Saint-Florent-sur-Auzonnet : un excellent après-midi pour les seniors de la commune

Les ingrédients nécessaires pour passer une excellente journée étaient réunis ce samedi pour le traditionnel repas offert à 141 aînés de la commune par la municipalité et le CCAS.
Une  salle Aragon joliment décorée, une belle piste de danse, une musique prometteuse et entraînante distillée généreusement  par l'orchestre Domi Dance, le plaisir de se retrouver autour d'une bonne table avec la perspective de savourer un succulent repas concocté par le traiteur Fabaron étaient autant d'éléments prometteurs d'une ambiance gaie et conviviale.
Pour le maire Gérard Catanèse  « le repas des aînés est un des moments privilégiés de l'année  pour le bien-vivre ensemble, avec la cérémonie des vœux, le repas républicain du 14 juillet et la semaine bleue »
Il a ensuite fait d'historique des événements qui ont émaillé 2015 : » les conflits meurtriers dans le monde, la menace d'un terrorisme, les attentats multiples et effroyables, mais aussi la crise sociale et économique qui rogne les acquis sociaux et le pouvoir d'achat, les craintes justifiées sur l'avenir de nos communes avec la fusion de Vivre-en-Cévennes dans l'Agglo d'Alès. Des changements qui ne devront pas se faire au détriment de l'humain .»Le maire a poursuivi sur les dégâts occasionnés par le dernier épisode cévenol » assurant que  » les travaux vont pouvoir enfin démarrer en fonction des urgences : cimetière, murs des Peyrouses la Bastide et Mercoirol, voiries... »
Et pour conclure, s'adressant à la respectable assemblée  «Notre société gagnerait de s'inspirer de l'expérience, du vécu et surtout de la sagesse des anciens, car vous êtes des repères incontournables avec des valeurs sûres, la mémoire de notre village, notre histoire, vous êtes des conseillers précieux  »
Ensuite les doyens de Maria Ollier 96 ans et  Henri Sieprawski  91 ans , « tous deux inusables » ont reçu un présent offert par le CCAS.
Le maire avait souhaité de l'ambiance. Les  anciens ne se firent pas prier. Après le repas qui fut comme à l'habitude excellent et animé, chacun oublia pour un moment ses rhumatismes et ses arthroses sur la piste de danse. Les seniors montrèrent, une fois de plus, qu'ils avaient toujours beaucoup d'énergie, d'endurance, d'expérience et le sens de la fête.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet