jeudi 30 juin 2016

mercredi 29 juin 2016

Les Mages : « Âges et vie » intéresse les personnes âgées...et les investisseurs


La salle Bauquier était copieusement garnie ce jeudi pour entendre  les promoteurs d' « Âges et vie » Nicolas Perrette et Thierry Morel,  expliquer avec force détails, pendant presque deux heures, le concept d'accueil pour personnes âgées dépendantes qu'ils projettent de construire aux Mages, au Coussac, à côté de « Maisons en partage ». Si ces dernières sont entièrement à la charge du département, ici, « Âges et vie » est directement lié au financement d'investisseurs privés, qui, en achetant un ou plusieurs lots se garantissent pendant 40 ans un rendement annuel net de 4,1%, non imposable selon le cas,  sans autre frais hormis la taxe foncière,. En effet l'entretien et les travaux divers sont pris en charge par le promoteur, qui, une fois la « maison » achevée, devient locataire exclusif et prestataire de services à la personne âgée dépendante qui, ne peut  plus rester chez elle, mais qui ne souhaite pas pour autant aller en maison de retraite.  Il s'agit en fait d'une forme d'hébergement alternative  à mi-chemin  lui permettant de demeurer dans son environnement, avec son médecin, son infirmier, son kiné, etc….
Chaque appartement, de taille humaine, accueille seulement 7 personnes âgées, qui disposent d'un espace privatif d'au moins 30 m² avec entrée indépendante et d'un lieu de vie commun. Trois  auxiliaires de vie leur apportent un soin quotidien 24h sur 24 (nourrir, laver, accompagner, stimuler, présence, écoute, etc...)
 « Âges et vie » a vu le jour en Franche-Comté avec beaucoup de succès semble-t-il, puisque, actuellement, sur 46 projets,36 sont opérationnels et les 10 autres sont en cours de réalisation, avec 160 salariés et 260 personnes accueillies. Les promoteurs souhaitent étendre leur concept sur le territoire. Avec pour première étape le sud de France, et plus précisément le Gard et le Vaucluse. La commune des Mages est particulièrement adaptée puisqu'il n'y manque rien à proximité, et qu'un terrain est disponible, que la mairie est disposée à vendre.
Aux Mages, il y aurait 2 structures qui s'articuleraient chacune autour d'un espace commun (et quatre logements de fonctions bâtis au premier étage pour le salariés) soit 14 personnes âgées accueillies « jusqu'au bout », et 7 salariés diplômés  AVS. 
Les questions ont porté à la fois sur les modalités d'accueil des personnes , mais aussi, et surtout la conception, la réalisation et la commercialisation, et sur celles de l'investissement, somme toute alléchant pour ceux qui ne savent plus trop comment et où placer leur argent.
Ce qui est sûr, c'est que le projet ne verra le jour que lorsque au moins les ¾ des lots seront vendus…Dans ce cas la structure serait opérationnelle à l'été 2018..
Contact 04 66 04 25 10 / 06 11 76 18 53
contact@agesetvieprovence.com et www.agesetvie.com

mardi 28 juin 2016

Les Mages : Christine Perez Barquero publie son premier, et passionnant roman

Christine Pérez Barquero et Nathalie Argillier responsable de la médiathèque
Christine Perez Barquero était ce mercredi  à la médiathèque des Mages pour dédicacer son livre « Si la vie était contée ». Il s'agit là de son premier roman où s'entremêlent histoire d'amour à rebondissements et énigme policière, d'abord en France, à Paris, sur la Côte d'Azur puis à New-york.
Un roman qui n'aurait peut-être jamais vu le jour si ses enfants n'étaient pas tombés par hasard sur un manuscrit écrit par leur mère, passionnée d'écriture et à l'imaginaire débordant. « Si la vie était contée  » c'est  l'histoire de deux êtres, qui veulent reprendre des années plus tard un amour de jeunesse, vécu autrefois au temps des années lycée…Mais cela est-ce possible ? Et à quel prix ? Car il y a la jalousie, la rivalité, les caprices, les sentiments apparents, la futilité… et une disparition soudaine, une enquête policière, les péripéties qui vont suivre qui maintiennent le suspense jusqu'au dénouement final
Christine Perez Barquero a la plume légère, élégante et fluide…L'ouvrage est constitué de 91 chapitres qui donnent du rythme à l'histoire. Le livre est agréable à lire, qui alterne astucieusement les passages narratifs et poétiques avec le style direct et les flash-back. Une façon de maintenir le lecteur en éveil, voire scotché au point de ne pas lâcher le livre jusqu'à la dernière ligne…Au final « c'est le conte d'une vie à la fois ordinaire et émouvante, qui met en scène nos angoisses les plus enfouies et nous apporte un souffle d'espoir et de rêve… »
Pour ses débuts de romancière, Christine Pérez Barquero réussit un coup de maître. Il serait dommage qu'elle s'arrête en si bon chemin…Elle n'en a pas l'intention d'ailleurs, et c'est tant mieux !
Éditions La Bruyère.
Ouvrage disponible à la FNAC et Amazon

lundi 27 juin 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : bon palmarès pour Édith Brunet au championnat régional de Sète

Les 18 et 19 juin s'est déroulé à Sète, comme toutes les années, le Championnat Régional de tir à 25 et 50 mètres en calibre 22LR.
Seule Édith Brunet à la « Carabine 3X20 » (50m) y a participé, alors que Francine Déridder au « Pistolet standard » (25m) ne s'était pas inscrite pour cette compétition bien que qualifiée lors du départemental.
Unique dame dans sa discipline, elle en a débattu avec les messieurs dans la catégorie S2 (hommes et femmes confondus) et malgré ce, elle a bien figuré au palmarès avec un score de 508.
Félicitations à notre compétitrice locale pour son beau parcourt et nous lui souhaitons bonne chance pour les concours à venir sur l'échiquier national.

dimanche 26 juin 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : rencontre entre le Relais Emploi Vivre en Cévennes et les chantiers d’insertion FAIRE.


Vendredi 3 juin, à Saint-Florent, la Conseillère du Relais Emploi Christelle Saint-Cyr a rencontré les encadrants Julie Peroz et Pascale Larmet ainsi que l’équipe de la Malle aux Fringues afin de faire le lien entre les structures.
Le but était de faire connaître les missions du Relais Emploi aux salariés de ces chantiers afin qu’une dynamique puisse se créer avant la fin de leur contrat.
Le Relais Emploi peut ensuite prendre les épauler sur la recherche des offres,  des projets de formation, sur l’aide à la candidature et  les simulations d’entretien…
Jean-Marc Orlandini, Coordinateur du CLSPD était présent  lors de cet échange afin de présenter ses missions sur le territoire et rappeler qu’il peut être interpellé pour toutes difficultés concernant la prévention de la délinquance : conflit de voisinage, violence urbaine, maltraitance, difficulté avec son adolescent … Il peut ensuite conseiller, médiatiser  ou orienter selon le cas.
Jeudi 16 juin la Conseillère du Relais Emploi a rencontré les salariés du chantier Sentier et Patrimoine pour leur exposer les missions du service.
Une réflexion est en cours afin de travailler plus étroitement sur des rencontres permettant d’allier le support d’activité de la Malle aux Fringues : les vêtements et les projets d’insertion notamment la présentation pour les entretiens d’embauche.

Horaires et coordonnées du Relais Emploi : du lundi au vendredi 9h-12h : accueil par une Conseillère pour l’accompagnement du projet. Du lundi au jeudi 13h30-17h : accès libre sur les ordinateurs pour une démarche autonome -Place des frères Nouvel, 1er étage de la Mairie - 30960 Les Mages
tél : 04 66 60 25 88
Coordonnées Jean-Marc Orlandini : Communauté de Communes Vivre en Cévennes. tél : 06 61 98 94 91
CLSP            
Horaires et coordonnées de la Malle aux fringues : collecte et vente de vêtements  lavage, séchage et repassage  / couture : du lundi au jeudi 9h00-12h00 et 13h30-17h30 et vendredi 9h00-12h00/ 13h30-17h00. Place des anciennes écoles – 30960 St-Florent-sur-Auzonnet. tél : 04 66 25 68 88


Sur le territoire de Vivre en Cévennes  l’association FAIRE porte 2 chantiers d’utilité sociale : La Malle aux Fringues (6 salariés) et les sentiers et patrimoines (12 salariés).

vendredi 24 juin 2016

Vallée de l'Auzonnet : l'EFVA a tenu son assemblée générale


L'EFVA  a tenu son assemblée générale ce mercredi en présence des éducateurs et des membres du bureau, une trentaine en tout, mais, malheureusement très peu de parents, alors que le club compte une centaine de licenciés, toutes catégories confondues des U5 aux U15. Un constat récurrent que regrettait le président Philippe Rieutord en introduction du rapport moral de l'association pour la saison passée dont il énumérait les différentes activités : rencontres sportives, les trente ans du club, les lotos, tournois, lotos, réveillon qui s'avèrent globalement positifs.
Concernant le bilan sportif chaque éducateur a ensuite fait compte-rendu de son équipe avec, chaque fois les mêmes remarques, surtout pour les plus jeunes, que le manque de sérieux et le relâchement de certains enfants se calquent sur celui de leurs parents, surtout lors des matchs du week-end. Présents le mercredi pour les entraînements (ou garderie pour certains ?), ils sont absents lors des rencontres, ce qui pose problème et a d'ailleurs contraint à fusionner les U5 et les U6.  A noter cependant l'excellente cohésion parents, enfants, éducateurs et bénévoles chez les plus grands U13 et U15 qui ont effectué un parcours remarquable en championnat et lors des tournois. Au final pour le président Rieutord, note que, malgré quelques aléas, l'EFVA a une énorme marge de progression due notamment à une très grande solidarité entre les éducateurs et bénévoles du club.
Le bilan financier est très sain avec un solde positif de 2956€.
En conclusion l'EFVA montre un ensemble très satisfaisant, autant sur le plan sportif que financier de très bon augure pour la suite.
Le président Rieutord a remercié les éducateurs et les bénévoles pour leur investissement et leur partage, ainsi que la commune des Mages pour notamment pour la mise à disposition du stade du Coussac et sa présence constante aux réunions.
 Le bureau étant statutairement démissionnaire, aucune décision d'importance n'a été prise pour la saison prochaine. Le nouveau bureau sera élu lors d'une prochaine réunion.
A noter que le samedi 25 juin 2016,  l'EFVA invite tous ses licenciés au stade du Coussac des Mages. Au programme : à partir de 14h00, tournois et animations. A partir de 18h00 apéritif et grillades-frites offerts par le club, suivi d'une retransmission su grand écran d'un matche de l'Euro.

jeudi 23 juin 2016

Les Mages : l' Association pour le droit à mourir dans la dignité s'est réunie aux Mages

Les adhérents locaux de l' « Association pour le droit à mourir dans la dignité » (ADMD)  se sont réunis, ce jeudi 15 Juin, aux Mages (Meilhen). Rappelons que cette association nationale vise, au delà de la loi Claeys Leonetti, à obtenir la légalisation d'une aide active à mourir lorsqu'il n'y a plus de chances de guérison.
Les objectifs de la réunion étaient de faire le point sur les informations nationales et départementales et de structurer une antenne alésienne. La présidente départementale Colette Boudard a fait état des quelques avancées dans les droits relatifs à la personne malade ou en fin de vie : soulagement de la douleur, sédation, prise en compte des directives anticipées, droit de se faire représenter par une personne de confiance.
Importance donc des directives anticipées et de la désignation des personnes de confiance.
Les participants ont posé des questions sur la législation en Suisse, Belgique, Hollande.  Comment faire accepter dans notre pays la liberté de décider de sa propre mort.
L'assemblée a constitué un bureau pour l'association alésienne : Suzanne Berbigier a été élue présidente. Ainsi il leur sera possible d'avoir une permanence mensuelle à Alès, d'être présents au forum des associations et d'avoir un local pour leurs réunions.
Les participants ont remercié Jean-Luc Séverac pour son accueil et se retrouveront pour expliquer et faire avancer leurs propositions d'ultime liberté.
 Peuvent être déjà contactés : la présidente de l'antenne locale, Suzanne Berbigier : 06 76 41 38 17 et Georges Balmes : 06 14 20 73 15

mardi 21 juin 2016

Les Mages (Cèze-Cévennes) : Thierry Giornal s'en va pour Roissy-Charles de Gaulle


« Un ami qui s'en va ,
Ça vous met le cœur en bas
Mon ami t'en fais pas
On se souviendra de toi »

Ces paroles de Pierre Bachelet  résonnaient certainement dans la tête de la nombreuse assistance venue à fêter le départ du Lieutenant Thierry Giornal, commandant de l'unité territoriale Barjac-Bessèges-St Ambroix, promu capitaine et affecté à la BGTA (Brigade de Gendarmerie du Transport Aérien) de Roissy 2. Le maire des Mages Jean-Claude Paris donnait d'ailleurs le ton en disant « sa nostalgie de perdre un commandant avec lequel nous avons tous bien travaillé »
Une cérémonie qui s'est déroulée en présence du Colonel Stéphane Lacroix commandant le groupement du Gard, du Commandant Benjamin Suzzoni, patron de la compagnie d'Alès, des conseillers départementaux Cathy Chaulet et Jacky Valy, de retraités et actifs de la gendarmerie, ainsi que de nombreux maires, élus et amis ...
En effet, si Thierry Giornal ne sera resté finalement que quatre ans dans notre région, il ne l'en aura pas moins marqué tous ceux avec lesquels il a collaboré  en établissant « un réseau de confiance mutuelle instauré entre la gendarmerie et les élus » qui resteront une de ses grandes satisfactions, avec celle aussi d'avoir su faire « remonter la pente à une communauté de brigades dont certains points particuliers méritaient une attention particulière après une carence de commandement assez longue »…Challenge réussi donc pour le lieutenant Giornal et son équipe « grâce à un investissement de tous les instants et une persévérance qui ont permis d'atteindre un niveau d'efficacité et de compétence tout à fait satisfaisants».
Le commandant Benjamin Suzzoni a retracé la carrière de Thierry Giornal dont le parcours  se partage entre ses deux passions : celle pour l'aviation « pilote chevronné totalisant plus 1000 heures de vol, et un nombre impressionnant de formations aéronautiques ...et son engagement très fort au service de l'intérêt général, sa vertu à appréhender avec intelligence et efficacité toutes les subtilités de sa mission ...au point d'obtenir avec son unité des résultats tout à fait remarquables »
Lors de son installation en août 2012,Thierry Giornal était venu aux Mages. A cette occasion, Midi Libre concluait  « Thierry Giornal devrait rester plusieurs années à Saint-Ambroix, jusqu'au jour, où promu capitaine, il lui faudra changer d'affectation vers un secteur plus étendu  et plus important que le nôtre.»
C'est chose faite pour ce brillant officier qui rejoindra le premier août prochain  la BGTA de Roissy  certes la plus importante et la plus sensible de France.. mais là aussi où se posent les plus beaux avions du monde ! Que du bonheur pour Thierry Giornal à qui nous souhaitons pleine réussite dans sa nouvelle affectation.

Les Mages : opération « Contre les poux, organisons la bataille » avec la FCPE

En collaboration avec le conseil local FCPE Les Mages Le Martinet, le comité de Coordination FCPE d'Alès organise la « La fête du Pou »
Docteur en science, reconnue parmi les 30 parasitologues dans le monde spécialisé sur les poux, Catherine Combescot-Lang qui a son propre laboratoire de recherches, animera deux conférences. Le vendredi 24 juin: Conférence à partir de 18 heures au Capitole à Alès destinée aux parents, enfants et enseignants, vidéo sur la biologie des poux, les moyens de prévention et de traitement contre ces insectes indésirables. Quels produits sont réellement efficaces pour s'en débarrasser ?...
Le samedi 25 juin : une après-midi en fêtes aux Mages à partir de 15h30, salle Fernand Léger- lancer de ballons, stands d'informations, ateliers « comment doit-on se chercher des poux sur la tête ? »
Avertir pour prévenir. La pédiculose touche tout le monde et tous les types de cheveux. La propreté n’est jamais en cause. Aucune discrimination en la matière, nous sommes tous égaux devant les poux…Pour être efficace, le traitement doit être individuel et familial, mais collectif également afin d’éviter toute nouvelle contamination. Les parents ne peuvent  être laissés seuls face à ce problème qui concerne pourtant l’ensemble de la société.
Mais traiter une classe sans traiter tout l’établissement, ou un établissement sans traiter toutes les structures d’accueil que fréquentent les enfants n’a aucun sens…et une nouvelle contamination est alors inévitable. Ces conférences débats ont pour but d’intéresser la population en général et les élus au problème de la pédiculose tout en dédramatisant le problème posé par les poux et la peur du regard de l’autre.
Ces actions permettent d’associer les enfants à la fête et tous les adultes (parents, enseignants, élus)
Des vidéos sur la biologie des poux seront à découvrir, parents et enfants pourront poser des questions, participer et découvrir le rôle des scientifiques.
Contact pour informations : Patrick Manca : 06.40.79.45.48

lundi 20 juin 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : fête des mères et des pères à la Tourette


Chaque année, au mois de juin, les adhérents du club de  "La Tourette" des Mages, se retrouvent à la salle Aragon de Saint-Florent (la plus grande de la vallée) pour fêter à la fois la fin du semestre, la fête des mères et des pères et certainement pour la plupart des papys et des mamies, en présence des maires de Saint-Florent, Gérard Catanèse et des Mages Jean-Claude Paris, le président départemental de  "Générations Mouvement"  Jean-Claude Battes étant absent excusé..
Dans son discours de bienvenue, la présidente Aimée Le Mercier, drapeau tricolore sur les épaules à la fois pour soutenir l'équipe de France, mais aussi rappeler les valeurs de la république, rappelait l'indispensable contribution des municipalités pour le milieu associatif, et des "maires partenaires privilégiés avec lesquels il est très agréable de travailler grâce  (salles, chauffage, ménage) sans lesquelles les activités du club seraient très difficiles"  soulignant aussi "l'aide précieuse et compétente de l'équipe qui l'entoure" . Pour terminer la présidente a demandé une minute de silence en mémoire des adhérents disparus et des victimes des attentats.
Pour le maire des Mages Jean-Claude Paris "cette manifestation prouve la capacité de la Tourette à vivre le plus longtemps possible des moments  merveilleux " et d'ajouter "Je serai toujours là pour aider votre club qui essaime bien au-delà des Mages et de la vallée de l'Auzonnet".  Le maire de Saint-Florent Gérard Catanèse s'est dit   "heureux d'être chaque année invité à participer à cette journée conviviale des pères et des mères, rappelant que dans cette actualité qui fait frémir de violences, de hooliganisme et d'attentats, cette journée est une raison supplémentaire de savourer ces instants de partage et de convivialité". Ainsi fut fait tout au long de l'après-midi, grâce à l’excellent repas servi par le traiteur Fabaron  et la musique entraînante de l'orchestre « Mad in Son ».

Les Mages : première réunion fructueuse avec « Terre de liens »

A l'invitation de l'association Terre de Liens, des élus de Vivre en Cévennes se sont réunis Salle Bauquier, aux Mages,  le 13 juin 2016.
Après un tour de table pour établir le contexte du foncier et de l'installation agricole (perte d'exploitants, nombreuses friches morcelées, approvisionnements non assurés localement), quelques pistes ont été évoquées. En présence de Mme Aurélie Genolher, élue régionale, l'association a présenté son action au niveau régional et national, puis un certain nombre d'exemples d'actions réalisées par, et avec, des collectivités. Ces expériences ont été collectées dans un guide remis aux participants.
Des citoyens de St Florent sur Auzonnet ont expliqué leur démarche de recensement de terres arables sur leur commune, en vue d'installer un maraîcher notamment.
L'animatrice a également présenté quelques associations œuvrant dans le domaine de l'agriculture paysanne, Couveuse Coupdpousses, ADEAR, réseau INPACT.
Les participants ont convenu que leur problématique est sans doute partagée par d'autres communes appelées à entrer dans Alès Agglo et qu'il serait important de se réunir pour choisir et mettre en place des actions pour recréer de l'emploi agricole, entretenir le paysage, et améliorer la sécurité alimentaire. 

vendredi 17 juin 2016

Les Mages : la "Petite Fille et la mer" a enchanté les Péquélous

Ce samedi 11 juin aux Mages, dans le cadre de la journée des Péquélous, la communauté de communes « Vivre-en-Cévennes » avait convié la compagnie Arthéma, une habituée de la manifestation dédiée aux enfants et elle , une nouvelle fois,a bien fait!
La particularité de ce spectacle est qu'il s'est produit en avant-première aux Mages,  pour être ensuite présenté au festival d'Avignon off au mois de juillet.
« La petite fille et la mer », un spectacle à partir de deux ans a conquis l'assistance. Les enfants silencieux, attentifs, étaient bouche bée, les parents subjugués par la beauté, le goût, et le savoir faire artistique des artistes qui laisse le public sans voix . C'est l'histoire d' une enfant fait un voyage à travers le Maroc, une sorte de fugue. Des marionnettes expressives, d'une beauté tendre et enfantine, traversent des décors naïfs animés ( une palmeraie, des arganiers, des camions bondés, des villages adorables, et bien d'autres paysages).
Cette petite fille va découvrir la mer grande, immense, d'une pure beauté...rêve ou réalité dans ce pays de sable et de dune ?
Quarante  minutes de spectacle qui sont passés comme un éclair avec la cigogne marocaine qui a amené l'assistance loin dans l'enchantement, le rêve, la poésie et la douce chaleur de son pays. Une réussite certaine, d'une qualité artistique indéniable!

jeudi 16 juin 2016

Les Mages : la journée des Péquélous a tenu ses promesses


Il faisait un temps superbe ce samedi, pour la dixième édition de la journée  des Péquélous. Une manifestation devenue une référence incontournable pour petits et grands devenus inconditionnels  de ce grand moment ludique et festif dédié aux enfants de la communauté de communes Vivre-en-Cévennes qui en est l'organisatrice avec la mairie des Mages . La recette est pratiquement la même depuis dix ans…et ça marche sans prendre une ride ! Grâce notamment l'entrée en matière assurée d'excellente manière par le très attendu groupe « Cabr’e can », véritables magiciens de la musique, du conte et de la danse folkloriques qui n'ont pas leur pareil pour amener enfants et adultes, même les plus timides à investir la piste de danse... Bravo à Claude, Pierre et Chantal qui sont de véritables fédérateurs d’entrain, d'ambiance et de bonne humeur…Et l'on ne peut désormais imaginer une journée des Péquélous sans eux !
L’après-midi, outre la structure gonflable, deux spectacles et animations se sont succédé à l'espace Bauquier avec une trentaine de spectateurs, tous captivés par les histoires. D'abord « Le Roi des sables », théâtre visuel interprété par le collectif Terron. Une belle fable emplie de poésie qui porte sur le respect de la nature. Ensuite ce fut « La petite fille qui aimait pleurer », théâtre de marionnettes et conte  de la Compagnie Arthéma …A noter que cette dernière se produira cet été au festival off d'Avignon.
La journée des Péquélous demande l'investissement de beaucoup de bonnes volontés, bénévoles, animateurs, artistes, dont il faut souligner la grande disponibilité au service des enfants.Une excellente initiative !

mercredi 15 juin 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : on plante, on tond et on débroussaille sur la commune

Romain Niel et Julien Clémençon met au net le square Jeannot Tourre
Le printemps qui a eu grand peine à s'imposer, balançant  entre soleil et pluie a été propice au développement opulent de la nature. Et si l'on apprécie la belle verdure des gazons et des paysages…on aime moins, en contre partie, la fastidieuse et répétitive utilisation des tondeuses et débroussailleuses , que l'on doit sortir beaucoup plus fréquemment que d'habitude.  Un travail récurrent pour les techniciens municipaux Romain Niel et Julien Clémençon qui ont grand peine à tenir tête aux mauvaises herbes et broussailles qu'il faut parfois éradiquer à la main. Une opération  qu'ils devront sans nul doute recommencer en fonction des caprices de la météo.
D'autre part, et simultanément, le fleurissement des seize jardinières et massifs de la commune s'est poursuivie, sous le thème de l'Euro de football. Les fleurs ont été choisies de façon à représenter les couleurs de chaque pays : France, Italie, Espagne, Portugal, etc… La « bleu, blanc, rouge » à l'entrée du village portera peut-être chance aux bleus?

dimanche 12 juin 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Théâtre sur la place de la Mairie le 18 juin


Les Mages : la FCPE réagit suite au cambriolage de l'école

(Communiqué de presse du Conseil Local FCPE 30960- Les Mages –Le Martinet)
Les locaux du groupe scolaire Joliot-Curie des Mages viennent encore d’être cambriolés. La FCPE ne peut laisser passer cela sous silence. Deux cambriolages successifs en un rien de temps qu’attend ton pour agir ? Toujours des paroles des paroles mais où sont les actes, nous nous interrogeons. C’est pourquoi la FCPE a décidé de dire haut et fort son ressentiment contre cet acharnement . « La FCPE déplore fortement que de tels agissements puissent exister. Elle appelle à plus de civisme et de respect mutuel de certains, surtout quand cela touche directement les enfants ». Les nombreux dégâts, vols de matériel coûteux auront pour conséquences un préjudice nuisible aux enfants et à l’équipe pédagogique du groupe scolaire Joliot-Curie.
Certes, cela ne se réglera pas d’un coup de baguette magique, mais tout de même. Malgré nos nombreuses interventions lors de conseils d’école, nous en sommes arrivés à un point où « Trop c’est trop ». Nous demandons un conseil d’école extraordinaire qui ne traitera que de ce sujet.

Les Mages : les seniors de la Tourette ont exposé leurs œuvres


Le club de la Tourette, l'un des plus importants de la région, n'est pas seulement une association où se retrouvent les seniors histoire de rompre la solitude, jouer aux cartes, au scrabble ou au loto. D'ailleurs le sigle de la fédération à laquelle elle est affiliée, autrefois les « Aînés ruraux » a pris le nom de « Générations Mouvement » ...Tout un programme qui donne une idée des objectifs que se fixent ce que l'on appelait il n'y a pas si longtemps le troisième âge et qui revendiquent aujourd'hui le titre de seniors, prouvant qu'ils sont toujours actifs, quoique retraités…
Ainsi, au fil des ans la Tourette a étoffé ses activités pour satisfaire ses quelque 250 adhérents. Et cela passe par les incontournables jeux de société, mais aussi par la pétanque, les randonnées, les voyages et les croisières. Et pas seulement, car, à l'initiative de la présidente Aimée Le Mercier des ateliers de peinture, essentiellement sur porcelaine ont lieu tous les jeudis.
Le vernissage de ces œuvres avait lieu à l'espace Bauquier, ce samedi en présence d'un nombreux public. Les œuvres présentées, qu'elles soient sur porcelaine ou sur toile sont de très belle facture, toutes exécutées par des seniors de la Tourette dont certains sont aussi adhérents à l'Atelier de peinture Mageois. Un beau vivier culturel, donc  la commune…
C'est ce que rappelait Aimée Le Mercier dans son discours :« Il est important que nous montrions que les aînés sont bien intégrés et restent membres actifs de leur village. L'accès à la culture n'est pas réservé aux citadins, notre vallée a la chance de posséder plusieurs associations qui permettent de rester longtemps actifs et l'esprit toujours créatif ».
Le maire Jean-Claude Paris enfonçait le clou : « La culture n'est pas que dans les grandes villes, on peut en faire dans nos villages…Il suffit de trouver des personnes de bonne volonté comme vous l'êtes pour animer des ateliers »
Quant à Jany Sans, adjoint à la culture, elle s'est félicitée « d'admirer chaque année à la salle Bauquier des œuvres de qualité et des œuvres très appréciables exécutées par des retraités qui présentent chaque fois des nouveautés. »
Le verre de l'amitié a clôturé cette intéressante manifestation

samedi 11 juin 2016

Les Mages : Le Lions club Hautes Cévennes remet un chèque au CCAS

Gérard Leroy au centre, président du Lions club Hautes Cévennes.

Ce mardi, Gérard Leroy, prési­dent du Lions club Hautes Cé­vennes, remettait au maire Jean-Claude Paris un chèque en faveur du CCAS (centre communal d’action sociale). Cette manifestation, qui a lieu depuis plusieurs années, tra­duit les relations étroites qui unissent cette association cha­rismatique avec la commune à l’époque où celle-ci mettait à la disposition du Lions club une salle de réunion, ainsi que la salle Fernand-Léger pour son loto annuel.

Un verre de l’amitié a clôturé la cérémonie.
 

Les Mages : la salle Fernand Léger a été entièrement repeinte

Laurent Coin, Jean-Marie Balmes et Jean-Claude Paris
La salle Fernand Léger a bénéficié d'un relifting complet de sa façade. Environ 900m² auront été lavés  en haute pression, traités au fongicide anti-mousse puis recouvert d'une couche de peinture imperméabilisante, en deux tons : blanc et beige clair .
Auparavant, afin d'éviter le ruissellement salissant et dégradant sur l'enduit, une couvertine a été installée sur toute la périphérie supérieure de la façade.
Les travaux, confiés à l'entreprise CDBJ Création Décor de Jean-Marie Balmes auront duré un mois. Ils ont été diligentés par « Vivre-en-Cévennes » sur le budget analytique de la commune.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : le club de tir a participé au championnat des armes anciennes à Bordeaux-Mérignac

André Dolata et Jean-Pierre Rodriguez
Le Championnat de France aux Armes Anciennes s'est déroulé, du 2 au 5 juin, dans le magnifique complexe sportif de Bordeaux-Mérignac par un temps relativement clément.
Quatre compétiteurs de Saint-Florent avaient obtenu leur qualification pour y participer, mais seulement deux tireurs ont fait ce long déplacement afin de représenter le Club.
Les habitués de cette compétition que sont André Dolata et Jean-Pierre Rodriguez ont ferraillé de façon très amicale avec les meilleurs poudreux de l'hexagone.
Aux armes de poing, André Dolata a, dans l'ensemble, bien tiré son épingle du jeu, notamment au « Tanzutzu R » où il se classe 11ème sur 58 avec un beau 86/100.
 Pour le reste de ses autres disciplines, il se situe dans la première moitié du tableau.
Aux armes d’épaule, Jean-Pierre Rodriguez n'a pas connu le succès de ces dernières années où il avait obtenu le titre majeur dans sa discipline de prédilection, le « Minié R », ni dans les autres d'ailleurs.  Pour lui, c'est une année « sans » et à vite oublier.   
Il ne faut toutefois pas perdre de vue que se trouver parmi l'élite des tireurs de cette discipline, où les quotas de qualification sont très élevés, relève du très haut niveau et pour cela, on ne peut que les féliciter.

vendredi 10 juin 2016

Les Mages : la kermesse des « Femmes Solidaires » n'a pas failli à sa tradition...

Quelques-une des Femmes Solidaires : Agnès, Thérèse, Gisèle, Charlotte, Jeanne, et l'adjointe au maire Myriam Boyer qui leur a rendu visite
La kermesse des « Femmes solidaires » est devenue une institution quasiment incontournable aux Mages. Ce week-end, celle-ci  n'a pas failli à sa réputation. Une ambiance chaleureuse grâce à des dames extrêmement accueillantes qui, outre la bonne humeur, proposent des articles ou objets confectionnées par elles-mêmes tout au long de l'année, le mercredi après-midi où ces couturières expérimentées se partagent entre causette, couture et petit goûter. Les nappes , coussins, serviettes, sacs et divers articles cousus mains s'offrent maintenant à une clientèle venue ici chercher l'objet de qualité, unique et de très bonne facture que ne renieraient pas les grandes marques qui ont pignon sur rue.
Et puis il y a les incomparables oreillettes cuisinées le matin même qui disparaissent en rien de temps, commandées à l'avance par les amateurs de ces délicieuses sucreries.
Et, bien sûr et immanquablement,  il y a l'esprit convivial du lendemain dimanche avec paella, danses et musique qui a réuni cette fois-ci, une soixantaine de personnes.
Et l'on mesure le chemin parcouru depuis la création du comité Mageois des « Femmes Françaises » à la fin de la seconde guerre mondiale, devenu aujourd'hui « Femmes solidaires » pour affirmer que, si en France et dans certains pays évolués, les conquêtes féministes ont fait progresser leur statut, beaucoup d'entre elles, soumises à l'obscurantisme et aux traditions d'un autre âge, sont encore loin d'avoir la coupe aux lèvres.
C'est pourquoi le Comité Mageois participe régulièrement, tous les 8 mars, à la journée mondiale de la femme, et œuvre pour des associations caritatives. Avec un petit bémol cependant : petit à petit, des adhérentes s'en vont, hélas, visiter les étoiles…et celles qui restent continuent assidûment  leurs petites réunions et ainsi faire perdurer leur mémoire…et leur engagement.

jeudi 9 juin 2016

Les Mages : l'Olympique Mageois remporte son premier trophée

Le président Frédéric Nedjar l'avait annoncé : si le championnat est terminé, le travail de préparation de la saison prochaine commence avec pour objectif de maintenir la cohésion de l'équipe et de poursuivre sa progression. Et cela passe par des entraînements, des matchs amicaux et des tournois . Ce dimanche, l'OM participait au tournoi « Je veux courir, La boucle du cœur 2016 » organisé à la salle de Saint-Ambroix par Carrefour Market.
Après un beau parcours en poule, puis une demi-finale remportée aux pénalties, les Mageois se sont imposés en finale sur le score de 2 à 0 et n'encaissant qu'un seul but sur l'ensemble du tournoi. Une victoire qui fait vraiment plaisir car cela faisait un moment que les Olympiens n'avaient plus remporté de trophée.
L'OM recrute de nouveaux joueurs.
Contact et renseignements : 06 52 43 66 11

mardi 7 juin 2016

Vallée de l'Auzonnet : tournois et assemblée générale pour l'EFVA



Les U10 ont effectué un parcours remarquable au tournoi d'Uzès

Bonne prestation des  U10 au tournoi relevé d'Uzès avec quatre victoires contre Blauzac,  Caissargues,  Nîmes Olympique et Jonquières-Saint-Vincent et une défaite contre Uzès en match de poule. Malheureusement en finale ils se sont inclinés sur le score de 1 à 0 face au club de Sant-Christol-les-Alès.

L’Assemblée générale de l' EFVA École de Foot de la Vallée de l 'Auzonnet aura lieu le mercredi 15 juin 2016  a 18h30 précises au stade du Coussac aux Mages.
Les dirigeants du club comptent sur la présence de tous. Cette réunion sera suivie d'un apéritif .Confirmer votre présence au 04 66 25 60 02 ou 06 99 15 56 61ainsi que le nombre de personnes. Réponse attendue avant le mercredi 8 juin 2016.