lundi 22 août 2016

Les Mages : Janine Blanc n'est plus

Elle en aura dit des « Je vous salue Marie » et des « Notre père » à genou, à l'église, chez elle ou chaque fois qu'elle se trouvait devant une image sainte. Elle en aura fait des voyages à Lourdes, prié Dieu avec une telle humilité et une telle ferveur que tous ceux qui la connaissaient, quelles que soient leurs opinions ou leurs croyances lui vouaient un immense respect. Parce que ses prières, ses pénitences, ses chemins de croix n'étaient jamais destinés à sa propre existence, mais toujours pour quelqu'un dans la souffrance et dans la peine.  Car elle aimait les autres pour ce qu'ils étaient, comme ils étaient.
Janine Blanc avait une sœur jumelle, Cécile. Toutes les deux ont consacré leur vie à leur foi, à leur même amour des autres, avec la même abnégation…
Et puis Cécile s'en est allée, il va y avoir onze ans début septembre.
Midi Libre leur avait alors rendu hommage en ces termes. Nous ne pouvons que répéter les mêmes phrases, parce que toutes deux étaient indissociables: « Peu importe quand elles sont nées…Tellement elles sont gentilles, aimables, serviables, qu'on a l'impression qu'elles ont toujours vécu parmi nous, qu'elles font partie de la famille, les deux sœurs Cécile et Janine…Toujours chemin faisant, trotte-menu, de leur maison à l'église, d'une très grande humilité, vous trouvant mille qualités, s'excusant de vous déranger, s'excusant de vous parler...avec cet amour maladif pour les autres : des exemples de bonté et de charité…»
Ses obsèques ont lieu ce mardi 23 août, à 11 heures en l'église des Mages.
En ces pénibles circonstances, Midi Libre, présente ses sincères condoléances à la famille dans la peine.

A peu près le même

Après plusieurs essais, j'ai réussi à retrouver un peu le reglisse-vanille auquel, je l'espère, la plupart d'entre vous étaient ...