 9 octobre 2016

Les Mages : 50 scrappeuses se sont réunies ce week-end à la salle Fernand Léger


Ce week-end, à la salle Fernand Léger, l'association Pages de scrap organisait une crop (réunion de scrappeuses) avec la participation  de Karine Cazenave-Tapie,  professionnelle connue dans le monde du scrapbooking.
Le scrapbooking (de l'anglais « scrap »' petits bouts, et « book » livre, album) a pour objet d'apporter une touche personnelle et dynamique à des recueils de souvenirs en y collant non seulement photos, mais aussi des gommettes, des découpages, des dessins, des légendes humoristiques, et plus si affinités. C’est à la fois un loisir créatif, une forme d'art décoratif dont la base est les photos que l’on décore suivant un thème choisi, dans le but de les mettre en valeur par une présentation originale.
Karine Genet a créé l’association « Pages de Scrap » aux Mages en 2004. Elle est d’ailleurs l’instigatrice du scrapbooking dans la région alésienne et ses qualifications  lui permettent de donner des cours et d’animer des ateliers créatifs.
Les différentes techniques utilisées sont le clustering (on groupe tout dans un coin de la page), l’héritage (art de conserver les anciennes photos), le mix-média (maquillage de photos), le vintage (reprise de photos anciennes), la mosaïque (photos découpées en petits carrés et recollées), le kawaï (technique japonaise avec ajout de petits personnages), le color bloking (patchworks carrés peints).
Le scrapbooking est un loisir qui connaît de plus en plus de succès. A voir l’enthousiasme des ces dames on ne peut douter un instant qu’elles passent de bons moments à pratiquer ce loisirs qu’elles considèrent comme un art à part entière.
« Pages de Scrap » compte une dizaine d’adhérents.
Ateliers : un mardi sur deux à partir de 19h30 à la salle municipale des frères Nouvel
Contact et renseignements : 06 35 47 45 18  et pagesdescrap@laposte.net

samedi 8 octobre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : grande braderie à la Malle aux fringues

La Malle aux fringues a participé au forum des associations
Du 10 au 14 octobre 2016, La Malle aux fringues organise sa grande braderie trimestrielle dans ses locaux situés à l'ancienne école de filles - Avenue Hugues Bousiges  à Saint-Florent-sur-Auzonnet. Les articles vendus sont des vêtements, chaussures pour tous âges, sacs, jouets et  articles de puériculture. Les prix qui s'échelonnent habituellement entre 1€ et 5€ seront soldés à 50% à l'occasion de  cette braderie ! Il y a vraiment d'excellentes affaires à réaliser !
Rappelons que la Malle aux fringues est une structure d'utilité sociale gérée par l'association d'insertion FAIRE présidée par Michel Malplat. Beaucoup d'efforts pour se faire connaître et montrer un savoir-faire certain. Ainsi leur stand et le défilé de mode organisés pour le forum des associations ont connu un joli succès.
Entre outre, la Malle aux fringues, propose des services de lavage, séchage et repassage de petits et gros volumes ainsi que de la couture sur mesure.
Elle emploie 6 salariées en contrat de 4 mois renouvelables jusqu'à 12 mois, avec un projet professionnel soutenu techniquement par Julie Perroz, et accompagné administrativement par Pascale Lorini .
La Malle aux fringues est ouverte du lundi au vendredi, de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 17h30.
Contact : 04 66 25 68 88 et https://www.facebook.com/La-malle-aux-fringues-284233204995032/

vendredi 7 octobre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : grand succès du 4ème forum des associations

Le  4ème forum des associations de la vallée de l'Auzonnet , s'est déroulé en présence d'un public relativement nombreux. Le maire Gérard Catanèse étant absent pour raison de santé, c'est l'adjoint Jean-Pierre Beauclair qui prenait la parole aux côtés du Député Fabrice Verdier et de la Conseillère départementale Cathy Chaulet. Après avoir donné des nouvelles du maire qui «  va mieux  avec un moral exceptionnel ,qui continue ses fonctions de chez lui en traitant des dossiers communaux et vous souhaite une excellente journée »  il a évoqué le rôle extrêmement important du tissu associatif: « Le dynamisme d'une commune se développe grâce aux associations, grâce à leurs actions, grâce à tous ces bénévoles qui donnent de leur temps  pour dynamiser leur passion et pour offrir à la population  un choix extrêmement varié, que se soit dans l'art, la culture, le sport, l'aide au personnes, aux familles, aux animaux» saluant au passage «  la disponibilité qu'elles mettent sans cesse en œuvre au quotidien pour le bien de tous ».
Le député Fabrice Verdier a renchéri et insisté sur le rôle très positif des associations et de leurs bénévoles qui se dévouent et permettent de développer une multitude d'activités dans les villages…Des paroles auxquelles adhérait la conseillère départementale Cathy Chaulet.
En fin de matinée la Malle aux fringues a organisé  un défilé de mode. Dans l’après midi, « Crazy Horse Valley » a fait  un medley  des différentes danses country, et l'école de musique Le Charbon  a produit un petit récital. Dans la petite salle avait lieu une initiation de tennis. On pouvait aussi vérifier son adresse sur cible électronique au stand du club de tir et aussi acheter des articles vendus par les associations.
A la fois vitrine de la vitalité et de la diversité associative de la vallée, cette manifestation est aussi un lieu d'échange entre tous les bénévoles qui les animent et les personnes qui désirent se renseigner et, pourquoi pas, adhérer.
Ce  forum s'avère désormais un rendez-vous quasi incontournable puisqu'il permet à chaque association, club, comité ou amicale non seulement de se rencontrer, mais aussi la possibilité de présenter l'éventail souvent très large de ses activités : sport, culture, art, solidarité, enfance, cadre de vie, citoyenneté ou tout simplement loisirs ou passe-temps et , finalement, un choix très varié où chacun peut trouver son compte.

A peu près le même

Après plusieurs essais, j'ai réussi à retrouver un peu le reglisse-vanille auquel, je l'espère, la plupart d'entre vous étaient ...