lundi 29 juin 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : François Marion, conciliateur de justice honoré par ses pairs

Joël Seiguin, René Viti et Jean-Michel Jabouley sont venus honorer leur confrère François Marion
« J'ai proposé à François Marion une grande salle pour qu'il puisse exposer toutes ses médailles ». C'est par cette boutade que le maire Gérard Catanèse, résumait finalement ce que fut l'engagement solidaire et altruiste de François Marion lors d'une cérémonie destinée à lui remettre la médaille des conciliateurs de justice.
Une activité qu'il a exercée pendant 20 ans, d'abord à Alès, puis sur le canton de Saint-Ambroix .  Une période pendant laquelle il aura traité plus de 5000 litiges et en tire une grande satisfaction, même s'il y a eu des échecs et que cela devient de plus en plus difficile. Car l'activité de conciliateur de justice nécessite beaucoup de sérénité, de tact et de persuasion pour apaiser les tensions et les conflits et éviter qu'ils ne se terminent devant les tribunaux.
Et ce sont ces qualités qui caractérisent François.
Gérard Catanèse maire de Saint-Florent,  Jean-Claude Paris, maire des Mages et Jean-Michel Jabouley président des conciliateurs de justice ont rappelé  son engagement généreux et désintéressé dont le parcours, impressionnant, impose le respect et force l'admiration : cofondateur de l'association des donneurs de sang, conseiller consultatif, conseiller prud'homme, assistant DDTE du Gard, président d'une association de consommateurs, gérant de tutelles, membre du CA de la vie sociale de la fondation Rollin d'Anduze,  président du CA de la vie sociale du pôle hébergement des personnes âgées du CH d'Alès, responsable FCPE et depuis 1994 conciliateur de justice qui lui vaudront les distinctions de Chevalier de la Légion d'honneur, Chevalier de l'Ordre National du Mérite, Chevalier des Palmes Académiques, Croix du combattant en Algérie, Médaille de la Jeunesse et des Sports, Médaille d'Or du Bénévolat et plusieurs autres dont celles des villes d'Alès et de Saint-Florent
Dans ses remerciements, toujours sans note, cet octogénaire,  orateur né, est surtout revenu sur cet engagement  au service des autres qui ne lui ont peut-être pas permis d'être aussi souvent qu'il l'aurait  désiré auprès des siens, sa famille, sa raison de vivre. Six enfants et quinze petits-enfants « qui ont subi le contrecoup de mon bénévolat » qui ne lui en tiennent pas rigueur, bien au contraire !  On les sent très admiratifs et fiers de leur patriarche !
Mais l'aventure ne s'arrête pas là ! Car, quoiqu'il le dise, ce boulimique du dévouement, le mot sera sans cesse répété par les orateurs, a cette ferveur charismatique ancrée au plus profond de lui-même.


samedi 27 juin 2015

Les Mages : Conseil municipal du 23 juin 213



Le conseil municipal qui s'est réuni ce mardi a traité des affaires courantes avant le départ en vacances. Cependant une autre réunion a   dû être est programmée le 1er juillet pour entendre les propositions d'un promoteur qui souhaite construire une maison de retraite aux Mages. Ce dernier n'a pas pu se libérer avant cette date.
·         Le premier point de l'ordre du jour concernait le Fonds National de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales. Il s'agissait de répartir le FPIC 2015 entre la Communauté de Communes Vivre-en-Cévennes et ses communes membres. Le bureau communautaire  s'est prononcé pour la répartition « Dérogatoire libre ». Celle-ci reconduit la somme dévolue à la commune en 2014, soit 26 778 €. Les conseil municipal doit valider cette décision.(16 pour ,1 abstention)
·         Le deuxième point faisait état du rapport annuel du service assainissement . Une synthèse des données 2014 a été présentée au conseil. Il s'agit uniquement du traitement des eaux usées. On apprend que le linéaire du réseau est de 10,.3 km  et que la quantité de boues évacuées a été de 12 840 Kg. Les tarifs sont les suivants :     Abonnement 15 € et 0,50€ le m3 . La redevance modernisation réseau s'élève à 0.15€ le m3. Le montant des recettes liées à la  facturation est de 60 570.80 € pour 891 abonnés. La contribution de la commune de Saint-Jean-de-Valériscle s'élève à 19 960.20 €. Le montant des investissements  est de 15 739 €.  (16 pour, 1 abstention)
·         Concernant le projet d'aménagement du cœur de village, une demande d'aide financière sera faite auprès des élus parlementaires, le député Fabrice Verdier et les Sénateurs Jean-Paul Fournier, et Simon Sutour.(16 pour, 1 abstention)
·         Enfin, lors de l'Assemblée Générale du 28 février 2015, les membres de l'Association de l’église protestante ont décidé de renoncer à l'affectation légale du temple dont ils disposaient afin de concentrer leurs activités sur Saint-Ambroix. Ils demandent à la commune de solliciter la désaffectation du temple auprès du Préfet du Gard. Le conseil prend acte à l'unanimité.

Questions diverses.
·         Concernant les numérotations de rue, la poste va adresser aux administrés un courrier notifiant la nouvelle adresse de leur habitation. A partir du 1er juillet, les plaques seront disponibles en mairie sur présentation obligatoire  de  ce courrier.
·         Le stationnement gênant sur le trottoir de la maison André a été résolu par la pose de bordure. Le même problème s'est déplacé en face. Il est demandé que la municipalité procède à une opération identique.
·         Les jeunes Mageoises Émeline Pascal et Cassandra Le Carff sont  championnes de France de gymnastique. Une réception en leur honneur sera organisée en mairie.
·         Le maire informe que  réfection des voiries détériorées après les épisodes cévenols a commencé. Le montant de la subvention n'est que la moitié de ce qui a été demandé. Cependant la totalité des travaux prévus sera effectuée.
·         La commission embellissement du village disposera des bancs (4) pour que les promeneurs puissent s'y reposer.
Il est rappelé que kermesse des écoles se déroulera les 26 et 27 juin et que les feux d'artifices seront tirés le 13 juillet. L'orchestre Rumbas y Compas animera le bal.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Conseil municipal du 19 juin 2015



Avant de passer à l'ordre du jour, le maire informe le conseil qu'il a sollicité la démission de Gisèle Vinolo de son poste d'adjointe, tout en lui proposant de rester conseillère. Elle a décidé de  démissionner totalement. François Buchelet lui succède en tant que conseiller.
Puis Patricia Virgo prend la parole et s'adresse à Antoine Sanchez au sujet des affirmations qu'il énonce dans  "L'écho Cévenol" au sujet du bulletin municipal "Le Saintflorentin" qui serait "ni plus, ni moins un copié-collé des articles de Claude Peretti". Elle précise qu'il "s'agit d'un échange mutuel d'informations, (textes et photos,) réalisé en bonne intelligence". Les objectifs poursuivis ne sont pas les mêmes. Le  bulletin municipal s'adresse aux 700 foyers de la commune sans distinction, alors que le blog ou le journal ne sont lus que par les abonnés ou ceux qui ont Internet. Elle explique le rôle de son équipe et le coût de revient à  environ 1€ du Saintflorentin.  Une démonstration qui aboutit à la conclusion que 85% des sujets traités sont de source associations, mairie, communication.
En conséquence elle demande à Antoine Sanchez "de diffuser un démenti à ses insinuations assortis d'un mot d'excuses aux personnes qui travaillent bénévolement sur le bulletin".

On passe à l'ordre du jour:
·         Une décision modificative concernant le M49 2015 eau et assainissement s'impose suite à une subvention qui vient d'être  accordée. Il convient de l'intégrer dans le budget primitif  par un jeu d'écriture comptable qui consiste à augmenter le crédit dépenses pour l'équilibrer  avec le crédit recettes pour un montant de 14.677,95€.  (13 pour, 2 contre)
·         La taxe foncière sur les propriétés non bâties avait été votée à 11,75%, alors que le maximum autorisé est de 11, 69%. Le conseil s'aligne. Vote (13 pour, 2 contre)
·         Pour ce qui concerne la répartition du Fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales, la communauté de communes Vivre-en-Cévennes  a opté pour la répartition dérogatoire libre. Ce vote doit maintenant être approuvé par le conseil municipal. Celle-ci reconduit la somme de 30 481,00€ à Saint-Florent. (Approuvé à l'unanimité)
·         Le syndicat mixte d'électricité du Gard réalise la tranche 2 de la traversée de village (RD 59) pour un montant de 85 000€ HT, avec une participation communale de 4 250€. (Approuvé à l'unanimité).
·         La même décision est prise, concernant parallèlement  l'infrastructure Télécom. Pour un montant de19 500€ HT. La participation de la commune s'élèvera à 23 400€. Pas de subvention pour le moment. (Approuvé à l'unanimité).
·         La commune a adhéré à la Charte Générale du Parc National des Cévennes, Il y a maintenant nécessité de signer une convention entre la commune et le  PNC qui définit les actions prioritaires  de ce partenariat : réglementation de la publicité, exonération de la TFNB ( Taxe foncière sur le non-bâti) pour les terrains nouvellement exploités en agriculture biologique, poursuite de la démarche « vers collectivités zéro pesticide », éducation à l'environnement vers un Développement Durable dans les établissements scolaires,  commune sans OGM, Musée du Mineur. (Voté à l'unanimité)

·         Subventions aux associations
Le maire propose que les montants de l'année dernière soient reconduits. Celles-ci seront versées après réception en mairie des bilans d'activités  et financiers. Il précise que  ces subventions sont assorties du prêts gracieux de locaux et de salles charges et logistique incluses. La plupart de ces subventions seront votées à l'unanimité. Cependant, certaines sont discutées. Celle du comité des fêtes n'est pas votée par les deux élus d'opposition qui la jugent insuffisante en regard des frais incompressibles subis par cette association.  Celle des "Restos du cœur" est jugée insuffisante  par Antoine Sanchez  qui pense qu'il faudrait l'augmenter. Après discussion celle-ci est portée  de 80€ à 100€. Enfin les élus d'opposition jugent anormal que la subvention de 500€ accordée l'année dernière à titre exceptionnel à la Mémoire des Mineurs soit reconduite automatiquement cette année. Après discussion celle-ci est abaissée à 300€.
En conclusion
-  Club de tir : 150 €
-  EFVA: 150 €
- Société de pêche "la Gaule de l’Auzonnet": 150 €
- Harmonie des mineurs : 150 €
- Occitania bike : 150 €
- St Florent d’hier et d’aujourd’hui : 150 €
- Gym volontaire "Vallée de l’Auzonnet":40 €
- société de chasse "l’amicale gauloise":100 €
- la boule de l’Auzonnet: 150 €
- Comité des fêtes "anim’action" :150 €
- Cat dance tap (claquettes) : 80 €
- Amicale des chasseurs de sangliers: 40 €
- Société  du sou des écoles laïques :1000€
- La malle aux fringues : 150 €
- Foot Club Auzonnet: 150€
- Accueil femmes battues (adhésion) : 35 €
- Prévention routière : 50€
- Restos du cœur : 100€ 
- A.C.A.C : 1500€
- Le chat libre:100 €
- La mémoire des Mineurs : 300€ 
- Club loisirs et détente: 150 €
- Les randonnées de l’Auzonnet : 80 €

·         Concernant des travaux d'aménagement du futur Musée du Mineur, une  subvention  de 3000 € au titre de la réserve parlementaire est demandée au député Fabrice Verdier (Voté à l'unanimité)

·         En questions diverses, il est fait état d'un courrier de Carine Salles qui demande le prêt gracieux de la salle Aragon pour une manifestation de son club " Ceven’s Canyon Country" dont le siège se situe au Martinet, suite à une scission avec "l'Auzonnet's Dancers Country" de Saint-Florent.  Le maire demande l'avis des conseillers (En questions diverses, les votes n'ont qu'une valeur informelle).  Après discussion, il est décidé  de ne pas faire de précédent  et de lui louer la salle au tarif préférentiel comme cela est déjà pratiqué pour les associations de Vivre-en-Cévennes extérieures à la commune.
·         L'Amicale des chasseurs de sangliers n'aura plus de local en mars 2016, suite à la vente du bâtiment par sa propriétaire. Elle demande  un bail communal  locatif au boulodrome de Terres. L'aménagement, les dépenses eau et électricité se feront au frais de la société de chasse. La  demande est mise à l'étude sachant que la Boule de l'Auzonnet en  occupe déjà une partie et qu'aucune modification ne doit être apportée à la structure. Possibilité d'installation d'un Algéco au fond du terrain ? A voir…
·         Une offre 45 000€ a été faite pour l'achat de l'ancienne poste. Ce bâtiment est évalué par les domaines  à 65 000€. Avis défavorable.
·         Le conseil municipal est invité à la cérémonie de 20 ans de conciliateur de justice de François Marion le 26 juin à la salle Jean Macé.

vendredi 26 juin 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Une kermesse de l'école réussie

Comme chaque année cette kermesse revêt une connotation particulière puisqu'elle réunit une dernière fois avant l’été une grande partie des Saintflorentins autour de la communauté éducative du village, élèves, enseignants,  parents, grands-parents et amis de l’école.
Le temps superbe étant de la partie, la fête s'est parfaitement déroulée.
Une journée qui a commencé le samedi matin par la traditionnelle tournée des gâteaux.
L'après-midi,  les jeux  pour les enfants ont connu un grand succès.
Puis ce fut le moment très attendu du spectacle des enfants. Avant de remettre un dictionnaire de français-anglais aux 7 élèves qui partent au collège, le maire Gérard Catanèse est revenu sur les derniers changements, la démission de Gisèle Vinolo, maire-adjointe déléguées aux affaires scolaires, les modifications dans la composition du personnel municipal affecté à l'école après le départ en retraite d'Olga Capone, les nouveaux horaires dès la rentrée 2015 dont chaque famille a été destinataire.
Mais, comme chaque fois, le clou du programme, celui que les parents, les papys et les mamies attendent avec impatience, a été le spectacle sur scène des enfants. Chacun  a eu son petit moment de gloire sous le regard attendri d'un public tout acquis à sa cause, qui a mitraillé l'événement avec profusion d'appareils photos et de caméscopes.
Rappelons que la société du sou est composée de parents bénévoles. Elle  se mobilise autant de fois qu’elle le peut pour apporter son soutien logistique et financier à la communauté éducative de notre école publique. Cela passe par des animations, des fêtes et des lotos destinés à financer certaines activités scolaires ainsi que des manifestations joyeuses telles que les incontournables cadeaux de noël, le carnaval, les goûters, la castagnade, etc...

jeudi 25 juin 2015

Les Mages : un nouveau « Docteur » aux Mages.

Enfant du pays, née en 1977, Alexandra Morenval a commencé son parcours scolaire par l'école publique des Mages, puis a poursuivi ses études à Alès comme lycéenne à J. B. Dumas et enfin à Montpellier pour les études supérieures.
Elle est devenue enseignante, professeur de lettres classiques, en obtenant le CAPES en 1999, puis l'Agrégation en 2005. Et voici maintenant qu'elle atteint le faîte de sa carrière en devenant Docteur es Lettres et Arts, spécialité Langues et Civilisations de l' Antiquité, le 07 mai 2015 à l'université de Grenoble avec la mention très honorable décernée par un jury composé de M. Carlos Lévy, professeur émérite de Langue et Littérature Latines à l'université de Paris IV-Sorbonne,  de M. Pierre-Marie Morel, professeur de Philosophie de l'université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, ainsi que d'autres membres prestigieux.
Des élèves d'Alexandra avaient même fait le déplacement depuis le lycée d'Alès où elle exerce maintenant, pour soutenir leur professeur.
Son sujet de thèse intitulé «  le Tout et l'infini dans le De Rerum Natura de Lucrèce » aborde des éléments aussi bien mathématiques que physiques, philosophiques et poétiques chez le Grec Epicure et le Romain Lucrèce.

dimanche 21 juin 2015

Mages : Les Genets ont fêté les mères et les pères


Samedi dernier,une soixantaine d' adhérents du club des « Genets de l'Auzonnet » se sont retrouvés à la salle Fernand Léger pour la fête des mères et des pères. S'agissant d'un club de vénérables seniors, on pourrait même ajouter sans se tromper des grand-mères et des grands-pères, voire arrière-grands-mères ou arrière-grand-mères.
Cette manifestation clôture par la même occasion les activités du club avant le départ en vacances.
Chacun a pu apprécier l'excellent repas servi par les traiteurs locaux, Marc et Sylvie. La digestion s'est faite sur la piste de danse au rythme de l'orchestre Hervé Ambiance.
L'après–midi a été convivial et chaleureux. L’âge qui avance  ne doit pas confiner au repli sur soi, à l'isolement et à la tristesse…Bien au contraire, profiter le mieux possible de sa retraite après avoir passé sa vie à travailler et élevé ses enfants  est tout à fait légitime. Et à voir le succès des clubs de seniors comme les Genets, nul doute que c'est une réussite !
Les anciens ont encore beaucoup de choses à faire et à dire, ne serait-ce que pour le coup de fourchette, la chansonnette, les histoires drôles , mais aussi l'expérience et la sagesse...

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Olga, atsem a pris sa retraite

Ce mardi une sympathique cérémonie s'est déroulée à la mairie, en présence des élus, des enseignantes et du personnel de l'école.
L'objet de cette petite réunion était d'honorer Olga Capone ATSEM qui  a fait valoir ses droits à la retraite. La future retraitée ne manque pas de caractère et d'exubérance ! Elle a eu un parcours professionnel atypique avant de finalement se dévouer au service des enfants . C'est ce que rappelait le maire Gérard Catanèse  "Nous vous témoignons  notre reconnaissance pour ces années de services rendus à notre collectivité...Vous avez eu un parcours varié dont  la diversité de vos emplois successifs témoigne de votre farouche volonté de travailler ".
Tout d'abord piqueuse dans la confection à Roubaix, puis bobineuse à Tourcoing, chauffeur de personnel et de matériaux à Dunkerque avant de venir s'installer à Saint-Florent en 1986. Elle sera alors cuisinière au restaumarché des Allemandes,ensuite hôtesse d'accueil au CHR d'Alès, puis cuisinière à la maison de retraite de Saint-Ambroix.
Enfin en 1999 elle est embauchée à l'école maternelle de Saint-Florent. "Que dire d'autre sur vous Olga ? Une travailleuse acharnée, qui adore les enfants. Vous êtes sensible il est vrai, parfois quelques pleurs à l'école ce n'est pas toujours facile."
Un investissement plein et entier au service de sa famille, de ses enfants et petits-enfants, mais aussi des autres, élèves, enseignants, collectivité, qui vaudra à Olga la considération, la sympathie et l'estime générale de tous.
Olga a reçu de nombreux cadeaux notamment un séjour de remis en forme au centre balnéo des Fumades. Une bonne façon d'entamer la retraite ! Olga très touchée,"va profiter de sa retraite, l'école maternelle va lui manquer, surtout les enfants…Elle se souviendra des moments de tristesse(quelques-uns)  et de joie(beaucoup) qu'elle y a vécus ".
Bonne retraite Olga !

samedi 20 juin 2015

Les Mages : le jury des villages fleuris a visité notre commune

Ce mercredi, la  commission départementale des villes et villages fleuris a visité notre commune. Ce jury départemental est composé de Céline Ostermann du Comité Départemental du Tourisme, Thierry Voelckel du conseil d’Architecture, d’Urbanisme et Environnement du Gard, Marcel Terme pépiniériste, Jean-Louis Coursolle et  Daniel Legal respectivement responsables des espaces verts et propreté pour les villes d'Alès et de Nîmes. Tous sont des professionnels de l'horticulture, du fleurissement et  de l’architecture urbaine.
Plusieurs critères sont évalués par ces experts: le patrimoine paysager et végétal (parcs, espaces verts, arbres et arbustes), le cadre de vie et développement durable (gestion de l’eau, urbanisme, espaces publics, propreté), l’implication de la commune (volonté des élus, accueil, documentation), l’animation et la valorisation touristique (actions incitatives en milieu scolaire et des habitants),etc...
Comme chaque fois, les observations et des conseils sont toujours judicieux, par exemple sur la qualité et l’opportunité des plantations en fonction de leur emplacement, en peine terre ou en bac, sur l'harmonie des volumes, éviter un envahissement d'une essence par rapport à une autre, ce qui nécessite une taille équilibrée.
Parmi les projets à court terme on note l'aménagement du parc intergénérationnel, l'aménagement du cheminement de l'avenue du moulin jusqu'à l'aire de camping-cars et la pose de bancs pour permettre aux pétons flâneurs de faire une pause.
Le concours des villes et villages fleuris existe depuis 1959 et a été créé pour inciter les communes et les collectivités territoriales à améliorer leurs cadres de vie, préserver et valoriser leur patrimoine et espaces naturels, dans le double but de favoriser l'accueil des touristes et la qualité de vie des habitants.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : la Tourette a fêté les mères et les pères

C'est une tradition, chaque année, au mois de juin, les adhérents du club de «  La Tourette » se retrouvent à la salle Aragon de Saint-Florent ( la plus grande de la vallée) pour fêter à la fois la fin du semestre la fête des mères et des pères. Bref, pour passer un bon moment ensemble.
Les maires de Saint-Florent, Gérard Catanèse et des Mages Jean-Claude Paris étaient présents. Des élus dont l'intérêt qu'ils portent au monde associatif  est très apprécié par les clubs et associations de leurs communes respectives.
Le club de la Tourette est l'un des plus importants de la région , et si son siège se situe aux Mages, ses adhérents viennent de la vallée de l'Auzonnet voire bien au-delà.
Des seniors qui apprécient les activités très nombreuses et variées qui leur sont proposées, initiées et organisées par une équipe de bénévoles dynamiques qui ne compte pas son temps pour coordonner toutes ces manifestations.
Le repas a été excellent avec champagne et langouste, « digne d'un festin de noces » diront certains gourmets, et la digestion s'est faite sur la piste de danse.
Un remède efficace,  véritable cure de jouvence, qui fait oublier aux aînés leurs petits soucis et leurs bobos qui s'effacent tout à coup lorsque l'orchestre  démarre.
Pour la présidente Aimée Le Mercier « c'est le but de l'association que de donner un peu de joie et de bonheur ».
La Tourette reprendra ses activités le 8 septembre.
A noter que le club se met à l'heure d'Internet avec la création d'un blog : http://latourette30960.blogspot.fr et une adresse mail tourette30960@gmail.com

vendredi 19 juin 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : le concours des villages fleuris remis en question

Ce mercredi la  commission départementale des villes et villages fleuris a visité notre commune. Ce jury départemental est composé de Céline Ostermann du Comité Départemental du Tourisme, Thierry Voelckel du conseil d’Architecture, d’Urbanisme et Environnement du Gard, Marcel Terme pépiniériste, Jean-Louis Coursolle et  Daniel Legal respectivement responsables des espaces verts et propreté pour les villes d'Alès et de Nîmes.  Une visite qui s'est faite en présence du maire Gérard Catanèse, de Raymond Reboul adjoint au maire, Romain Niel et Julien Clémençon responsables des espaces verts et Gregory Savit, paysagiste de Vivre-en-Cévennes qui a fait un rapport très précis sur les réalisations achevées et celles qui sont en projet.
Mais le cœur n'y était pas.Depuis quelques temps, tous les efforts faits par la commune en matière de fleurissement sont chaque fois anéantis par des vols incessants de plants la nuit qui suit leur plantation. Des rapines qui ne se produisent semble-t-il qu'à  Saint Florent, et qui n'affectent pas que les plantations communales. Des administrés ont eux aussi subi les mêmes nuisances. De toute évidence, le voleur connaît la commune et les habitudes de ses victimes. Énervant ! D'autant plus que ces petites fleurs ont une très faible valeur marchande.
Le maire s'interroge sur l'opportunité de poursuivre un fleurissement ultra éphémère, notamment aux endroits isolés du village (Aragon par exemple)
Mais les compétences du jury ne se bornent pas seulement à compter les fleurs (ce serait vite fait !); le patrimoine paysager, le cadre de vie, le développement durable, la gestion de l'eau, l'aménagement des espaces publics et de la propreté de la commune font partie de l'évaluation. Parmi les projets à venir, on note la création d'un potager pédagogique à la micro crèche, une arborisation de la place Jean-Foissac avec érables et élias, un fleurissement du talus de l'école. D'autre part la commune a décidé le zéro pesticide…

Les Mages : Une belle journée pour les Péquélous

Le beau temps étant de la partie, la 9ème édition de la journée des Péquélous initiée par la communauté de communes Vivre-en-Cévennes, a tenu ses promesses.
Tout d'abord, dès 11 heures, l'entrée en matière s'est faite au rythme folk de Cabr'eCan qui n'a pas son pareil pour mettre l'ambiance, avec un art et une manière qui lui est propre. Qu'on soit enfant ou adulte, impossible de leur résister ! On est irrésistiblement entraîné malgré soi sur la piste de danse. Voilà neuf ans que ce groupe vient aux Mages pour la journée des Péquélous, et la magie reste la même. Cabr'e Can est devenu fondamentalement indissociable de cette manifestation enfantine.
L'après-midi, les deux spectacles proposés à la salle Bauquier étaient de grande qualité et l'on aurait souhaité un public plus nombreux. Le premier conte « Les mots sont doux comme des valises de velours » évoquait des d'histoires avec fantaisie et légèreté et des personnages fantastiques évoqués par la conteuse, un musicien et ses percussions très fines, originales, créatives, un  décor très évocateur. Le deuxième conte « Akiko » théâtre d'ombre et de papier d'inspiration asiatique très poétique, très visuel. Tout cela avec une participation très active des enfants.
La ludothèque avec ses nombreux  jeux surdimensionnés a attiré aussi petits et grands dans la salle Fernand Léger.

jeudi 18 juin 2015

Vallée de l'Auzonnet : l'EFVA en ordre de marche pour la prochaine saison

L'assemblée générale de l'EFVA a eu lieu le vendredi 12 juin au stade du Coussac.
Après les bilans et rapports moraux et financiers réglementaires, le bureau, comme il se doit, a été démissionnaire.
Le lundi 15 juin, le nouveau bureau a été élu à l'unanimité :
  • Présidents d’honneur : Gérard Lain, Jean Louis Lapierre et Jean Claude Paris.
  • Président : Philippe Rieutord.
  • Vice-Présidents : Fabiola Caurla et Bernard Rédarès.
  • Secrétaire : Alain Pascal.
  • Secrétaire-adjoint : Jean Padovani.
  • Trésorière : Rose-Lise Leroy.
  • Trésorier adjoint : Jean Pierre Ganozzi.
  • Membres actifs : Carole Fontaine,  Cherif Mezghenna,  Djillali Guessoum, Sébastien Manca,  Bresson Philippe, Edmond Attali, Jean-Régis Adam, Jérôme Benzine, Jean-Marie Abad, Philippe Caurla.
La prochaine réunion du bureau aura lieu le 17 août pour la rentrée. Les engagements pour la nouvelle saison peuvent être déjà pris auprès d'Alain Pascal au 06 99 15 56 61.
L'EFVA est à la recherche d'un gardien de but U15.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Le jubilé de Thierry Clémençon placé sous le signe de l'amitié

Ce samedi, le stade Raymond Gilly a connu une ambiance particulièrement sympathique même s'il n'y avait pas la foule.
Thierry Clémençon, dirigeant du FC Auzonnet dont son épouse Delphine est présidente, fêtait son jubilé.
Pour l'occasion, des amis passionnés de ballon rond comme eux, des proches et des enfants avaient été invités à participer à cette petite manifestation à la fois festive et sportive.
Le temps superbe leur a permis de passer une journée très agréable, partagée entre matchs enjoués et moments amicaux dont la règle essentielle était la bonne humeur et la joie de vivre ensemble.
Tous les enfants sans exception ont été récompensés avec goûter et médailles pour leur participation.
Une journée qui a aussi permis de préparer le recrutement des seniors féminines et des U13 et U15 pour la saison prochaine.
La journée s'est terminée par une soirée ambiance disco.
Pour tout contact : Delphine Clémençon : 06 08 06 03 99

mercredi 17 juin 2015

Mages : Décès

Didier Coste s'est éteint à l'âge de 62 ans des suites d'une longue maladie. Originaire de la région parisienne où il a fait sa carrière de fraiseur dans l'industrie métallurgique, ce sympathique célibataire avait choisi de venir couler une retraite paisible aux Mages, auprès de sa sœur Véronique Mounier, secrétaire à la mairie.
Déjà tout jeune,passionné de motos et de belles voitures, Didier aimait venir passer ses vacances dans notre village, à partager de bons moments de convivialité , notamment  avec Gérard , son beau-frère.
Il s'était installé à Barrière décidé à profiter pleinement de sa famille et de  ses amis. Malheureusement, le destin implacable en a décidé autrement.
Homme réservé, mais cependant affable et sympathique, Didier jouissait de l'estime générale.
 Il repose maintenant ici, dans son village d'adoption où il avait beaucoup d'amis.
Sincères condoléances.

mardi 16 juin 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Jean-Pierre Rodriguez, champion de France

Jean-pierre Rodriguez, champion de France
Les quatre représentants du Club de tir qui avaient obtenu leur billet pour le 35ème Championnat de France aux Armes Anciennes à Vitrolles du 11 au 14 juin, se sont assez bien comportés.
  • André Dolata a figuré honorablement dans les quatre disciplines (« Cominazzo R », « Colt », « Miquelet O »,et « Tanzutzu R ») auxquelles il participait.
  • Claude Pagès au « Colt », dans une épreuve difficile s'est classé dans la seconde moitié des participants
  • Camille Wucher au « Maximilien R » et au « Minié R » a réalisé des scores en deçà de ceux qu'il est susceptible de faire au quotidien.
  • Jean-Pierre Rodriguez, enfin, a été le grand bonhomme de ces Championnats avec un nouveau titre de Champion de France aux plateaux (« Manton R ») avec un total de 43/50.  Il a d'autre part pris une bonne 7ème place sur 42 tireurs au « Minié R » , sa discipline de prédilection, dont il s'était attribué le titre il y a deux ans et s'est également classé 7ème sur 18 participants au « Lorenzoni O ».  Il a aussi concouru dans deux autres épreuves (« Maximilien R » et « Withworth R »), avec des résultats des plus satisfaisants.
Ces bonnes performances sont la preuve que le temps passé aux entraînements depuis des années au stand des Peyrouses, reste payant.
Nos félicitations donc à ces quatre représentants du Club qui honorent et font briller le Club tout en portant très haut les couleurs de Saint-Florent-sur-Auzonnet depuis de nombreuses années.

lundi 15 juin 2015

Mages : La voie ferrée est soudain réapparue !


 Qui pourrait s'imaginer qu'il y a encore une vingtaine d'années, une voie ferrée remontait la vallée de l'Auzonnet depuis Saint-Julien-de-Cassagnas jusqu'au Martinet, et qu'il avait un passage à niveau aux Mages ? Car, aujourd'hui, à part quelques pont métalliques, petits en pierres et le tunnel à Saint-Jean-de-Valériscle, il n'en reste aucune  trace. Tout au plus devine-t-on d'anciennes gares ou  maisonnettes de garde-barrières devenues  aujourd'hui des habitations privées.
Si les traverses et les rails sont encore présents, ils ont disparu sous une imposante végétation. Cette bande de terrain appartient à la SNCF qui doit la débroussailler afin d'éviter l'envahissement des propriétés riveraines.
Cette ligne a été ouverte le 25 septembre 1883 et a transporté des passagers jusqu'en décembre 1938, parce que le public à préféré le transport en autocar qui s'est fortement développé à l'époque. A partir de cette date, seul transport du charbon et des marchandises se poursuivra pour le puits de Saint-Florent puis l'usine Alsthom jusqu'en 1990.
C'est l'entreprise spécialisée Segati de Codognan qui est à l'ouvrage, avec un matériel impressionnant, notamment un énorme  broyeur forestier qui avale , tout sur son passage, une épareuse qui permet de débroussailler sur les côtés. Les débroussailleuses thermiques permettent d'accéder aux endroits plus délicats susceptibles de contenir des conduites.
Une mise à net d'environ 1200 m qui peut inciter à une petite promenade nostalgique à flanc de vallée, à défaut de prendre le train ! Et pourquoi pas, plus tard ne pas en faire une voie verte?

Les Mages : Réunion-bilan sur le schéma directeur

La mise en place du Schéma Directeur d'adduction d'eau potable  de l'AEP Les Mages/Saint Jean de Valériscle est maintenant terminée. Celui-ci est  devenu obligatoire selon un cahier des charges imposé par les services de l'État. Il va permettre  désormais de connaître avec exactitude, secteur par secteur, les consommations, les débits et détecter rapidement les éventuels incidents  qui pourraient s'y produire grâce aux 21 débitmètres dotés d'un émetteur GSM qui transmettent journellement des informations sur le fonctionnement  du réseau à un central installé en mairie des Mages.
Ce jeudi était programmée l'ultime réunion plénière des différents acteurs, élus,  maîtres d'œuvre, entreprises, services départementaux et techniciens qui sont intervenus sur la mise en place de ce schéma directeur. (Le Bureau d'étude CEREG, Agence Régionale de la santé, Agence de l'eau, Conseil Général du Gard, DDTM du Gard, membres du SI AEP, Syndicat AB Cèze, mairies des Mages et de Saint Jean de Valériscle).
Il s'agissait principalement, diaporama à l'appui, de faire le bilan des interventions et par la même occasion d'évaluer les travaux en les classant par ordre d'urgence, sachant que le captage se fait dans la Cèze à Saint Victor de Malcap et que le réseau distribue l'eau potable sur les deux communes des Mages et de Saint Jean de Valériscle.
Désormais, toute consommation d'eau y compris celle des établissements publics, sera relevée, alors que, jusqu'à maintenant elle était calculée forfaitairement et proportionnellement au nombre d'habitants. Chaque point d'eau public (stades, cimetières, écoles, piscine municipale) a été est doté d'un compteur et la facture sera payée par chaque municipalité, exactement comme les autres contribuables. (44 compteurs installés).
Le montant des travaux s'élève  à 110 000€ HT pour les travaux de pose et 25 000€ HT pour l'installation de la télésurveillance, subventionnés à 70% par le Conseil Général et l'agence de l'eau Rhône, Méditerranée, Corse.

samedi 13 juin 2015

Les Mages : Le bibliobus permet l'accès aux derniers livres

Nathalie Argillier, Sylvie Tamiozzo , Sylvie Boissin et Luc Ducros
La  Direction du Livre et de la Lecture  (DLL)  est un une bibliothèque dynamique du Conseil général qui prête des livres et des supports multimédias à pas loin de  300 médiathèques-bibliothèques du Gard.
Ceux -ci sont transportés dans un bibliobus itinérant . Celui-ci vient aux Mages tous les quatre mois, le mercredi matin.
Il s'agit alors pour  Nathalie Argillier et Sylvie Boissin de faire l'inventaire des livres à rendre, et de choisir ceux qui vont les remplacer avec Sylvie Tamiozzo et Luc Ducros de la DLL Une véritable série de va-et-vient d'ouvrages qui arrivent et qui croisent ceux qui s'en vont après avoir été appréciés par les nombreux lecteurs mageois affiliés à la bibliothèque, qui apprécient surtout les romans régionaux. Un critère fondamentale de choix pour Nathalie et Sylvie.
Rappelons que la bibliothèque municipale des Mages a été créée en 1972 afin de permettre un accès pour tous à la lecture. Elle possède actuellement près de 4000 ouvrages, romans, documentaires ou d’actualité, auxquels s’ajoutent quelques 500 autres renouvelés régulièrement grâce au bibliobus.
Au cours des années, pour s'adapter aux technologies nouvelles, elle a évolué pour rester dans le sens de l'Histoire, notamment auprès des jeunes, qui préfèrent malgré tout les contenus multimédias. C'est pourquoi depuis l'année dernière, elle s'est élevée au rang de médiathèque grâce à un aménagement aux volumes judicieusement pensés ouù l'informatique trouve sa place avec des ordinateurs reliés à Internet.
Elle est ouverte tous les lundis de 17H à 18h ; mercredis de 10h à 12h ; vendredis de 17h à 18h.
De même elle est partie prenante dans les TAP le vendredi après-midi.
Adhésion : 10 € pour l’année.