mercredi 28 septembre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : les travaux du musée de la Mémoire des mineurs se poursuivent

Le cambriolage du local  où sera implanté le futur musée de la Mémoire des Mineurs avait fortement affecté le président Paul Rouverand et son équipe. Plus de quatre tonnes de matériel qui se sont évanouis dans la nature sans que l'on sache ni comment, ni pourquoi s'agissant d'outils ou d'objets sans grande valeur marchande, si ce n'est peut être le prix de la ferraille, mais qui par contre avait une valeur très affective pour tous ces anciens mineurs qui les ont collectés, afin que perdure dans la vallée de l'Auzonnet, l'histoire de la mine.
Une profonde amertume teintée d'une légitime incompréhension de la part de  ces bénévoles qui se dévouent, et se dépensent sans compter pour qu'aboutisse un projet qui leur est cher et pour lequel ils ont déjà tracé un sillon remarquable en organisant des expositions et deux séances de projection de films-montages de Rémy Jouvert qui ont, chaque fois, connu un succès mémorable. 
La publication de ce cambriolage dans Midi Libre (édition du 12 août 2016) a eu écho retentissant, puisque  trois stations de radio et FR3 se sont rendues sur place pour interviewer Paul Rouverand et Louis Robert.
Paul Rouverand l'avait annoncé: « Nous sommes des cévenols tenaces, anciens mineurs et la colère, la tristesse et la déception  ne nous empêcheront pas de continuer notre projet afin que le musée de la « Mémoire  des mineurs » voie le jour ».
Pour cela, ils ont recommencé leur persévérant travail de fourmi et utiliseront les quelques outils et documents qui leur restent car certains étaient entreposés chez eux…C'est pourquoi les travaux d'aménagement du local se poursuivent.
La SCAIC procède actuellement à son adduction en eau potable. Ce qui a nécessité la mise en place de la circulation alternée pendant la durée de l'intervention.

A peu près le même

Après plusieurs essais, j'ai réussi à retrouver un peu le reglisse-vanille auquel, je l'espère, la plupart d'entre vous étaient ...