mercredi 30 septembre 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Une formidable ambiance pour les années 80 !


La salle Aragon a vécu ce dimanche un de ses grands moments avec le spectacle des années 80 organisé par l'association « St Florent d'Hier et d'Aujourd'hui » chère à Geneviève Padovani et son équipe.
Un véritable retour vers le passé et la jeunesse pour la centaine de spectateurs présents, la plupart aux tempes grises,  presque tous issus de la génération des trente glorieuses, des les yé-yés, de la pop, du rock, du twist, du disco, d'âge tendre et tête de bois, pattes d'eph, chignons crêpés, jupons à cerceaux, et cheveux longs, mai 68, disque vinyles et hits parades.
Une période qui marquera une véritable rupture, non seulement avec les années d'après-guerre aux tangos, valses et rumbas, mais aussi avec la grande vague techno, métal et rap qui plaît à la jeunesse d'aujourd'hui. Avec un paradoxe cependant. Les années 80, si elles ont connu de grands succès musicaux, elles n'auront pas laissé de véritable mode, sinon un mix de tout ce qui l'a précédé, un peu comme un bilan d'inventaire de ce fulgurant  XXème siècle.
Un spectacle qui a démarré sur les chapeaux  de roues, puisqu'en première partie, trois jeunes talents exceptionnels ont chauffé l’ambiance avec une rare maestria. Ainsi Morgane Hébert, lauréate du Tremplin de la Chanson, 14 ans, déjà très professionnelle, à la voix d'une amplitude fantastique a transporté le public derrière Mistinguett et France Gal, suivie de Nelly Pichot, 18 ans, 1er prix de National Voice, timide et réservée en privé, qui explose littéralement lorsqu’elle est sur scène dans un époustouflant « Je suis malade » ou « Un homme  avec toi ». Et pour finir, Jean-Marc Alquezar, dont tout le monde ici connaît le brio d'animateur et de chanteur, fidèle à son habitude a sublimé cette première partie en interprétant  Aznavour et Cabrel.
La deuxième partie a été, elle aussi, remarquable de chaleur et d'ambiance, faite sur mesure pour le public de Saint-Florent par « Equinoxe Production » et ses artistes extraordinaires de professionnalisme. Une balade dans le temps et un public subjugué, enthousiaste qui a tapé dans les mains, reprenant  en chœur les refrains des grands succès des années 80.
Un récital de très haute tenue qui s'est terminé en osmose, avec l'inoubliable « I will survive », l'hymne de la coupe du monde, en 1998, déjà si loin !
Une véritable cure de jouvence pour tous, comme on aimerait en vivre plus souvent, et, à la sortie des seniors avec des étoiles plein les yeux. Bravo !

Vallée de l'Auzonnet : L'EFVA a fêté ses trente ans !

La vallée de l'Auzonnet fut à l'époque prospère de l'exploitation minière un des creusets du football.  Chaque village avait son club, son équipe fanion, sa réserve, ses juniors, ses cadets. Les stades étaient des lieux incontournables du dimanche où l'on venait soutenir son équipe, souvent avec enthousiasme, parfois même avec un chauvinisme exacerbé, surtout lors de derbys mémorables entre Le Martinet, Saint-Florent-sur-Auzonnet et Saint-Jean-de-Valériscle.
Dès la fermeture des mines il y a une quarantaine d'années, le déclin s'est rapidement amorcé. Les stades ont été désertés, quasiment abandonnés par les équipes seniors avec, dans la foulée, une jeunesse privée de son sport favori.
Et c'est pour parer à cette déshérence, qu'il y a trente ans trois inconditionnels du ballon rond eurent la lumineuse idée de créer l’École de Football de la Vallée de l'Auzonnet (EFVA). Ces visionnaires convaincus Jean-Louis Lapierre, Gérard Lain et Régis Germain ont su fédérer autour d'eux des éducateurs et des bénévoles qui ont accepté de passer leurs moments de loisirs auprès des jeunes, non seulement pour leur apprendre les rudiments du football, mais aussi pour les accompagner, les encadrer, conseiller, chouchouter. En trente ans, plusieurs milliers de jeunes,garçons et filles, seront passés par l'EFVA, 150 éducateurs s'y seront succédé, des milliers de matchs, de km parcourus, d'après-midi passés sur les stades, de dizaines de coupes, de championnats remportés font de l'école de foot une référence reconnue dans le monde du football.
Ce dimanche avait lieu aux Mages le trentenaire de l'EFVA en présence d'Arnold Alphon-Layre, vice-président du district Gard-Lozère, le conseiller département Jacky Valy, le maire des Mages Jean-Claude Paris ainsi que de nombreux élus.
La salle Fernand Léger était abondamment affichée de photos et articles de classés année par année, avec les trophées et maillots exposés sur la scène et la promesse d'une belle après-midi en toute convivialité puisque environ 150 anciens et actuels membres du club étaient invités à partager ce grand moment autour d'une bonne table.
Arnold Alphon-Layre  remis au président Philippe Rieutord un challenge en forme de soulier. Jean-Claude Paris a remis  la médaille de la ville à Alain Pascal, Gérard Lain et Jean-Pierre Ganozzi.

Les Mages : Match perdu, mais débuts prometteurs pour l'Olympique Mageois

L'équipe de l'Olympique Mageois est décidée à briller en championnat
Pour leur premier match, les joueurs mageois n'ont pas su prendre leur première victoire.
En effet, l'entame du match est difficile et au bout de seulement 2 min, St Privat ouvre le score.
Malgré tout l'Olympique Mageois arrive à se remettre dans le match et pose quelques difficultés aux joueurs de St Privat, avec des tentatives veines de M. Bouira, Y. Taleb et K. Capapey, car pas cadrées.
Le score restera de 0-1 en faveur de St Privat à la pause.
Après le repos, l'Olympique Mageois reprend son match sur les chapeaux de roues, on retrouve Y. Taleb, K. Capapey et  A. Giovinazzo pour des tirs cadrés et puissants. Mais le gardien de St Privat répond présent et est décidé à ne rien lâcher.
A la 74e minute, deuxième coup de tonnerre pour l'Olympique Mageois car St Privat se voit attribuer par l'arbitre désigné à pile ou face (et étant l'entraîneur de St Privat) ,un penalty pas évident à confirmer et qui offre, contre le cours du jeu le 0-2 et la victoire de St Privat . Le score restera inchangé jusqu'au coup de sifflet final.
En conclusion, une équipe de l'Olympique Mageois qui est au niveau mais qui a mal gérée son stress. On peut avoir quelques regrets !
Prochain match : Dimanche 04 Octobre, l'Olympique Mageois reçoit Asc Turque Alès au stade du Coussac à 15h00.

mardi 29 septembre 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Un important élagage sous la ligne électrique afin de limiter les coupures de courant

Les fils sont maintenant libérés...
Les épisodes successifs qui ont affecté notre région ont généré les conséquences fâcheuses que l'ont connaît et sur lesquelles nous ne reviendrons pas. Toutefois, il est à noter qu'il y a chaque fois la partie visible avec ses dégâts de voirie, de bâtiments ou de structures. Plus insidieuses sont toutefois les pannes collatérales, telles que les coupures d'électricité qui ont des conséquences sur la vie simple quotidienne des usagers; pas de lumière, pas d'appareil qui fonctionne, pas de téléphone, et pas d'eau, car la distribution de cette dernière est assujettie au service des pompes qui alimente les réservoirs de façon automatique.
Ces pannes sont souvent dues à des facteurs extérieurs, comme cela s'est produit à Saint-Florent-sur-Auzonnet. La ligne électrique 220 000 volts qui dessert les Peyrouses , Gabourdes, une partie du Rouvillon, le Lauze et tout Mercoirol a été envahie peu à peu par le feuillage  d'arbres qui se sont développé dans sa zone, avec deux conséquences. Les feuilles et branchages ont provoqué des courts-circuits au contact des fils et  l'hélicoptère d'ERDF n'a pas pu repérer les défaillances du fait de la densité de verdure.
C'est pourquoi d’importants travaux sont en cours actuellement. Un important et spectaculaire élagage sur une quinzaine de mètres tout au long de cette ligne effectué par entreprise Capaldi de Sauve, va permettre dorénavant de limiter, tant que faire se peut, de nouvelles pannes telles que nous les avons connues cette fois-ci. Tout cela aux frais d'ERDF , sans que cela ne coûte un euro à la commune. Pendant la durée des travaux, par mesure de sécurité, la ligne est inactive. Le courant est fourni par 9 groupes électrogènes placés le long du parcours.

Les Mages : les seniors de la Tourette ont fait leur rentrée

La table fait partie des incontournables moments de convivialité...
L' automne arrive à grands pas. C'est la rentrée pour tout le monde. Les enfants ont repris le chemin de l'école... et les grands parents celui de leur club.
Auparavant, les administrateurs s'étaient sont réunis et ont élaboré un programme qui devrait satisfaire tous les adhérents.
Le 8 septembre un loto gratuit a permis à 120 personnes de se retrouver après la séparation estivale. Les retrouvailles ont été joyeuses et bruyantes; chacun avait une aventure à raconter. Et c'est à ce moment là que l'on peut se rendre compte de l'utilité d'une association comme la Tourette.
Le 15 septembre la sortie programmée à Notre Dame des Neiges a été annulée pour cause d'épisode cévenol. Le club a eu beaucoup de chance car Loulou et Francine  Robert ont failli être emportés par le courant. Ils ont été sauvé de justesse par les pompiers, et ont fait la une des journaux. Beaucoup plus de peur que de mal, et cela  servira de leçon. « Désormais lorsque l' alerte est orange, en aucun cas  nous sortons de chez nous. Évitons de nous mettre en danger et évitons aussi de mettre les autres en danger«  entendons-nous  »
Le programme du 2ème semestre est à la disposition des adhérents auprès de Claudine la secrétaire.
Le repas de fin d'année se fera le 10 décembre. Le club fêtera la nouvelle année, le 1er janvier 2016 à la salle Fernand Léger.
Bonne reprise à tous !

jeudi 24 septembre 2015

Les Mages : Les sujets abordés lors du conseil municipal du 22/09/2015


En préambule à l'ordre du jour, le maire lit l'article L2121-15 du code général des collectivités territoriales :«  Au début de chacune de ses séances, le conseil municipal nomme un ou plusieurs de ses membres pour remplir les fonctions de secrétaire. Il peut adjoindre à ce ou ces secrétaires des auxiliaires, pris en dehors de ses membres, qui assistent aux séances mais sans participer aux délibérations. »

1- Plan Accessibilité Communal
Un sujet anodin qui provoque une tension avec l'élu d'opposition. Celle-ci ne durera pas et Midi Libre a décidé de pas développer ces turbulences qui n'apportent rien au débat. Le calme, et la raison, étant revenus, toutes les décisions seront d'ailleurs prises à l'unanimité.
Le maire explique que la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, impose la mise en accessibilité de l'ensemble des établissements recevant du public, pour tous les types de handicap avant le 1er  janvier 2015. Compte tenu des difficultés rencontrées pour atteindre à cette date, l'ordonnance du 26 septembre 2014  a instauré les Agendas d'Accessibilité Programmée. Le dépôt de ces derniers est obligatoire pour tous les établissements recevant du public qui n'étaient pas accessibles au 31 décembre 2014 et doit s'effectuer avant le 27 septembre 2015.
La commune de les Mages a fait réaliser tous les diagnostics obligatoires de ses établissements recevant du public par un cabinet diligenté par la communauté de communes  »Vivre-en-Cévennes« . Les travaux à effectuer sont estimés à environ 30 500 € HT.
Le Conseil approuve l'agenda d'accessibilité programmée de la commune de Les Mages, sur 6 ans, prévoit chaque année au budget primitif les crédits nécessaires aux travaux de mise en accessibilité à hauteur d'environ 5000€/an. Voté à l'unanimité.,

2- Vente terrain au quartier des Écoles
Les trois sages-femmes qui occupent actuellement un local au-dessus de la boulangerie se trouvent à l'étroit. Elles  n'en ont pas trouvé de plus grand sur Les Mages. Elles cherchent un terrain sur la commune pour construire un local d'environ 100 m². A défaut, elles iront ailleurs.
Le maire propose de leur vendre la parcelle D182 situé au quartier des écoles, d'une surface de 650 m². L'évaluation serait faite par les Domaines.
Voté à l'unanimité.

3- Questions diverses
Le conseil  vote à l'unanimité une motion de soutien à l'action de l'AMF( association des maires de France) pour alerter solennellement les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des Dotations de l’État. Le maire explique que celles-ci auront un impact sur les entreprises locales à hauteur de 74%. Une fermeture de la mairie a eu lieu vendredi dernier en signe de protestation
   En questions diverses sont évoqués:
Le rond-point de Meilhen la plupart des problèmes sont réglés avec l'achat de parcelles ou maison , sauf une succession qui n'est pas terminée. Il va falloir recourir à la DUP (Déclaration d'utilité publique). Cela devrait prendre encore un an. 
Un inventaire des dégâts provoqués par l'épisode cévenol est fait par l'adjoint Alain Giovinazzo: beaucoup de voiries endommagées, avec nécessité d'intervention de l'entreprise Jouvert aux côtés des services municipaux qui dû aussi intervenir chez des privés en cas de force majeure. A noter aussi des problèmes d'adduction d'eau (coupure de courant), d'affaissement sur le réseau d'assainissement qui a nécessité l'intervention de l'entreprise Fiole, de chutes d'arbres à Serre-Manie sur la ligne électrique qui a nécessité l'intervention de l'entreprise Reverger. On se félicite de l'intervention de trente pompiers de la Sécurité Civile. L'évaluation de dégâts par des contrôleurs de la DDTM et du Conseil Général a lieu le 23 septembre.
Une convention avec le Parc National des Cévennes va être élaborée. Elle sera proposée lors d'un prochain conseil.
La castagnade aura lieu le dernier vendredi avant les vacances de Toussaint, soit le vendredi 16 octobre. Une exposition de dessins de Cambou sur la mine aura lieu du 9 au 15 octobre.
Un mutuelle d'Avignon demande a faire une réunion publique,

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Une reprise en musique dans une ambiance country


La rentrée est là, et les membres du bureau et  adhérents de l’association Crazy Horses Valley de Saint-Florent-sur-Auzonnet n'ont pas tardé ! Ils ont eu le plaisir d’accueillir lors de leur première manifestation de l'année à la salle polyvalent Louis Aragon le musicien Pierre Lorry et la violoniste Ella Beccari qui ont su adapter leur musique pour faire vibrer et danser le public au son des rythmes country sans que ceux qui les écoutent ne soient jamais déçus,mais soient, bien au contraire, ravis de leur soirée.
Ainsi, de la country aux gigues irlandaises, danser tous ensemble sur des airs connus a été un grand moment de partage, de convivialité et d'amitié qui a réchauffé le cœur de tous les participants ainsi que les membres du bureau qui ont enfin retrouvé une certaine sérénité après avoir connu des moments assez difficiles.
Le spectacle qu'ils ont organisé ce samedi à la salle Aragon a été pour eux une grande réussite et, par conséquent une superbe récompense. 
Avec pour preuve, la participation de nombreux danseurs qui, par leur présence, leur bonheur d'être là, ont évolué inlassablement sur la piste et s’en sont donné à  cœur joie.
Car finalement la danse country c’est du sport !!
Des figures qui ne peuvent s'exécuter que si elles ont été répétées en groupes, en équipe selon des codes bien établis, s'avèrent un ciment unificateur qui forge des amitiés autour d'une même passion d'abord dans le club lui-même qui y trouve son identité, son mode de vie, sa raison d'être , et ensuite lors de rencontres et interclubs qui se reçoivent régulièrement et forment ainsi la grande famille de la country.
Une excellente soirée.
Rendez vous en 2016.  Une prochaine soirée est en préparation !

Les Mages : Le Tennis Club Mageois a fait sa rentrée

L'école de tennis connaît un succès incontestable
Le Tennis Club Mageois a fait son entrée dans la nouvelle année tennistique 2015/2016 par ses inscriptions des 11 et 12 septembre 2015. Les prévisions prometteuses se sont confirmées par la presque totalité de renouvellement des adultes et une augmentation chez les enfants.
L’école de tennis a démarré ce samedi 19 septembre et occupe la totalité des 3 courts toute la matinée, avec  moniteur  du club Matthieu et les deux éducateurs, Alain et Patrick. Une réorganisation sera peut-être nécessaire pour l’occupation des terrains.
Une section de baby-tennis de 3 à 5 ans, mise en place par la FFT, sera lancée au club s’il y a un nombre suffisant.
Si quelques parents sont indécis sur le choix de leurs enfants pour un sport, ils peuvent encore s’inscrire au tennis en se présentant le samedi matin au club à 10h30 et intégrer l'école de tennis.
N’oublions pas la compétition qui commence tout début octobre avec la Coupe de l’Amitié Dames, 
( une équipe) , Seniors + 45 ans, Dames et Messieurs, (2 équipes)
L’assemblée générale aura lieu le vendredi 9 Octobre à 18h30 au club.
Pour tous renseignements, Tel. 07 62 47 32 61

mardi 22 septembre 2015

10 ans déjà !

Voilà 10 ans déjà que j'ai accepté de devenir correspondant local de presse de Midi pour la commune des Mages. Un chemin que j'ai emprunté par hasard et contre toute attente, à la demande de mon regretté ami Roger Roux, inoubliable chroniqueur sportif de l'OAC pendant des décennies et auteur de nombreux ouvrages sur la petite histoire d'Alès et des villages de la région cévenole.
A vrai dire, je n'ai pas compris tout de suite sa requête. J'habite Rousson...
Il n'y avait personne aux Mages qui veuille se dévouer ?
A l'évidence, non !
J'ai donc accepté, par amitié, de faire un essai, après avoir rencontré des Mageois, notamment le Maire et quelques représentants d'associations.
J'ai appris à connaître ce village et ses habitants.
Je me suis très vite pris au jeu, et aussi rendu-compte que les petits reportages que je faisais étaient voués à l'éphémère qui dure le temps que met le journal à passer de la lecture à la poubelle.
J'ai donc décidé, séance tenante, de créer un blog, ce blog, reglisse vanille, du nom de mes deux chiennes labradors alors disparues, car je ne voulais qu'aucune mention puisse concurrencer Midi Libre.
En cela je poursuivais deux objectifs. Tout d'abord celui de permettre à tout Mageois, où qu'il soit en France ou dans le monde, de connaître l'actualité de son village. Ensuite, et cela vient de l'organisation même de ce blog, la totalité des articles y est conservée depuis 2005, contrairement à d'autres qui deviennent obsolètes au bout de quelques mois.
Je pense avoir été un des premiers, et j'en suis fier...
Depuis, j'ai rejoint la webchronique de Midi Libre.
Depuis, j'ai accepté de relater l'actualité du village de mon enfance, Saint-Florent-sur Auzonnet, lorsque Paul Rouverand a décidé de prendre sa retraite, après 40 ans d'activité.
Une chose est sûre: je ne battrai jamais son record !
Combien de temps cela durera-t-il encore ?
Je ne sais...
Au compteur , je m'aperçois qu'il s'agit de mon 2835ème article...et que les pages ont été ouvertes 455 537 fois...
Bien cordialement

samedi 19 septembre 2015

L'hôpital vu par les écrivains, de Richard Bousiges

A Saint-Florent-sur-Auzonnet, tout le monde connaît l'attachement viscéral qui lie les frères Hugues et Richard Bousiges, non seulement à notre village, mais aussi à la terre Cévenole qui fut le berceau ancestral de leur famille.
Et même si leurs brillantes carrières les ont amenés à parcourir d'autres contrées, et rencontrer des personnalités hors du commun, ils sont tous deux, avec leurs épouses restés profondément attachés à notre vallée, à son authenticité, à son histoire et à ce petit mas du Rouvillon où ils adorent venir se ressourcer.
Tous deux sont maintenant à la retraite.
Hugues, Préfet Honoraire, a maintenant une rue de notre village qui porte son nom. Et pas n'importe laquelle. Il s'agit de l'avenue qui monte vers la place de la mairie,  sur le fronton de laquelle  sont gravées les valeurs symboliques de la République "Liberté, Égalité, Fraternité" .
Cette année, Richard Directeur d'hôpital retraité, a passé ses premières vacances sans se soucier de la rentrée, de budgets en équilibre et de tous le tracas de la gestion hospitalière.
Passionné d'histoire, il a écrit des ouvrages remarquables sur les Cévennes, et les Cévenols.
Aujourd'hui, il nous livre un recueil remarquable de citations d'écrivains qui ont eu à faire avec le milieu qu'il connaît bien. Et, tout au long de cette lecture très édifiante, chacun d'entre nous, qui, à un moment ou l'autre de son existence a dû affronter le même parcours, y trouvera certainement des similitudes.
Richard Bousiges nous présente  une compilation très fouillée et minutieuse de témoignages "hostobiographiques" très évocateurs sur le ressenti des malades.
Les sujets abordés sont le reflet de la société hospitalière: son évolution, ses professionnels de santé et leur relation avec les malades, l'annonce de la maladie, temps fort de l’hospitalisation, l’occupation du temps, la douleur et la mort... Ces thématiques peuvent être ordonnées à la manière d'une pièce de théâtre avec une unité de lieu, de temps et d'action.
Pas de quoi s’inquiéter cependant.
D'une manière générale, s'il est un endroit où le malade doit se sentir en sécurité, c'est bien dans le secteur hospitalier.
Surtout, et sans nul doute lorsque des hommes et des femmes de la trempe de Richard Bousiges le dirigent !
A lire absolument !
http://le-huchet-dor-editions.fr/commandeRichardBousiges.pdf


vendredi 18 septembre 2015

Les Mages : Conseil municipal du 15/09/2015


En préambule à l'ordre du jour, l'élu d'opposition Patrick Manca conteste la présence de la secrétaire générale au conseil municipal. D'autre part, au nom de la transparence, il exige que dorénavant toutes ses interventions écrites soient jointes au PV. Atmosphère parfois tendue, voire désagréable avec des appels au calme du maire.

Ce compte-rendu ne relatera donc non pas la forme, mais le fonds des questions traitées et les décisions votées prises, toutes à l'unanimité d'ailleurs. Privilégier ce qui se décide en conseil municipal, plutôt que raconter ce qui s'y passe.

1 – SMEG (Syndicat Mixte d'Électricité du Gard). Renforcement BTA (basse tension alternative) au poste du lotissement de la Plaine-Rue Meilhen. Les lots n°1 d'un montant de 9 000 € HT et  n° 2  d'un montant de 13 900.28 € HT sont entièrement à la charge du SMEG, sans aucune participation communale. Voté à l'unanimité.
De même l'instauration du principe de la redevance réglementée pour les chantiers provisoires d'électricité et de gaz est votée à l'unanimité.
2 - Cession de terrain situé Les Truquailles. La parcelle section B n°79 a été incorporée par erreur dans les biens vacants et sans maître. Elle est restituée à monsieur Bernard Malischewski qui a produit un acte notarié prouvant qu'il en est propriétaire.
3 - Personnel communal. Un contrat ordinaire d'un an est accordé à Sophie Isoardi. Voté à l'unanimité.
4 - Contrat d'assurance contre les risques statutaires. Suite à la délibération du 17 mars 2015, le Centre de Gestion du Gard mandaté par le conseil municipal pour négocier un contrat groupe, garantissant les risques financiers encourus par la collectivité à l'égard de son personnel, propose le courtier Gras Savoye/ Assureur : AXA, pour une durée de 4 ans à compter du 1er janvier 2016 (résiliable chaque année). (Voté à l'unanimité)
5 - Décision modificative Budget communal. Suite à une erreur de virgule d'un montant de 0,54€ (!) il convient d'équilibrer le budget comme suit : Art 6811 - Dépenses Fonctionnement - Amortissements  = + 1€ . Art 658 - Dépenses Fonctionnement - Charges diverses gestion courante =-1.
 - Une demande d'aide financière pour le PLU (Plan Local d'Urbanisme) va être déposée auprès des services de l’État et du Parc National des Cévennes. Voté à l'unanimité.
7 – Concernant le projet Age et Vie exposé lors du dernier conseil, un document des clauses contractuelles est distribué à tous les conseillers, pour information.

Les trois points suivants sont mis à l'ordre du jour à la demande de l'élu d'opposition. Ce dernier estime  que la gestion et la communication de la municipalité sont opaques.
Le maire apporte des explications.
8 - Maison en partage. Le projet avance normalement, un architecte a été désigné avec un projet finalisé en octobre, en coordination avec âge de vie afin d'harmoniser les constructions.
9 - Insécurité aux Mages. Il s'agit en fait d'une rixe entre individus, qui n'a pas mis en danger l'ordre public. Le maire précise que la commune n'a pas les moyens de financer une police municipale et qu'un adjoint ,Jean-Marc Orlandini est chargé des questions de sécurité. Concernant le point évoqué, il est entre les mains du procureur.
10 - Encours dette et typologie. Un débat technique sur les emprunts faits par   la commune. Doit-on les considérer dans leur globalité,957 388€ depuis 1997, (dont certains arrivent à échéance) ou dans les remboursements étalés qui sont amortis pour certains par des loyers encaissés des logements loués ? Le maire explique que la commune est endettée à hauteur de 366€ par et par habitant alors que les communes  du département de la même strate le sont à hauteur de 607€, voire 768€ pour la région.
Et pour conclure il rappelle que « Sans emprunt, on ne pourrait rien faire, rien construire, ni stade, ni salles, etc…Toutes les décisions sont votées,et le vote est souverain. Tous les documents sont consultables en mairie, arrêtons de faire des procès, la collectivité doit être gérée dans le respect. »
11 - Questions diverses
Concernant les dégâts de l’épisode cévenol, le maire remercie les élus bénévoles qui ont prêté main forte.. A noter que 30 pompiers de la sécurité civile sont intervenus.  Il rappelle que certains dégâts sont dus à un mauvais entretien des ruisseaux et fossés par les riverains, provoquant des embâcles. Il rappelle que leur nettoyage par leur propriétaire est une obligation légale. Ce point sera rappelé lors d'un prochain conseil
L'EFVA fête ses 30 ans à la salle polyvalente  le 27 septembre. Les anciens combattants demandent que les lettres sur le monument aux morts soient repeintes. l y a un devis de 1155€. A l'étude.
La question de dangerosité due aux aiguilles de pins glissantes est soulevée avenue du Moulin.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Un bon moment avec les menteuses !


La salle Aragon était copieusement remplie ce vendredi  pour la soirée théâtrale proposée par l’Association Culture et Art Contemporain de St Florent. Il a fallu rajouter des sièges pour les 80 personnes qui s'étaient déplacées. Au menu, une comédie burlesque mettant en scène deux amies d’enfance qui se retrouvent sur le net  trente ans après. Martine Lorraine travaille dans une usine de sel à Nancy.  Mary Marseillaise est poissonnière à la criée sur le Vieux-Port. Martine s’invite chez son ancienne copine Mary, mais chacune cache à l’autre sa véritable vie. Lors de leur rencontre, s’enchaînent des situations cocasses où se mêlent mensonges, rires et souvenirs d’enfance, moqueries et disputes.
Un sujet qui a beaucoup plu, comédie humaine dont l'absurde et les canulars soutenus par les deux dynamiques et pétillantes comédiennes de la « Compagnie Théâtrale Les Deux M » rompues à l'exercice soulèvent des éclats de rire. Un très bon moment !

jeudi 17 septembre 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Il faut maintenant parer au plus pressé

Le cimetière dévasté
Des groupes électrogènes ont permis le rétablissement du courant... avec quelques aléas
Notre commune n'a pas échappé aux dégâts causés par l'épisode cévenol qui a sévi ce dimanche sur la région. D'une manière générale les dommages subis par chacun font malheureusement partie du lot commun, et même si beaucoup sont débordés, parfois désespérés devant l'ampleur de la tâche, une banalisation de l’événement est malheureusement à craindre. Cependant, à Saint-Florent, l'exceptionnel mini tsunami qui a envahi le cimetière et « profané » des tombes est affligeant pour les familles avec, malheureusement les conséquences que l'on devine. Pour la dizaine d'entre elles, il a fallu constater et inventorier les pertes subies…dont on ne retrouvera sans doute, hélas, jamais, les restes…
Depuis dimanche, quelques quartiers ont été privés d'électricité, notamment les Gabourdes, Peyrouses et Ribot, où se situe le château d'eau. Les pompes n'étant plus alimentées, et le système informatisé court-circuité par l'humidité ont privé d'eau potable la commune. Dès mardi, la mairie a distribués des packs de bouteilles à la population. Dans l'urgence, deux générateurs ont été installés par ERDF. Tous deux ont disjoncté. Si le premier, celui qui alimente le château d'eau, a pu être réenclenché par les employés municipaux et permis le redémarrage d'une pompe, le second, celui qui alimentait le quartier des Peyrouses et Ribot, étant fermé à clef, a tourné à vide sans que l'on puisse le réactiver. Dans l'après-midi de mercredi, ERDF installait huit autres générateurs.
Pour ce qui concerne l'évaluation des dégâts communaux, des constats sont faits par le maire. D'autre part, un grand peuplier en bordure du boulodrome des Terres  et les arbres dont le feuillage a gêné la reconnaissance de l'hélicoptère vont être élagués.
Les administrés qui ont subi des dégâts doivent se faire connaître rapidement  en mairie en vue de classement de la commune en catastrophe naturelle.

mardi 15 septembre 2015

Episode cévenol

Devant l'ampleur, et la multitude des dégâts, heureusement matériels, la rédaction de Midi Libre a décidé de ne publier que des photos qui sortent du lot  - malheureusement banal maintenant, et nous n'en sommes qu'au début de la zone de turbulence - qui affecte depuis toujours nos Cévennes.
Rendons hommage aux maires, aux élus, aux pompiers et aux bénévoles qui sont restés sur le pont et fait de leur mieux pour aider les sinistrés.
Pour ma part, j'ai privilégié le cimetière de Saint-Florent et le U-Express des Mages.
Les clichés sont visibles, parmi d'autres, sur mes blogs de Midi Libre :
http://www.midilibre.fr/2015/09/14/intemperies-dans-les-cevennes-les-degats-en-images,1212940.php

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Nicolas et Estelle se sont dit « oui »

Estelle, Nicolas et Mélissa très heureux !
Le beau n'était pas de la partie ce samedi,en cette fin d'après-midi, et même si la météo avait mis le département en alerte  orange, avec son corollaire de pluies et de bourrasques, il régnait une belle ambiance dans la salle des mariages de la mairie. Et le maire Gérard Catanèse s'adressant aux  futurs époux Nicolas Périllous et Estelle Barthélemy, leur rappela le vieil adage qu'il formula sous la forme de vœu au jeune couple. « Mariage pluvieux mariage heureux » et de poursuivre « Un mariage, ce n'est pas seulement deux personnes qui s'unissent, mais ce sont aussi deux familles qui s'allient...».
Nicolas et Estelle se sont connus il y a sept ans. Elle est la maman d'une charmante petite Mélissa, et la petite famille demeure aux Anémones, à l'Aubradou depuis environ un an.
Il s'agit du quatrième mariage célébré à Saint-Florent-depuis le début de l'année.
Tous nos vœux de bonheur à cette sympathique famille.
Un don de 50€ a été fait au CCAS.

vendredi 11 septembre 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Un entretien indispensables des fossés avant l'automne

L'automne approche à grand pas, et même si la sécheresse a sévi cet été, il n'en demeure pas moins que les épisodes cévenols sont toujours à craindre dès la fin du mois, au moment de l'équinoxe, en espérant toutefois qu'ils seront moins violents que l'année dernière. Une des précautions indispensables pour limiter les dégâts et les débordements demeure le nettoyage des fossés, des avaloirs et des buses. Si la traversée du village relève du département, la commune se doit d'entretenir la voirie communale et ses écoulements.
Une opération qui a lieu une à deux fois par an. Ces travaux sont réalisés par les services techniques qui procèdent, selon le cas à un débroussaillage simple, ou à un curage.  Environ 4 km de fossés communaux seront nettoyés notamment ce qui écoulent les ruissellements de Gabourdes, des Peyrouses, de Ribot et des Fontanilles. Certaines buses, à moitié encombrées d'alluvions inaccessibles avec l'outillage municipal seront traitées par hydocurage par l'entreprise Lauriol.
Jocelyn Reboul et Jean-Jacques Brouard  sont chargés de cet entretien.
Rappelons que les chemins ruraux, qui sont privés, doivent être entretenus par les propriétaires riverains.

jeudi 10 septembre 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Grand spectacle de musique Country

L’association de danse country « Crazy Horses Valley » propose un concert le 19 septembre à 21 h à la salle Louis Aragon avec Pierre Lorry.  Cet artiste chanteur multi-instrumentiste a reçu en  2011, avec « The West Singer » l’Award du meilleur groupe de la part de la Fédération Francophone  de Country et Line Dance. Puis en 2012, l’Highway FM Award dans la catégorie meilleur compositeur francophone. Il sera accompagné par Ella Beccaria célèbre violoniste. La presse spécialisée la baptise « le violon du diable » car son style unique et son jeu scénique font des merveilles.
Les membres du bureau et tous les adhérents sont  fiers de  donner  l’occasion à leur association Crazy Horses Valley d’épingler  à ses activités  le passage  d’une telle vedette. Un pur moment de bonheur, un rendez vous à ne pas manquer et un réel plaisir pour les danseuses et danseurs ainsi que  pour les adeptes de la musique Country.
Playliste dès 18 h 30 et après le concert.
Petit restauration et boissons sur place. 8 € l’entrée sur réservation.
Contact : 06 74 36-34 20 – 06 51 48 39 71 – 06 52 54 62 99

mercredi 9 septembre 2015

Vallée de l'Auzonnet : L'EFVA se met en marche


Samedi 5 septembre ont eu lieu au stade du Coussac aux Mages les premières rencontres de la saison 2015/2016, opposant les catégories U12/U13 de l'EFVA à celles de l'Olympique d'Alès. Des matches qui se sont déroulés dans une très bonne ambiance.
Mercredi 9 septembre a lieu la première journée d’entraînement à partir de 14h00 sur le même stade pour les U6/U7 (nés en 2010/2009, U8/U9 nés en 2008/2007, et U10/U11 nés en 2005/2006).
Les nouveaux adhérents doivent se munir d'une photo d'identité, et d'une photocopie d'une pièce d'identité ou du livret de famille.