Les Mages : la kermesse des « Femmes Solidaires » n'a pas failli à sa tradition...

Quelques-une des Femmes Solidaires : Agnès, Thérèse, Gisèle, Charlotte, Jeanne, et l'adjointe au maire Myriam Boyer qui leur a rendu visite
La kermesse des « Femmes solidaires » est devenue une institution quasiment incontournable aux Mages. Ce week-end, celle-ci  n'a pas failli à sa réputation. Une ambiance chaleureuse grâce à des dames extrêmement accueillantes qui, outre la bonne humeur, proposent des articles ou objets confectionnées par elles-mêmes tout au long de l'année, le mercredi après-midi où ces couturières expérimentées se partagent entre causette, couture et petit goûter. Les nappes , coussins, serviettes, sacs et divers articles cousus mains s'offrent maintenant à une clientèle venue ici chercher l'objet de qualité, unique et de très bonne facture que ne renieraient pas les grandes marques qui ont pignon sur rue.
Et puis il y a les incomparables oreillettes cuisinées le matin même qui disparaissent en rien de temps, commandées à l'avance par les amateurs de ces délicieuses sucreries.
Et, bien sûr et immanquablement,  il y a l'esprit convivial du lendemain dimanche avec paella, danses et musique qui a réuni cette fois-ci, une soixantaine de personnes.
Et l'on mesure le chemin parcouru depuis la création du comité Mageois des « Femmes Françaises » à la fin de la seconde guerre mondiale, devenu aujourd'hui « Femmes solidaires » pour affirmer que, si en France et dans certains pays évolués, les conquêtes féministes ont fait progresser leur statut, beaucoup d'entre elles, soumises à l'obscurantisme et aux traditions d'un autre âge, sont encore loin d'avoir la coupe aux lèvres.
C'est pourquoi le Comité Mageois participe régulièrement, tous les 8 mars, à la journée mondiale de la femme, et œuvre pour des associations caritatives. Avec un petit bémol cependant : petit à petit, des adhérentes s'en vont, hélas, visiter les étoiles…et celles qui restent continuent assidûment  leurs petites réunions et ainsi faire perdurer leur mémoire…et leur engagement.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet