vendredi 12 août 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : la "Mémoire des Mineurs" cambriolée, une plainte a été déposée


Des objets qui ont une valeur mémorielle incontestable présentés lors de l'exposition de juin 2014
Une bien mauvaise surprise attendait le président de la Mémoire des Mineurs Paul Rouverand lorsqu’il s’est rendu dans le bâtiment  l’ancienne unité de pesage du puits de Saint Florent où sera installé le futur musée de la mine, afin de constater l’avancée des travaux d’aménagement de ce dernier.
Tout le matériel entreposé dans une pièce avait disparu ! Environ quatre tonnes d’outils spécialement destinés à l’extraction du charbon, marteaux perforateurs, piqueurs, foreuses, et toutes sortes d’outils, et même deux poêles à charbon qui se sont envolés on ne sait ni comment, ni pourquoi. Des objets collectés pendant des années auprès d'anciens mineurs ou de généreux. Bref, un travail der fourmi du président Paul Rouverand, du vice-président Louis Robert et leur équipe anéanti qui remet en cause l'existence du musée. Car ces outils n’ont aucune valeur marchande, si ce n’est le prix de la ferraille. Par contre, ce matériel, s'il est devenu obsolète et sans utilité, possède une valeur symbolique et mémorielle liée au  dur travail de la mine.
Alors Paul Rouverand lance un appel  à ceux qui ont perpétré ce forfait en espérant que, au cas "où ils seraient pris de remords, de rendre ces outils aujourd’hui introuvables".
Cependant le président et son équipe ne baissent pas les bras : "Nous sommes des cévenols tenaces, anciens mineurs et la colère, la tristesse et la déception  ne nous empêcheront pas de continuer notre projet afin que le musée de la « Mémoire  des mineurs » voie le jour".
Pour cela, ils vont recommencer leur travail de fourmi et utiliseront les quelques outils et documents qui leur restent car certains étaient entreposés chez eux…Une mince consolation.
Plainte a été déposée auprès de la gendarmerie.

A peu près le même

Après plusieurs essais, j'ai réussi à retrouver un peu le reglisse-vanille auquel, je l'espère, la plupart d'entre vous étaient ...