mardi 11 octobre 2016

Les Mages : le parc intergénérationnel Francis Gineste a été inauguré

Le public s'est déplacé en nombre ce vendredi pour l'inauguration du parc intergénérationnel Francis Gineste. Des Mageois de tous âges, beaucoup d'enfants qui n'ont pas attendu l'ouverture officielle pour investir les lieux, superbes, qui leurs sont dédiés, mais aussi  élus, maires, le conseillers départementaux Cathy Chalet et Jacky Valy, le député Fabrice Verdier et le Sous-préfet Olivier Delcayrou, en présence de la famille de Francis Gineste dont l'arrière-petite-fille Lorna eut l'honneur de couper le ruban avec les personnalités.
Le maire Jean-Claude Paris prit la parole "Lors  des élections, nous avions promis un espace intergénérationnel. C'est aujourd'hui chose faite. Ce parc portera le nom de Francis Gineste dont tout le monde aux Mage se souvient. Élu pour la première fois en 1965, il deviendra 1er adjoint de 1971 et le restera jusqu'en 1995. C'était un homme généreux fortement investi au service de la population et dans de nombreuses associations : Olympique Mageois, Sou des écoles, club de pétanque, comité d'animation. Toujours disponible quoi qu'il arrive et quelle que soit l'heure. » Et de poursuivre «  Aujourd'hui ce parc pour tous, demain Maison en partage pour nos aînés, le rond-point de Meilhen, notre village avance, n'en déplaise à ceux qui font tout pour retarder la mise en œuvre de ces projets".
Jany Sans, au nom du président  de Vivre-en-Cévennes Ghislain Chassary empêché insista sur les efforts consentis envers la jeunesse, rendait elle aussi hommage à Francis Gineste qui lui "a  beaucoup appris".
Jacky Valy après avoir rendu hommage aux concepteurs du projet et aux entreprises qui y ont travaillé est revenu sur un article paru dans la presse concernant le maire de Mages. "Une lecture qui me fait mal. Je veux dire à tous le plaisir que nous avons eu à travailler avec lui, témoigner de son sérieux, son dévouement, son honnêteté et lui assurer le soutien de l'ensemble des élus."
Le député Fabrice Verdier  insista  sur " l'importance du bien vivre ensemble entre anciens et "petitous". C'est un beau projet d'intérêt général. Votre qualité de vie, vous la devez à Jean-Claude» .Le Sous-préfet fit la synthèse de tout ce qui avait été dit auparavant."Heureux de partager ce moment d'inauguration d'un « espace à vivre"  tout simplement, une volonté démocratique pour l'intérêt général» rassurant le maire, le représentant de l’État déclarait "La  critique est souvent aisée, et parfois c'est ceux qui en font le moins qui critiquent le plus".
Un verre de l'amitié offert par les entreprises a clôturé cette sympathique cérémonie où résonnaient les cris et les rires d'enfants.