lundi 29 février 2016

Les Mages : un stage très intéressant au Tennis-Club

Pendant ces vacances de février, vu la clémence du temps, le Tennis-Club Mageois a organisé un stage pour les enfants les lundi 22, mardi 23 et mercredi 24 février auquel  ont participé six élèves. En outre quatre adultes ont aussi sollicité les conseils techniques et avisés de  Matthieu, l'indispensable moniteur du club pour un stage à la suite de celui des enfants. Ceci à la grande satisfaction de tous. Un enthousiasme qui incite les dirigeants à reconduire ces stages durant les vacances d’avril.
Le Tennis-club  montre une fois de plus sa vitalité et son dynamisme, grâce,notamment à Matthieu, un éducateur dont la pédagogie et l'énergie  communicatives concourent à faire aimer le tennis et à le développer au point d'en faire un des plus importants clubs de la commune des Mages avec plus de 130 licenciés. Et ceci malgré que le tennis ne soit pas le sport favori de notre région

Les compétitions se poursuivent par ailleurs.
Quelques résultats des +45 ans. L'équipe 1 féminine termine 5ème de sa poule, l'équipe 1 masculine quant à elle termine termine 6ème. Félicitations à tous les joueurs.
Les résultats des seniors seront communiqués à la fin du championnat. Les compétitions jeunes débuteront en mars
La première animation de cette année se déroulera le lundi de Pâques. Elle sera suivie du tournoi interne homologué qui débutera le 1er mai.
Pour tout renseignement 07 62 47 32 61 ou 04 66 25 77 09

Les Mages : De bons résultats du centre équestre Ma-Vi en compétitions nationale et internationale.

Marianne Taulelle & Ianthe Prova Concours International de Nice
C'est le week-end du 7 février à Pierrelatte, au pôle équestre de formation lors d'une étape de la Caids Cup (coupe amicale inter départementale sud ) que l'association du domaine équestre de Ma Vi à pris part à une compétition de saut d'obstacle.
En club4 , sur 40 partants, Noa Walter sur Astro de la Genette se classe 6ème , Ela Walter 10ème sur Mijanda du Coissy. Les deux cavalières signe un parcours sans pénalités.
En club3, sur 58 inscrits , Noa Walter sur  Astro se classe 10ème, tandis que Laeticia Bertrand prend la 22ème place sur Uno de la Genette,
En Poney2 sur 14 inscrits, Victorien Rimbaud occupe une 10ème place avec Vasco de la Genette.
En Club2,  Emma Bertrand sur Qovak du Carry termine 19ème sur 52 inscrits.
En Poney1, Victorien Rimbaud se classe 2ème sur 15 inscrits avec Vasco.
En Club1 sur 36 inscrits, Marie Sonzogni sur Odyssée de Guinfard est 4ème, Emma Bertrand 9ème avec Qovak et  Lisa Diarian 20ème avec One Again and Co .
Marie Sonzogni et Odyssée remportent la Club Elite, épreuve la plus difficile de la journée.
Une bonne journée, avec beaucoup de beaux classements, des podiums dans les plus grosses épreuves qui démontrent une bonne progression pour l'ensemble de ces couples.
Le week-end suivant,trois cavaliers de l'association Domaine Equestre de Ma Vi  ont pris part au Concours International à Nice. Il s'agit des deux enseignants Marianne Taulelle sur Ianthe Prova et Victor Tisseur sur Uleane d'Augel, et également Victorien Rimbaud sur Poki des Eygauds.
Victorien Rimbaud signe une 4ème place dans le CSI small tours et Marianne Taulelle obtient une 8ème place dans l'épreuve Grand prix du dimanche.

dimanche 28 février 2016

Les Mages : L' «Association Républicaine des Anciens Combattants » a tenu son assemblée générale

 L'assemblée générale de l’association  a eu lieu dans la salle des délibérations de la Mairie en présence de Pierre Clech représentant départemental et de Jean-Claude Paris, maire des Mages et adhérent de L’ARAC
A l’ordre du jour, le compte-rendu des activités 2015, la situation financière, les projets pour 2016 et la remise des cartes aux adhérents.
En 2015, l'ARAC a honoré les rendez-vous habituels tels que les commémorations du 8 Mai aux Mages, à St Jean de Valériscle , au Pont d’Auzon le dernier week-end du mois d’août, au Puits de Célas le premier dimanche d’octobre, et les 11 novembre aux Mages, à St-Jean-de-Valériscle et  St-Florent-sur- Auzonnet. Elle a aussi participé le 20 novembre à Rousson  au rassemblement pacifiste pour la réhabilitation collective des « fusillés pour l’exemple de 14-18 ». (Dans le Gard 7 poilus ont été  exécutés pour l’exemple).
Le bilan de la trésorerie reste satisfaisant, il permettra de participer à hauteur de 100 € au financement de l’achat d’un local à Villejuif pour le siège national de l’ARAC.
Malgré le vieillissement et le décès de deux des siens, la section compte plus de 20 adhérents.
Pour ce qui concerne 2016, du 20 au 27 avril, la section prévoit une exposition sur les fusillés pour l’exemple de 14-18 couplée avec une exposition sur la citoyenneté à la salle Bauquier des Mages. Elles seront ouvertes au public et aux enfants de l’école primaire et  aux collégiens de Deparcieux.
Comme d’habitude l'ARAC participera aux cérémonies commémoratives dans la vallée de l’Auzonnet, au Pont d’Auzon , à Celas et à Rousson où, depuis 3 ans, se réunissent les représentants de la Libre Pensée, de la Ligue des Droits de l’Homme , du Mouvement pour la Paix, des 4ACG (4ACG (Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre) et de l’ARAC pour la réhabilitation collective des fusillés pour l’exemple de 14-18.
« Alors que dans plusieurs régions du monde, les conflits armés et destructeurs contraignent les populations à l’immigration pour fuir la misère et la mort, l’ARAC  craint pour l’Humanité, une nouvelle guerre mondiale et propose de ne pas laisser aux mains de la force, la solution des conflits que la raison peut résoudre ».

samedi 27 février 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Vacances magiques pour une trentaine de jeunes Saintflorentins

Qui n'a jamais été médusé, interloqué, séduit et fasciné devant les tours de magie ? Qui ne s'est pas demandé quel était le tour de passe-passe ? Quel était le truc que l'on ne voit pas, et qui, pourtant existe, car c'est sûr, les magiciens, prestidigitateurs ou illusionnistes ne font que duper notre attention et notre perspicacité, avec promptitude et dextérité ?
Des tours de magie dont on aimerait percer le secret, ne serait-ce que pour en faire autant afin d'épater ses copains ou sa famille.
Bien à propos, pour la deuxième fois, l'ACAC (association culture et art contemporain) a proposé pendant ces vacances un stage d'initiation à la magie ouvert aux jeunes de la commune.
Ils ont été une trentaine, (deux groupes d'une quinzaine) à venir pendant trois séances, apprendre quelques petits tours grâce à deux magiciens professionnels, Martine et Loïc du cirque Aladin basé à Allègre-les-Fumades. Ils ont ainsi appris les bases de la prestidigitation, avec baguettes, balles, dés, oranges, etc… et même transmission de pensée.
Tout cela dans une excellente ambiance, sous la surveillance bienveillante et attentive de Christine Cordou et  Annie Pauletto qui leur ont aussi offert un petit goûter.
Ce samedi après-midi aura lieu un petit spectacle où le public pourra constater les acquis de chacun de ces jeunes, avec, pour terminer des tours de magie présentés par les deux magiciens Martine et Loïc.
Un bon moment en perspective….

jeudi 25 février 2016

Vivre en Cévennes : Le Relais Emploi aide et conseille les demandeurs d'emploi

Christelle SaintCyr ,conseillère en insertion
Le Relais Emploi Vivre en Cévennes propose aux demandeurs d'emploi divers services dans leurs démarches d'insertion et de recherche d'emploi . Aide à l'élaboration d'un CV, d'une lettre de motivation,à la préparation d'entretien d'embauche. Aide à la recherche d'offre et à la navigation sur le site du Pôle Emploi . Aide à la création d'un espace personnel sur le site de Pôle Emploi . Des conseils en matière de techniques et de recherche d'emploi . Informations sur les métiers, les formations, les concours, les stages .Informations sur les mesures du Pôle Emploi (contrat aidé, public jeune...). Ateliers informatiques pour aider dans les démarches emploi. Mise à disposition d'ordinateurs avec accès internet, imprimante, photocopieur et téléphone pour toutes les démarches.
Le Lieu Ressources- Relais Emploi Vivre en Cévennes est situé aux Mages sur la place des frères Nouvel, au 1er étage de la Mairie (on y accède par l'arrière du bâtiment en passant par la place). tel 04 66 60 25 88.
Ouvert du lundi au jeudi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. Le vendredi de 9h00 à 12h00
Tous les matins ceux qui le désirent peuvent être reçus pour des conseils, des informations, un suivi de leurs démarches par une conseillère en insertion. Les après-midi sont ouverts aux personnes qui sont autonomes en accès libre sur les ordinateurs.
Le Relais Emploi de Vivre-en-Cévennes est un service rural du Pôle Emploi dont il partage les mêmes bases de données. Il gère environ 1500 dossiers des demandeurs d'emplois des 7 communes du territoire, qui comptent au total 12 429 habitants.

mercredi 24 février 2016

Les Mages : L'OM fait tomber un cador de la série

En effet, ce dimanche, l'Olympique Mageois affrontait Le Collet de Dèze
Les Mageois rentrent dans le match avec précaution et beaucoup de respect pour leur adversaire du jour. Cependant ils ont la main mise sur le jeu et se procurent quelques occasions dangereuses par l'intermédiaire d'Aurélien Bednarz. Le premier but mageois tombera à la 30', suite à une belle phase collective, Anthony Giovinazzo lancera en profondeur à Mustapha Hachhouch qui s'en ira crucifier le portier visiteur. (1/0). Les Colletains sont dépassés par leurs adversaires du jour et ne feront que subir jusqu'à la pause.
Le score sera de 1/0 à la mi-temps.
A la reprise, les locaux prennent possession du ballon, et le font tourner de façon à épuiser l'équipe adverse.
Il faudra attendre la 77' pour voir un nouveau but de l'OM lorsque Mustapha Hachhouch déborde côté droit et centre en retrait pour Aurélien Bednarz qui ne se fait pas prier pour propulser la balle au fond des barres colletaines. (2/0)
Le Collet de Dèze essayera  en vain de revenir pendant le dernier quart d'heure.
Au terme de la rencontre le score sera de 2/0 pour l'OM.
Une victoire inespérée qui fait du bien aux joueurs, mais aussi à l'ensemble du bureau.
Prochain match : Asc Turque Ales / Olympique Mageois, dimanche 28 février à 15h00, à Alès, au Stade Mandela .

lundi 22 février 2016

Les Mages : les élèves de CM2 ont reçu le recueil de « Paroles de liberté »

Jany Sans adjointe au maire et la conseillère Suzanne André étaient à l'école ce vendredi matin pour remettre aux élèves de CM2 de Jean-Michel Bros un petit livré intitulé « Paroles de liberté » édité par Gilles Roumieux professeur d'histoire au collège Racine d'Alès. Cet enseignant, très impliqué dans un travail sur la résistance avec ses élèves a eu l'idée, au lendemain des attentats du 13 novembre à Paris, de lancer un appel sur sa page Facebook « à tous ses élèves, anciens comme nouveaux, à leurs parents, à ses amis et à tous ceux qui le souhaitent, de donner leur définition personnelle de la liberté, de ce qu'elle représente pour eux ».
Gilles Roumieux a reçu environ quatre-vingts définitions auxquelles s'ajoutent les réflexions de ses élèves recueillies pendant  le cours d'histoire. Il en a retenu certaines pour les éditer sur le livret.« Les choix que j'ai opérés sont subjectifs, les textes sont classés du plus jeune auteur au plus âgé et  révèlent, malgré la tension actuelle, une certaine idée de la liberté…Nos jeunes esprits ont des choses importantes à nous dire, il faut savoir entendre ces voix et les relayer, mais aussi celles de leurs parents ou de leurs grands-parents, elles sont le pouls de notre indéfectible attachement à la liberté. Que ces définitions de la liberté alimentent notre réflexion et qu'elles renforcent notre détermination à lutter contre toutes les barbaries, notre arme la plus efficace n'est-elle pas celle de notre esprit ? »
Gageons qu'il sera entendu. Ce recueil de petits textes plus ou moins brefs, faciles à lire permettra aux élèves  de se rappeler que la Liberté  fait partie des fondamentaux de notre république, avec celles d'Égalité et de Fraternité.
Des notions constamment rappelées lors des leçons d'éducation civique qui s'avèrent fondamentales en cette période où certaines idéologies veulent faire vaciller les fondements de notre civilisation.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : une belle somme partagée après le loto caritatif


Le  dimanche 31 janvier avait lieu à la salle Aragon  le 19ème loto caritatif  de la vallée de l'Auzonnet organisé au bénéfice des Restos du cœur et de la Croix Rouge du centre de Saint-Ambroix. Une initiative que l'on doit au regretté Christophe Salas malheureusement disparu il y a a deux ans. Afin que son initiative perdure Denis Kucharzak , président de la Gaule de l'Auzonnet et son épouse ont décidé de reprendre le flambeau, avec Jean-Louis Rouvière (Les Joyeux pétanqueurs du Martinet) et Alain Pascal (EFVA).
C'était donc le troisième loto organisé par cette nouvelle équipe  très bien coordonnée et épaulée, notamment pour la communication et le démarchage auprès des commerçants, associations et particuliers notamment lors de la collecte de dons. 
Et cette année ces efforts ont été couronnés d'un succès sans précédent, avec un bénéfice record de 3467€. Cette somme a été répartie à 60% pour les Restos du cœur (soit 2080€ équivalents à 2080 repas) et 40% pour la Croix Rouge soit (1387€ pour des repas mais aussi la formation aux premiers secours et gestes qui sauvent, particulièrement dans le milieu scolaire).
Dans son discours, Denis Kucharzak s'est  réjoui de  «la bonne entente  de l'équipe,  du soutien et de la mobilisation de nombreux donateurs, sans oublier le prêt gracieux de la salle Aragon et de la logistique offerte par les municipalités de Saint-Florent et du Martinet ».
Le maire Gérard Catanèse s'est  félicité du succès de cette manifestation caritative qui doit être encouragée et soutenue, faisant référence à Christophe Salas  « qu'on n'oubliera pas »  soulignant aussi l'effort fait par la municipalité quant à la logistique, la subvention annuelle, le prêt de salle, le transport des bénéficiaires avec le minibus de la résidence de l'Auzonnet, pour un coût de 500€ par an auquel s'ajoute la mise à disposition d'un chauffeur à tour de rôle par les  communes de Saint-Florent, Le Martinet et St-Jean-de-Valériscle.
Tour à tour Stanislas Régula pour les Restos du cœur et Evelyne Bernard au nom de la Croix Rouge ont adressé de chaleureux remerciements aux organisateurs de ce loto ,aux élus, des associations et de la population.

Les Mages : Rectificatif de La Tourette

 Le compte-rendu de l'assemblée générale de La Tourette paru dans Midi Libre  (édition du 12/02/2016) mettait en gras, l'accent sur « un déficit de  3500€ » de l'association.
Cela a provoqué beaucoup de réactions et d'interrogations de la part des adhérents ainsi que de la population.
Le bureau du club tient à faire une mise au point pour rassurer tout le monde. « Suite à l'article paru dans Midi Libre concernant l'assemblée générale du 09/02/2016, les membres du bureau de La Tourette précisent que le compte négatif de 3000€ est une volonté du club. Ce résultat est dû au vol des apéritifs et du champagne en réserve pour le 1er janvier et à l'investissement dans une sonorisation. D'autre part en 201, nous avons participé largement aux repas et aux voyages. Notre réserve légale et la participation aux diverses activités nous permettent de faire face à nos diverses dépenses. Soyons rassurés, les finances de La Tourette sont saines. »
La présidente Aimée Le Mercier invite les adhérents à consulter le compte de résultats distribué le jour de l'AG pour s'en assurer.

jeudi 18 février 2016

Les Mages : Les dossiers évoqués lors du conseil municipal du 16/02/2016



L'ordre du jour comporte deux points. Tout d'abord, la vente aux enchères de la succession Nicolas qui doit avoir lieu le 17 février ( le lendemain de cette réunion). Celle-ci est constituée de deux lots. D'une part, une maison située rue de l'église,  mise à prix 45 000€ et d'autre part des terrains non constructibles aux Tronquisses, au  Bois Redon et à Roumejac pour une superficie totale de 1,5 ha, mis à prix 1500€.  Conformément à ce qui avait été décidé lors du précédent conseil le maire a fait évaluer par un entrepreneur  la remise en état la maison. Le plancher du couloir est effondré, il faut changer toutes les huisseries, refaire l'électricité, changer la très longue poutre centrale de la toiture, pour un montant de 100 000€. Sachant que la mise à prix de départ ne peut pas être baissée puisqu'elle a été décidée par jugement, cette habitation reviendrait au minimum à 145 000€.  Les loyers ne pourraient en aucun cas couvrir l'emprunt. Il est décidé de ne pas participer à l'enchère.
Concernant les terrains, le conseil décide de mandater le maire à aller jusqu'à un montant maximum de 10 000€  au cas où il y aurait des adjudicataires.
Le deuxième point porte sur l'élaboration du schéma directeur d'assainissement rendu obligatoire par la mise en place du PLU, l'ancien étant devenu obsolète. Il s'agit de répertorier tous les réseaux d'assainissement, de les tester (à la fumée notamment) pour repérer les fuites possibles. Une étude qui devrait coûter 23000€. Des subventions vont être demandées auprès du conseil départemental et de l'agence de l'eau. Le maire profite de l'occasion pour évoquer la possible obligation d'établir aussi dans le futur un schéma directeur du réseau pluvial.
En questions diverses est évoquée  la situation de l'ancien appartement des instituteurs, voisin de l'orthophoniste, à côté de l'école. Le maire souhaiterait le mettre aux normes pour en faire un logement social. Il a déjà contacté la DDTM. Il propose d'établir un dossier afin de demander des subventions au conseil départemental, régional et à l'état.
A noter aussi qu'un appartement  de la commune est à louer sur la place de frères Nouvel. Étonnement il n'a pas encore trouvé preneur.
Ensuite, le maire fait le point sur la fusion de Vivre-en-Cévennes  dans l'agglo d'Alès. Certaines compétences devront être récupérées par la commune, avec leur fiscalité, ainsi que des emplois. Au final les impôts locaux ne devraient pas augmenter, ils pourraient même baisser. Le dossier avance.
Des questions sont posées sur l'avancement de la mise en sécurité de l'école après les vols qui ont eu lieu dernièrement. Le devis d'installation d'alarmes intérieures s'élève à 6000€. Les vidéos projecteurs ont été commandés selon le choix des enseignants. Une conseillère signale que de deux vasques sont cassées à proximité de l'école. Le maire s'étonne que l'on attende la réunion du conseil municipal pour l'en informer. Ce genre d'incident doit être signalé immédiatement à la mairie afin que le problème soit réglé au plus vite.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Marlon Daudé défendra son école à la finale départementale de la Prévention routière

 1er rang :Mathieu Cellier, Alizé Nicolas et Marlon Daudé                                                                                         
 2ème rang :Eva Delais, Martial Pillon, Gérard Catanèse, Thierry Bonnefoi.
Ce lundi avait lieu la journée de la Prévention Routière pour les élèves de la classe d’Éva Delais (mais seuls les CM2 étaient sélectionnables pour la finale départementale de Nîmes). Une initiative destinée à sensibiliser les enfants sur les fondamentaux du code de la route surtout sur les risques encourus dès lors qu'on emprunte  la voie publique.
Le matin lors de la partie théorique, le gendarme Martial Pillon,  pédagogue rompu à l'exercice, a insisté  sur les attitudes qu'un enfant doit absolument connaître et appliquer en tant que piéton, cycliste, ou passager d'un véhicule. En résumé être capable d'anticiper et réagir en toutes circonstances. Ce qui implique nécessairement discernement et  prudence.
De même, les quatre catégories de panneaux de signalisation routière ont été revues : danger, interdiction, obligation, indication, ainsi que les équipements obligatoires pour le cycliste et son vélo.
Comme c'était  déjà le cas les années précédentes, l'après-midi, les choses se sont compliquées lors de la mise en pratique sur la piste de circulation aménagée dans la cour. Celle-ci reproduit à échelle réduite, une voirie publique avec ses intersections, ses stops, ses passages piétons, etc…
La maîtrise du vélo s'est avérée problématique pour certains, avec un manque d'aisance manifeste et beaucoup de maladresses, notamment pour aborder les ronds-points, éviter les obstacles, tourner à gauche ou en mésestimant les distances de freinage.
Autant de carences susceptibles de les mettre en danger en situation réelle sur la route.
Une très intéressante et très utile journée à l'issue de laquelle Marlon Daudé est sorti du lot avec de très bonnes notes.  Il représentera Saint-Florent-sur-Auzonnet le 15 juin 2016 à la finale départementale qui aura lieu à Nîmes. Il devra se surpasser pour atteindre monter sur le podium et gagner un superbe VTT…Ils seront 200 ce jour-là, à faire le même rêve.

lundi 15 février 2016

Les Mages : Les amateurs de tarot se retrouvent tous les mercredis

Ils sont une dizaine à se retrouver tous les mercredis à 19h50, au 2ème étage de la médiathèque, à côté de la mairie pour s'adonner à leur passion pour le tarot.
Un jeu de cartes stratégique et intellectuel qui leur permet d'entretenir les neurones lors de parties à 3, 4 ou 5 où les plus forts aident les débutants, sans présomption de rivalité, ni de concurrence. Pas de perdant donc, le seul gagnant étant le plaisir de jouer et de passer un bon moment dans une excellente ambiance.
Les amateurs seront les bienvenus. Tous niveaux y compris débutants (à condition de connaître les bases du tarot ).
Renseignements au 06 18 33 30 51

Changement de millesime

L'article précédent était le 3000ème édité sur reglisse-vanille ...
Merci d'avoir la patience de me lire !

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Le lampadaire décapité

Ce lampadaire, de fort belle allure, situé sur le trottoir qui longe la route des Brousses, n'a , semble-t-il, pas résisté aux coups de vents qui lui ont dangereusement fait perdre la tête. Bien heureusement, celle-ci ne s'est pas fracassée à terre, et peut-être sur quelqu'un qui passait par là, grâce au fil électrique. Une situation inconfortable qui va très vite être rétablie par  l'entreprise K-Elec, seule agréée pour intervenir sur le réseau électrique public .

dimanche 14 février 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Une réimplantation de la butte après le vol de l'an dernier

L'aménagement paysager de la butte qui se situe sur la route des Brousses, en face le cimetière avait été littéralement pillé au mois d'avril dernier. Une quarantaine de plants  dérobés pour un montant de 700€. Un maraudage qui semble s'être généralisé partout au détriment de nombreux espaces publics, mais aussi privés. Les indélicats font leur marché la nuit et il est très difficile de les prendre sur le fait, encore moins de récupérer les plantes impossibles à reconnaître parmi d'autres…
La bâche était en piteux état, livrée aux mauvaises herbes, offrait un spectacle assez désolant. C'est pourquoi la mairie a décidé de faire une autre tentative, parce que le cadre de vie a son importance.
Romain Niel procède actuellement au désherbage avant de nouvelles plantations qui seront fournies par la pépinière départementale. A noter que cet espace est doté d'un arrosage automatique intégré.

samedi 13 février 2016

Les Mages : La distribution des sacs poubelles a commencé

Ce mercredi avait lieu à la mairie, la distribution des  sacs poubelles. Un jour qui n'est pas choisi au hasard puisque, coïncidant avec le marché, les gens font d'une pierre deux coups.  Celle-ci a lieu une fois par an. Ces sacs sont attribués aux résidents Mageois, demeurant sur la commune au 1er janvier de l’année. Chaque famille  a droit à un quota de sacs en fonction du nombre de personnes qui y vivent, selon un calcul  proportionnellement dégressif. 11000 sacs seront ainsi répartis. Une assez grande partie de la population a été servie, mais, comme toujours, il y a des retardataires. La distribution va donc se poursuivre pendant quelques jours. Il suffit de se présenter à la mairie.
Rappelons que le ramassage des poubelles a lieu tous les mardis et vendredis, et que la collecte des encombrants se fait une fois par trimestre.
De même les déchèteries acceptent toutes sortes de déchets hormis les ordures ménagères à Salindres, Saint-Martin-de-Valgalgues,  Alès (à côté de Cora) et Thoiras.

vendredi 12 février 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Une clôture défaillante remplacée à l'école

Même s'il n'y a pas de réglementation particulière à ce sujet, les cours d'école sont généralement clôturées, et l'accès de l'enceinte scolaire fermée, afin d'éviter toute intrusion étrangère, ou toute fugue d'élève…Des précautions à ne pas prendre à la légère d'autant plus que le plan Vigipirate est activé. Et pendant les récréations, les enfants occupent l'espace qui leur est réservé. Les uns préférant courir ou jouer, les autres choisissant de s'appuyer contre le mur, ou la clôture grillagée pour discuter. Si le mur est resté imperturbable devant les inévitables petites bousculades, il n'en a pas été de même pour le grillage qui s'est considérablement détérioré à tel point qu'il ne jouait plus le rôle pour lequel on l'avait installé. La décision a été prise de le remplacer. Un travail confié aux services techniques municipaux qui va à la fois sécuriser la cour et donner un meilleur aspect à la clôture.

Les Mages : La Tourette a tenu sa 23ème assemblée générale


Les assemblées générales de La Tourette ont cette singularité d'être à la fois sérieuses,conviviales et festives . Celle qui s'est déroulée ce  mardi n'a pas dérogé à la règle. Les 150 adhérents (sur les 250 que compte l'association) après le café et viennoiseries ont écouté avec beaucoup d'intérêt les différents rapports présentés par les membres du bureau. Tout d'abord la présidente Aimée Le Mercier a rappelé l'importance d'une telle réunion « un moment de démocratie qui permet à tous de s'exprimer et d'être informés des activités d'un club géré par des bénévoles  dans le but d'apporter un soutien et une présence à tous, créer des liens, vaincre la solitude, apporter des moments de plaisir et de joie ».
En mémoire du regretté Marcel Dumas et de tous les adhérents, pour lesquels une minute de silence a été respectée
Tour à tour la secrétaire Claudine Gimenez, Ghislaine Simon et Michel Boyer ont présenté les comptes-rendus très détaillés des nombreuses activités qui ont eu lieu en 2015, énumérant avec précision les repas, lotos, journées détentes, belotes, tarot, peinture sur porcelaine, pétanque, thés dansants, sorties,  voyages, marches qui ont chaque fois connu une importante fréquentation.
La trésorière Simone Meynadier a présenté le bilan financier qui se clôture avec un résultat négatif de 3526,60€ qui s'explique par des vols, une moindre participation des adhérents aux activités et l'augmentation du prix des denrées.
Tous les rapports ont été votés à l'unanimité ainsi que la réélection des membres du conseil d'administration et la cotisation portée à 15€.
Le président départemental de « Génération Mouvement » Jean-Claude Batte s'est félicité « du dynamisme de la Tourette, de ses nombreuses activités qui satisfont le plus grand nombre avec une participation importante », faisant un éloge à la trésorière pour son travail remarquable...précisant  le rôle de la fédération sur les grands voyages, et le problème des adhérent qui perdent régulièrement leur carte. « Cela  a un coût…la question se pose d'en faire payer le remplacement ».
Le maire Jean-Claude Paris, insistant sur l'importance du bénévolat, est revenu sur le rôle des associations comme la Tourette qui sont « l'âme et le cœur de nos villages sans lesquelles la vie serait terne, difficile vivre, où les gens ne se rencontraient plus… »
La journée s'est poursuivie par le repas et un loto gratuit.

jeudi 11 février 2016

Les Mages : « Maisons en Partage » attend les financements


Le téléphone chauffe pour débloquer la situation

En septembre 2013, le conseil municipal sensible aux problèmes inhérents  au vieillissement de la population (ou handicapée), a opté pour le concept de « Maisons en Partage ». Un projet qui comporte 14 logements et une salle « partagée » gérée par une hôtesse à disposition des résidents, situé au quartier du Coussac sur un terrain cédé par la commune à la SEMIGA, bailleur social partenaire du Conseil Général, pour l'euro symbolique
Avec pour le maire Jean-Claude Paris un double objectif : conjuguer à la fois un projet de vie sociale agréable et harmonieux pour les résidents  tout en intégrant le développement durable dans la construction des immeubles.
Et c'est naturellement que l'option s'est tournée vers la « paille porteuse », un projet innovant qui a séduit le maire et la SEMIGA  convaincus  des avantages et des enjeux liés à cette technique qui a vu le jour au Nebraska en 1890. « D'une part parce que la paille est une ressource bio-sourcée peu valorisée (un tiers de la production de paille en France n'est pas récoltée et l'utilisation de seulement 10% de la ressource en paille en France, permettrait d'isoler 500 000 logements chaque année). D'autre part, les bâtiments isolés en paille bénéficient d'une excellente isolation thermique, supérieure aux normes actuelles...»
En terme d'utilisation, la réalisation de l'enveloppe de la résidence « Maisons en Partage » nécessitera l'utilisation d'environ 1700 bottes de pailles (soit une dizaine d'hectares de champs de blé), 140 m3 de bois, 45 m3 d'argile)».
A noter, d'après le RFCP (Réseau Français de la Construction Paille) « que ce projet constituerait une première européenne, voire mondiale, par la superficie développée en paille porteuse ».
En outre, ce programme entre dans le cadre de l'appel à projets lancé par la Région Languedoc-Roussillon.
Mais cela a un coût: 335 000€ supplémentaires (au total 1 744 0000€, la commune ne paie rien) par rapport à une construction traditionnelle.
Le projet de la SEMIGA est prêt.
Il ne manque plus que le financement.
Et cela semble coincer du côté politique. Le maire s'impatiente. « Aujourd'hui, je n'ai aucune réponse de quiconque. J'ai dû relancer tous ceux qui peuvent faire avancer les choses: députés, sénateurs, conseil départemental, conseil régional. Je leur demande instamment qu'on se réunisse pour une table ronde car le SEMIGA souhaite pouvoir valider le plan de financement en mars 2016 afin de déposer un permis de construire en juin 2016 et démarrer les travaux début 2017 ».
Malgré tout Jean-Claude Paris reste positif et confiant. Attendons…
(Dernière minute: un rendez-vous est prévu avec le sous-préfet le 18 février)

mardi 9 février 2016

Les Mages : les compétitions des jeunes de l'EFVA

Samedi matin, défaite des U12 à Salindres (4 à 3),  victoire des U13 face au FC Auzonnet et un match nul (1 à1) contre Allègre. Les U 10 l'ont emporté 1 à 0 contre Bessèges.
Samedi après midi deux victoires pour les U8 face à St-Martin-de-Valgalgues et St-Privat-des-Vieux. Pendant ce temps deux défaites pour les U9 contre Rousson et Alès et de même deux défaites pour les U7 contre St-Jean-du-Pin et Anduze.
Le match de dimanche matin pour les U15 à la Rgordane a été reporté pour cause d'intempéries.
Le Weekend prochain, le samedi 13 février : déplacement des U7 à Anduze, des U8 à St- Privat-des-Vieux, des U9 à Anduze, des U10 à Bessèges et des U12 à St-Martin-de-Valgalgues. A 10h00 sur le terrain des Mages, les 13 recevront le Pays Gd Combien.
Dimanche 14 Février déplacement des U15 à St-Christol-les-Alès.

lundi 8 février 2016

Les Mages : l'art minutieux de la porcelaine avec la Tourette

En 2010, après une exposition de peinture, quelques adhérents de la Tourette avaient manifesté l'envie de mieux connaitre et de participer à un atelier de peinture sur porcelaine. Ça tombait bien ! Aimée Lemercier, la présidente de l'association, professeur d’école à la retraite, se passionne depuis toujours pour l’art en général, pictural en particulier. Il y a une quinzaine d'années elle a découvert la peinture sur porcelaine dont elle est devenue une fervente spécialiste. C'est pourquoi elle a mis ses compétences au service des adhérents de la Tourette désireux d'apprendre cette discipline. Tous les mercredis matin de 9h00 à 12h00 dans la salle de l'ancienne école, place des Frères Nouvel ,elle leur enseigne la technique de Limoges qui consiste à peindre avec des pigments spéciaux cuits ensuite à 850°, ce qui permet de passer les objets au lave-vaisselle.
Une douzaine de personnes participent aux ateliers, toutes très appliquées pour un travail qui exige beaucoup de minutie. Fleurs, fruits, animaux, et autres thèmes modernes décorent leurs plats, assiettes et poteries.
Certains réalisent  également des peintures sur métal.
Les personnes intéressées peuvent venir rendre visite le mercredi matin aux heures indiquées et, pourquoi pas, se lancer dans la peinture sur porcelaine.
Toutes ces créations seront exposées à l'Espace Bauquier aux Mages les 21 et  22 mai 2016. Ces artistes vous y attendent..!

Vallée de l'Auzonnet : la FCPE a été reçue à la Communauté de Communes

Les responsables du bureau de la FCPE « Les Mages-Le Martinet », Philippe Nogales président et Patrick Manca vice-président ont été reçus ce mercredi 3 févier 2016  à la communauté des communes de « Vivre en Cévennes » par Thierry Plantier 1er vice-président,  Christelle Saint-Cyr régisseuse du service cantine, concernant la facturation de la cantine et de la garderie.
« Nous avons soulevé les problèmes rencontrés à ce sujet et évoqué les déboires rencontrés par certaines familles. Des réponses concrètes nous ont été communiquées comme suit :
Le  tarif des repas, garderie calculé à partir de l’avis d’imposition. Afin que cela se clarifie, il sera ajouté « coefficient familial à partir de la feuille d’avis d’imposition »
La facturation des repas, garderie émanent du régisseur, il sera ajouté le nom, prénom, fonction et signature, ceci afin d’identifier l’auteur. Les familles pourront choisir, qu'elle leur soit envoyée par courriel, papier (la poste) ou les deux. Concernant le règlement, plusieurs possibilités :
a)-Espèces auprès de madame la régisseuse directement à la communauté des communes
b)-Chèque Idem ou la poste
c)-Prélèvement automatique
d)-Carte bleue directement dans l'espace personnel
 En cas de trop payé l’encaissement relevant du trésor public, il sera fait un avoir sur la  prochaine facture.
Pour des mises à jour ou des réclamations les familles peuvent demander à rencontrer, Madame la régisseuse à la communauté des communes, tous les après-midi sans rendez-vous. Elles ont aussi la possibilité  de communiquer directement par courriel (questions, réponses) à partir de leur espace.
Elles peuvent aussi  joindre madame Christelle Saint-Cyr au 04.66.85.61.85 tous les après midi »

dimanche 7 février 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Gros débroussaillage au terrain de La Courte

Le terrain de la Courte, qui appartient à la commune, d'une superficie d'environ 10 200m² est délimité par le cimetière, par la route des Brousses et par le chemin du Carail.
De mémoire de Saint-Florentin il n'avait jamais été entretenu, et de  ce fait, était devenu un épais maquis de prunelliers sauvages, de ronces et autres épineux. Un refuge idéal pour les sangliers mais impénétrable pour quiconque. La municipalité a décidé de le débroussailler. Un travail d'ampleur qui ne pouvait être exécuté par les employés communaux sauf à les distraire de leurs tâches habituelles pendant très longtemps..
Une fois de plus, le maire a fait appel au chantier d'utilité sociale FAIRE pour accomplir ce travail. Une besogne longue et ardue avec débroussailleuses et tronçonneuses, exécutée par les stagiaires de l'association, qui devrait durer entre trois semaines et un mois.
Coût de l'opération, 1800€

samedi 6 février 2016

Les Mages :Tournoi international « Open Sud » Montpellier pour le jeunes du Tennis-Club-Mageois

L’école de Tennis était représentée  ce dimanche 31 janvier par 16 heureux enfants accompagnés par  Patrick et Julien au tournoi international » Open Sud » à l’Arena Montpellier. Cette sortie a été rendue possible grâce au  prêt des 2  minibus de la communauté des communes « Vivre en Cévennes ». 
Une journée inoubliable pour les jeunes du Tennis-Club-Mageois, qui en plus des matches, ont trouvé beaucoup d’ animations dans la magnifique enceinte de l’Arena.  Une manifestation très positive qui sera donc à renouveler.
Les championnats du Gard jeunes ont débuté avec les 15-16 ans filles  avec deux rencontres sans défaites.          
Les autres équipes jeunes commenceront leurs rencontres en mars.
Les championnats adultes se poursuivent avec de bons résultats qui  sont communiqués chaque semaine sur Midi Libre.
Le Tennis-Club remercie la commune pour la réalisation du local destiné au professeur de tennis (avec la participation du club). Un espace bienvenu qui apportera encore plus de confort et d’efficacité a tous.
Les efforts conjugués de chacun, communauté de communes, municipalité et association, permettent au Tennis-Club-Mageois  de voir augmenter le nombre de ses adhérents (135 )et licenciés (131) à ce jour.
Renseignements au 07 62 47 32 61 ou 04 66 25 77 09

jeudi 4 février 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : le mur emporté par les crues a été reconstruit

Le chantier d'utilité sociale FAIRE procède actuellement à la réfection du mur de soutènement qui fait corps avec le petit pont qui mène au stade. Ce mur, en pierres, construit à l'ancienne sur une partie du valat, il y a plus de soixante ans, canalise les eaux de pluie qui descendent de la montagne pour se jeter dans l'Auzonnet.
Jusqu'à ces dernières années, il n'y avait jamais eu de problème et même si parfois des torrents impressionnants se formaient  au cours gros orages, ceux-ci ne sont jamais sortis du lit, ni provoqué de dégâts.
Mais les violents épisodes cévenols successifs qui ont sévi depuis deux ans sur la région ont changé la donne et l'on ne compte plus les ouvrages détruits ou endommagés, les berges ravinées, par la violence des eaux... C'est ce qui s'est passé notamment au mur du cimetière et dans une moindre mesure à la Valette.
Le nouveau mur est maintenant ceinturé de  béton armé ; cela devrait lui permettre de résister à la violence des éléments.
A noter qu'un débroussaillage a aussi été pratiqué sur une centaine de mètres par les stagiaires de FAIRE sous la direction de Michel Mosconi. Ceci afin d'éviter les embâcles qui provoquent les débordements. Avec un petit souci cependant : la dalle qui couvre le ruisseau dans sa partie terminale n'a pas permis d'aller plus loin et la canalisation est presque entièrement obstruée, ce qui provoquera une inévitable submersion de la route en cas de forte pluie. 
S'ajoute à cela le récent problème des « ruisseaux couverts » construits à l'époque des mines qui,maintenant , s'effondrent et s'obstruent faute d'entretien comme à Rochessadoule . Saint-Florent fait partie des huit communes concernées qui auront besoin de subventions de la part des instances départementales, régionales et nationales. « Un chantier titanesque  »(Midi Libre du 01/02/16)