jeudi 30 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Six poudreux ont participé aux championnats du Gard

Les cibles à 200 m
C'est par un temps maussade et pluvieux, les 25 et 26 avril, que six tireurs ont représenté le Club de Saint Florent au Départemental des Armes Réglementaires qui se déroulait à Uzès au stand de Saint-Siffret.
Daniel Beurrier (6ème/16 à 50m), Jean-Claude Garah (18ème/19 à 200m), Jean-Luc Ollier (9ème/16 à 50 & 15ème/19 à 200m), Alex Pérona (16ème/19 à 200m), Roger Saint-Pierre (10ème/16 à 50 & 11ème/19 à 200m) et son fils Jean-François (5ème/16 à 50m et 8ème/19 à 200m), se sont frottés au gratin des tireurs gardois en armes d’épaule.
Pour leur première compétition, les deux premiers cités se sont bien comportés. Les autres doivent mieux faire au Régional pour obtenir une qualification au Championnat de France qui aura également lieu à Uzès.
Souhaitons à tous ces tireurs, de plus en plus nombreux dans cette discipline, de bien figurer dans les futures compétitions de ce sport qui désormais, par les résultats obtenus, permet de bien classer le club au niveau régional.

mardi 28 avril 2015

Vallée de l'Auzonnet : Un bon week-end pour les jeunes de l'EFVA !

Superbe ambiance à l'OM !
Un  événement exceptionnel pour les enfants de l'EFVA qui ont assisté vendredi soir au match Olympique de Marseille contre le FC.Lorient. Une très belle soirée dans superbe temple du sport de la capitale phocéenne, dont la nouvelle architecture est impressionnante ! Et tous ces apprentis footballeurs ont pu vibrer, et souffrir, avec leur équipe mythique  qui s'est inclinée 5 à 3 !
Après ce grand moment, et malgré le peu de sommeil, samedi tout le monde était sur le pont.
Les U8 jouaient à Alès. Match perdu contre St Martin 3 à 1 (but de Tao), gagné contre Alès 3 à 2 (buts de Marwen)
Les U9 jouaient à Mons. Match perdu contre Mons 2 à 1, match nul contre Rousson 2 à 2 et gagné contre équipe mixte 5 à 0.
Le match  des U11/1 de l'EFVA à Chamborigaud a été annulé.
Les U11/2 jouaient à St Martin de Valgalgues. Matchs gagnés contre Rousson 4 à 0 et contre Saint Martin 4 à 0.
Les U13 jouaient à St Privat  des Vieux. Match perdu 9 à 2.
Dimanche les U15 recevaient La Régordane. Match perdu 7 à 0

Le Week-end prochain, les U7-U11-U13 disputeront un tournoi à Rousson et les U8 et U9 un tournoi à Saint Christol les Alès.

Les Mages : Naissance

Nino dans les bras de sa grande sœur Enza
Un superbe petit garçon prénommé Nino est venu au monde ce 10 avril  dans le foyer de Laura Moulin et Joris Watterlot qui demeurent au Bouissounas.
Beaucoup de joie et d'émotion seulement pour le papa et la maman,  pour la « grande sœur » Enza, mais aussi pour les grands-parents et arrière-grands-parents...
Tous nos vœux de bonheur à Nino et sa famille!

dimanche 26 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Un nouveau bureau Auzonnet’s Country Dancers volontariste

Lors de l’assemblée Générale de l’association Auzonnet’s Country Dancers,  de nouveaux membres du bureau ont été élu.
  • Présidente : Chantal Demange
  • Secrétaire : Evelyne Boureau
  • Trésorier :   Olivier Turc
Le siège social se situe à Saint Florent-sur-Auzonnet (04-66-25-17-93) et les cours ont toujours lieu  à la salle Polyvalent Louis Aragon, tous les mercredis, aux horaires suivants :
  • 17h30 à 18h30 – débutants
  • 18h30 à 20h00 : Novices et intermédiaires
Pour la rentrée de septembre 2015 un cours pour  enfants à partir de  8 ans sera mis en place  les mercredis 16h30 – 17h30

Un programme résolument tourné vers l'accueil et la convivialité, Une priorité pour la présidente Chantal Demange et le nouveau bureau « Désormais, les nouveaux adhérents qui à ce jour n’étaient plus acceptés aux cours seront accueillis avec plaisir et ne resteront pas isolés . Un accompagnement en douceur leur sera proposé. Chacun et chacune aura le plaisir de  progresser à son rythme. Un moment de détente  car notre but n’est pas seulement d’apprendre à danser, mais de vous rendre la danse facile et ludique avec le sourire".
2 cours gratuits sont proposés les mercredis 6 et 20 mai de 17h30 à 18h30. »

vendredi 24 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Spectacle « Tous en Chœur » à Aragon

Ce dimanche 26 avril, 2015, à 15h00, à la salle Aragon, l'association « St Florent d'Hier et d'Aujourd'hui » propose un spectacle « Tous en chœurs » avec les chorales  « Moi, je veux chanter », « Harmony et Variation » et « The Black Birds ».
Les Chorales de Bessèges et Mons sont connues depuis longtemps pour leurs récitals de variétés françaises. Le trio « Black Birds  » chante de la Soul et du Gospel. Il s'est créé, il y a peu, avec Kenny Andra qui a participé plusieurs fois à aux tremplins de la chanson. Elle est accompagnée de Mahéva et Wendeline qui ont, elles aussi, remporté de nombreux prix.
Buvette et restauration sur place.
Entrée : 6€ donnant droit au tirage d'une tombola.

mercredi 22 avril 2015

Les Mages : Une belle exposition de l'Atelier de Peinture

L'Atelier de Peinture des Mages tenait son 18ème salon ce week-end à la salle Fernand Léger. Un peu plus de 200 œuvres présentées par une trentaine d'artistes locaux, tous autodidactes, qui prennent plaisir à se retrouver une à deux fois par semaine à la salle municipale pour s'adonner à leur passion, dans une convivialité devenue fraternelle où les éclats de rire et le traditionnel goûter, montrent que ce groupe s'est soudé  depuis longtemps autour de l'art de la peinture, sous toutes ses formes, sans prétention aucune - vous diront-ils- mais avec beaucoup de talent.
Il y avait beaucoup de monde ce vendredi au vernissage de cette exposition. Un public qui prend chaque fois plaisir à venir à cette manifestation qui allie à la fois qualité des œuvres exposées et ambiance chaleureuse et amicale.
D’entrée, on est séduit par l’aménagement de cette exposition colorée et lumineuse. On ne peut qu’être admiratif devant tous ces talents dont certains sont débutants, de leurs œuvres façonnées avec sérieux et application .Tous sont des artistes amateurs sans prétention qui ont fait de la peinture, leur passe-temps, leur violon d’Ingres avec des tableaux sur divers supports à l'huile, à l'acrylique ou l'aquarelle.
Tour à tour le maire Jean-Claude Paris et le président Roland Ribot se sont félicités de la très bonne  facture de ce salon qui se tient chaque année à l'arrivée du printemps. Une façon peut-être de célébrer l'arrivée des beaux jours.
Puis, comme chaque fois aux Mages, le traditionnel verre de l’amitié a permis d'allier art et discussions amicales.
L’Atelier de Peinture se réunit tous les lundis et mercredis de 14h à 17h à la salle des frères Nouvel.
On peut commencer la peinture à tout âge. Pour tout renseignement s’adresser à Roland Ribot : 04.66.25.67.65

Les Mages : Les anciens maires se sont réunis aux Mages

L'association des anciens maires et adjoints du Gard (ADAMA30) organisait une réunion d'information pour ses adhérents en mairie des Mages, à l'invitation de Georges Durand, Président de l'Association Départementale et d'André Bourguet vice-président,en présence de Jean-Claude Paris.
L'ADAMA30 a été créée en 1987. Totalement apolitique, cette association loi 1901, compte à ce jour 75 adhérents. Sa devise est : amitié, convivialité, solidarité et citoyenneté.
Elle, organise des réunions d'information et des journées d'étude et découverte. Cette année un voyage de plusieurs jours est programmé à Verdun et Colombey-les-deux-églises.
L'association aide les collègues qui désirent recevoir l'honorariat ( trois mandats dont au moins un de maire ou d'adjoint exigés). Après chaque élection, elle délivre des diplômes de Marianne du Civisme  aux communes dont le taux de votants par rapport aux inscrits est le plus élevé. La commune des Mages, malgré ses 74,53% de votants et son classement de 36ème sur 86 de sa strate, n'y a pas droit.
Son rôle est strictement informel au même titre qu'une amicale. Ces anciens édiles apportent leur soutien, leur expérience et leurs conseils aux nouveaux maires qui se trouvent parfois dans l'embarras, avec toutefois un constat que cela est de plus en plus difficile , car les textes évoluent de plus en plus vite.
Lors de cette réunion, à laquelle participaient une douzaine d'anciens maires, furent évoqués les prochaines réunions de secteur (il y en a quatre dans le département), la journée découverte à l'école nationale de police de Nîmes-Courbessac, le voyage à Verdun, l'honorariat, la Marianne du civisme.
La matinée s'est terminée au restaurant du Clos des Arts, à Larnac. La bonne chère fait partie des moments conviviaux de cette association.
Contact et renseignements auprès de Georges Durand : 06 33 88 61 61

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Un championnat départemental de bonne facture au stand des Peyrouses

Comme toutes les années, le Club de Tir de Saint Florent a organisé le Championnat Départemental d’Armes Anciennes le week-end du 11 et 12 avril au stand des Peyrouses.
Exceptionnellement, cette année, les clubs de tir de la Lozère y participaient.
C’est à peu près le même nombre de participants (32 " poudreux " dont 2 de Lozère) que lors de l’exercice précédent, qui sont venus chercher leur qualification pour le Championnat de France qui se tiendra du 11 au 14 juin à Vitrolles.
95 tirs ont été ainsi réalisés, que ce soit en armes courtes ou longues, en " origines " ou en " répliques ", sur cibles ou sur plateaux.
Malgré quelques défections, 13 compétiteurs du Club y ont participé, avec des fortunes diverses, mais l’ambiance très chaleureuse créée par son président Camille Wucher et son équipe de bénévoles, a permis à tous les compétiteurs de passer un très agréable moment sous un beau soleil printanier.
Aux armes de poing, on peut noter les bons résultats d’André Dolata qui obtient directement ses qualifications, alors que Daniel Beurier, Francine Déridder, David Galia, Jean-Claude Garah, Claude Pagès, Fabrice Quiquiempois, et Roger Saint-Pierre devront passer par le Régional qui se tiendra cette année à Lézignan Corbières.
Aux armes d’épaule, Jean-Pierre Rodriguez et Camille Wucher ont également décroché leurs sésames, tandis que François Godzinski, Adrien Lacour et Jean-Luc Ollier seront obligés d’aller chercher leurs points au Championnat Régional.
Sur les 22 titres décernés à l’issue de cette compétition, 5 ont été récoltés par le Club local, à savoir : 1 pour André Dolata (Kuchenreuter R) et 4 pour Jean-Pierre Rodriguez (Vetterli O, Minié R, Withworth R et Maximilien R).
A noter la bonne prestation de 4 nouveaux compétiteurs du club, qui pour leurs premières participations en armes de poing ont réalisé des scores très honorables.
A l'issue de ces 2 jours de confrontation très amicale, la remise des diplômes s’est déroulée en présence de Lucette Gentillon, Secrétaire du Comité Départemental, de Robert Pérez, Président du Comité Départemental, responsable du Corps Arbitral et Camille Wucher, Président du Club de tir, alors que le Maire de Saint-Florent et le Président de la Ligue Régionale de tir étaient excusés pour cause de calendrier.
Nous souhaitons à tous ces tireurs de bien figurer dans les futures compétitions de ce sport qui, par les résultats obtenus, permet de mettre en valeur notre village et notre région.




mardi 21 avril 2015

Les Mages : Travaux terminés au lotissement des Truquaillés

Les adjoints Myriam Boyer et Jean-Marc Orlandini sur le chantier. Ce ralentisseur est disposé en oblique de façon que l'eau provenant d'un chemin supérieur soit dirigée vers la grille avaloir
 Top de fin imminent pour la voirie du lotissement des Truquaillés !
L'entreprise Jouvert a entrepris la pose de l'enrobé définitif. Plutôt qu'un tapis rectiligne qui aurait eu l'inconvénient d'inciter à la vitesse des véhicules et peut-être aussi de favoriser le ruissellement des eaux de pluie sans les canaliser, il a été décidé de faire d'une pierre deux coups.
Quatre ralentisseurs ont été disposés tous les deux intervalles, juste  dessous les  grilles avaloirs ou caniveaux. L'un d'eux a été judicieusement disposé en oblique pour suivre le profil du chemin supérieur qui aboutit à la rue. L'eau sera ainsi dirigée directement dans le pluvial. Les véhicules devront rouler lentement.
La semaine prochaine, les trottoirs vont être recouverts d'un bicouche de bitume.
La saga du lotissement des Truquaillés se termine enfin, d'une manière très satisfaisante, à la fois pour les habitants et pour la mairie qui a mis tout en œuvre pour aboutir à une solution conforme aux vœux des uns et des autres, y compris le budget de la commune. Et même si cela a été long et laborieux, on pourra dire que « tout vient à point à qui sait attendre…», avec , en prime, l'une des plus belles voiries du village !

Vallée de l'Auzonnet : Résultats des compétitions de l'EFVA

Les U9 et U11 au tournoi de Bessèges/ Saint-Ambroix
Seulement 2 équipes jouaient ce week-end dans le tournoi de Bessèges/St Ambroix.
  • Les U8 de l'EFVA ont fait match nul contre Calvisson (0 à 0), et perdu contre Saint-Privat-des-Vieux (3 à 0), perdu contre St Martin (2 à 0), fait nul contre Pays Gd Combien (2 à 2), perdu contre Villeneuve-de-Berg (2 à 1) match perdu contre Saint-Julien-les-Rosiers (2 à 0)
  • Les U9 ont gagné contre Bessèges (1 à 0), fait match nul contre l'OAC (1 à 1), gagné contre Saint-Hilaire-de-Brethmas (3 à 0), match perdu contre Saint-Martin-de-Valgalgues (2 à 0),gagné contre Villeneuve-de-Berg (6 à 1), gagné contre Saint-Juline-les-Rosiers (2 à 0).Tomy a été l' un des meilleurs joueurs.
  • Les U11/1 de EFVA  ont fait match nul contre Villelaure (1 à 1), match nul contre Bessèges (2 à 2), perdu contre Rousson (1 à 0), perdu contre l'OAC (1 à 0), gagné contre Anduze (1 à 0), gagné contre Bessèges2 (4 à 0)

Le weekend prochain, les U9 se déplaceront à Mons, les U11 à Chamborigaud et à Saint-Martin-de-Valgalgues, les U13 iront à Saint-Privat-des-Vieux et dimanche les U15 reçoivent la Régordane.

lundi 20 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Opération débouchage des lagunes aux Peyrouses

Une tranchée a été creusée pour extraire la buse,trop petite, et permettre le passage de l'eau vers la deuxième lagune
La deuxième lagune commence donc à se remplir...enfin !
La troisième lagune en était réduite à une mare aux grenouilles
La deuxième buse vient d'être trouvée et dégagée
Nous avons évoqué plusieurs fois le fonctionnement et la vigilance dont fait l'objet la station d'épuration qui traite les eaux usées de la commune. Un dispositif absolument vital sans lequel la nappe phréatique et les ruisseaux,  rivières seraient immanquablement polluées. Celle-ci est construite sur le principe du lagunage où la partie technique et les trois étangs de décantation dont les plantes aquatiques actives sont complémentaires.
Ainsi les eaux chargées déposent par gravitation leurs fanges les plus lourdes au fond du premier bassin avant de passer, via une buse en trop-plein dans le second bassin, et la même opération se reproduit  avant d'accéder au troisième bassin. L'eau, alors totalement décantée peu alors s'écouler dans l'Auzonnet.
Mais au fil du temps ces buses de communication entre ces trois bassins se sont bouchées à un tel point qu'on ne les voyait plus. Avec pour conséquence, que, seule la première lagune jouait son rôle… mais à cause de l'obstruction, elle se remplissait, et l'eau débordait directement dans l'Auzonnet sans parcourir les étapes que nous venons d'évoquer.
Les deux autres lagunes en étaient réduites à la sécheresse.
Le problème vient d'être réglé grâce à une mini-pelle qui a permis à Jocelyn Reboul de dégager les buses, et de creuser un canal afin de remettre en marche le système. La canalisation entre la première et la deuxième lagune sera remplacée par une autre de plus grand diamètre.

dimanche 19 avril 2015

Les Mages : La collection de Clinton offerte à la médiathèque




Ce week-end, l'espace Bauquier était investi par une double opération Clinton. D'une part avec le journal qui a porté ce nom pendant six ans (septembre 1974 - juillet 1980) et d'autre part le vin mythique -interdit à la vente- que tout Cévenol connaît avec ce point commun qui les rassemble : "Ils sont rouges, et ça tache!", évoquant, chacun à sa façon, une idée de liberté et de patrimoine. Beaucoup d'amis et anciens bénévoles nostalgiques de l'héroïque aventure du journal étaient là et ont  échangé devant les dessins aux traits malicieux et aux mots pleins de verve de Paul Girard, ami de Clinton.
Le maire Jean-Claude Paris a rendu hommage au regretté Alain André, fondateur du journal, puis Suzanne son épouse a remis une collection reliée des 259 numéros de Clinton, hebdo cévenol d'information pour la médiathèque des Mages, où le public pourra les consulter.
Puis elle a raconté comment dans les années 70, sont nés en France des dizaines de journaux d'information locale et d'expression populaire dont les racines ont poussé dans le terreau de 68. Donner la parole à toutes les luttes nouvelles : féministes, antimilitaristes, écologistes, pour la reconquête du territoire et de la langue " Gardarem Lo Larzac, Volem Viure Al Païs" -, contre le nucléaire, pour une consommation responsable, tel était le pari de ces militants convaincus que la puissance de la plume et des mots peut faire évoluer les choses.
Clinton faisait partie de ceux-là.
Pour le créer, Alain André a démissionné de l'enseignement, réuni une équipe de bénévoles militants, la famille, les amis, aussi enthousiastes que lui, pour raconter l'histoire, la vie "des gens d'ici"  jusqu'au Larzac, Montpellier ou Marvejols, ne s'interdisant  aucun internationalisme,  se nourrissant de chants occitans,  de riches rencontres avec des auteurs, des poètes, des artistes.
Mais l'aventure en fut vraiment une, avec tous les aléas et problèmes  que cela comporte, le procès Furnon, fut de ceux-là.

 Le démarrage  a été problématique avec une offset cassée  pendant la livraison, qui a obligé Alain à aller à Nîmes pour imprimer chaque édition .Et quand Clinton s'est installé aux Mages au domicile d'Alain, quelques travaux "de ville" ont fait vivre l'imprimerie :du papier à en-tête pour la mairie des Mages, des tracts pour le groupe écologique, pour Aiga Linda,etc…Et puis Clinton s'est arrêté en 1980 et Alain s'est associé quelques années avec un ami imprimeur ardéchois.
Il en reste cette formidable collection que chacun pourra compulser à la médiathèque des Mages.

Les Mages : Diane,femme flic était avec les Clinton

L'actrice Isabel Otero, vedette des séries télévisées « La Crim » ou « Diane, femme flic »  et bien autres films ou pièces de théâtre, était présente, discrètement, dans le public lors de la cérémonie de Clinton, ce samedi, à l'espace Bauquier. Sa présence a cependant été remarquée, et appréciée par les organisateurs.
La comédienne,demeure maintenant  dans un village de l'Uzège dont elle apprécie le cadre et la qualité de vie.
Elle s'est montrée très intéressée par les « Clinton » dont les valeurs populaires et les luttes revendicatives « des gens d'ici » qu'il défendait  à l'époque sont toujours d'actualité. Elle a aussi apprécié le concert de ses amis du duo Calèu − cançon occitana…et s'est prêté de bonne grâce à un petite séance photos.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : On a pillé la nouvelle butte des Brousses !

Le maire Gérard Catanèse constate amèrement les dégâts...
Nous nous félicitions dernièrement de la volonté de la municipalité de rendre notre commune agréable à vivre en investissant notamment dans une végétalisation des massifs, jardinières et bordures municipales, qui sont, par définition, la propriété de tous les administrés.
L'aménagement paysager de la butte qui se situe sur la route des Brousses, en face le cimetière vient de se terminer. Une opération qui s'est réalisée  à l'identique de celle de la place Jean Foissac, avec paillage, couverture d'une toile hors sol, goutte à goutte et arbustes plantés,( fusains, caryopteris, jasmins étoilés, etc)  il y a quelques jours seulement.
Nous rappelions aussi l'absolue nécessité de respecter ces espaces qui participent à l'embellissement  de notre village. Question de morale et de respect du bien public. Une crainte qui s'est malheureusement avérée, une fois de plus.
La nuit dernière, des  individus ont pillé littéralement la butte des Brousses, emportant  41 plants dont le prix varie entre 15 et 20€ pièce. Un préjudice qui se chiffre donc à environ 700€.
La mairie a déposé plainte.
Mais, plus que la valeur des plants dérobés en eux-mêmes, il s'agit de dénoncer le comportement  d'individus peu scrupuleux qui se fournissent à bon compte sur le dos de la société. Un phénomène qui semble s'être généralisé sur de nombreuses communes.
Un forfait dérisoire en regard de tout ce qui se passe dans le monde, dira-t-on et qu'il n'y a pas de quoi en faire état ? Mais  ce sont ces types d'événements « sans importance » qui, accumulés, produisent un effet désastreux dans l'opinion qui vote alors pour des solutions extrêmes.

samedi 18 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : L'interdiction de brûlage des végétaux ne fait pas l'unanimité

Une tradition qui va disparaître !
 Le règlement sanitaire départemental (article 84) interdit le brûlage à l’air libre des déchets de parcs et de jardins, communément appelés déchets verts, sous  le prétexte que cela provoque de « possibles troubles du voisinage générés par les odeurs et la fumée, ainsi que des risques d’incendies, le brûlage à l’air libre émet de nombreux polluants en grandes quantités, particulièrement quand les végétaux brûlés sont humides, toxiques pour l’homme et néfastes pour l’environnement ».  Et même l’usage des incinérateurs de jardin n'échappe pas à cette interdiction!
La pratique séculaire de l'écobuage disparaît donc !
Il est proposé des solutions alternatives comme le compostage domestique, le broyage et le paillage ou, plus simplement, la déchèterie.
Et c'est là où le bât blesse, qui soulève pas mal de questions, voire de récriminations de la part des usagers. Hormis le fait, secondaire et anecdotique, que même les écoliers n'ont pas pu brûler leur Monsieur Carnaval alors que d'infinies précautions sont prises, tout le monde n'a pas de composteur, ni de moyen de transport pour acheminer ses quintaux de déchets verts produits par la tonte ou l'élagage, à la déchèterie.
Celles de Salindres ou de Saint-Martin-de-Valgalgues sont situées à une vingtaine de kilomètres, 40 aller-retour) de Saint-Florent-sur-Auzonnet.
Elles sont maintenant, par la force des choses, et en application de l'arrêté, très vite saturées. Il faut alors faire demi-tour et rentrer chez soi avec son chargement. Pas étonnant alors que certains soient tentés d'abandonner discrètement leurs déchets quelque part dans un endroit isolé, à l'abri des regards.
Une autre forme de pollution !
Une dérogation à cette interdiction de brûlage à l'air libre existe toutefois. Mais elle est strictement réservée « aux propriétaires de terrains ou constructions soumis au débroussaillement réglementaire afin de leur faciliter le respect de cette obligation légale lorsque aucune  solution alternative d'élimination n'est disponible. Cette dérogation concerne uniquement les résidus ligneux de taille, d'élagage et de débroussaillement à l'exclusion des produits de tonte de pelouses et des feuilles mortes dont le brûlage demeure interdit.»
Rappelons qu'en cas de non-respect du règlement, une contravention de 450€ peut  être appliquée.

Les Mages : Deux carnavals au lieu d'un pour les écoliers

Cette année, le traditionnel carnaval des écoliers s'est déroulé de façon inédite, en deux fois.
La première édition était organisée par les enseignants, la société du sou offrant le goûter. Elle s'est déroulée le jeudi après-midi, dans la cour de l'école pour ainsi dire incognito, sans la présence du public et des parents en application du plan Vigipirate. Le directeur a appliqué à la lettre cette règle de prudence et de sécurité qui évite à avoir à gérer le flux des personnes dans l'enceinte scolaire, dont certaines auraient pu être mal intentionnées.

Le lendemain, vendredi après-midi, cette fois-ci, le carnaval était organisé par la mairie, puisqu'elle gère les TAP, en l'absence des enseignants. Les fées, des princesses, des chevaliers, des footballeurs, des clowns, Zorros  et autres Spidermans ou guerriers s'en sont donné à cœur joie dans la cour de l'école (Vigipirate). Les enfants avaient été maquillés par les animatrices, elles-mêmes grimées. Ils ont pu assister à une petite saynète jouée par leurs camarades de l'atelier de théâtre des TAP, puis une petit démonstration de rap avec guitare, le tout dans ambiance carnavalesque. Les parents ont pu participer à la fête dès 16 heures.
Pas de monsieur Carnaval  à sacrifier par le feu, en raison de l'interdiction de brûlage (article 84 du règlement sanitaire départemental), mais à la place un bonhomme tout en fleurs du plus bel effet. Le carnaval permet de rêver en s'imaginant être dans la peau d'un personnage que l'on aime et, même si l'habit ne fait pas le moine, l'illusion  n'en demeure pas moins réelle.
Chacun avait le cœur léger, ce soir c'étaient les vacances, et elles s'annoncent printanières!

vendredi 17 avril 2015

Les Mages : Opération lifting de massifs et banquettes

Le beau temps qui s’installe est propice au développement rapide de la végétation, notamment les mauvaises herbes et les broussailles  Il ne faut donc ne pas se laisser déborder . Pour ce qui concerne les massifs de fleurs et les jardinières, le travail à la main s'impose, long et fastidieux. Il faut arracher, voire épiler les jeunes pousses parasites une après l'autre avec patience et persévérance.
Une tâche longue et fastidieuse mais qui ne déplaît pas Céline Aurand, qui s'emploie avec soin et application, toujours avec le sourire..
Un travail qu'il faudra sans nul doute recommencer, car la nature est coriace, et reprend ses droits.
Le fleurissement des jardinières et massifs va être entrepris très prochainement.

jeudi 16 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Le fleurissement de la commune a commencé

Le printemps est arrivé,  il n'y a pas de doute. Cette année, enfin, ma météo s'est mis e au diapason du calendrier des saisons ! L'heure est venue de procéder aux plantations de fleurs ou de légumes. Un travail qui doit être renouvelé chaque année puisque la plupart de ces plantes ont une durée de vie annuelle, contrairement aux arbustes. Pour la mairie il s'agit d’embellir  notre village, pour les particuliers, il en est de même pour leur jardin ou leur maison. Le fleurissement doit être équilibré et suffisamment harmonieux dans sa composition pour jouer pleinement son rôle de mise en valeur du cadre de vie et être agréable au regard.
Ainsi Jean-Jacques, Romain et Julien mettent-ils tout leur savoir-faire à procéder au fleurissement des dix-sept jardinières, des deux berlines et des massifs qui agrémentent çà et là notre commune notamment aux espaces Jean Foissac , Louis Aragon, square Jeannot Tourre et place André Pradeilles. Deux cents plantes, pétunias, géraniums, surfinias et ipomées auront été plantées.
La volonté de la municipalité de rendre notre commune agréable à vivre en proposant un fleurissement de qualité suit son chemin. C’est une manière naturelle et écologique d’embellir notre village et de le valoriser aux yeux de la population et des touristes de passage. Il convient alors de rappeler à tous l’importance du respect de ces espaces et des plantations tout comme le respect de la salubrité de notre bien commun, et d'encourager chaque citoyen à participer à cet embellissement collectif en procédant de même dans son  propre cadre de  vie.
 La commune participe au concours des villages fleuris. Ces critères sont évalués par le jury qui note avec satisfaction les efforts faits en ce domaine.

Les Mages : Noces d'or à la Tourette pour Roland et Gilberte Mey

Il y a une cinquante d'années, les mariages, il y en avait beaucoup , pas question de  se pacser. Ils se célébraient essentiellement au printemps. A la Tourette, club de seniors, c'est donc la période où l'on fête les noces d'or des adhérents. Cinquante ans de mariage! A n'en pas douter le beau témoignage d'un amour très fort qui ne s'est pas démenti au cours des décennies !
Roland et Gilberte Mey étaient donc à l'honneur ce mardi. Tous deux sont  cévenols depuis des générations. Gilberte est originaire de Gagnières, Roland des Brousses. Leur première rencontre a eu lieu au bal de Rochessadoule. Coup de foudre réciproque ! Tous deux travaillant le dimanche, il y a eu un break de deux mois avant que les choses sérieuses ne s'engagent… définitivement. Ils sont les heureux parents d'une fille et grands-parents d'un petit-fils.
Après avoir vécu 13 ans à Saint-Florent-sur-Auzonnet aux cités de l'Aubradou, ils se sont installés aux Mages depuis 37 ans.
Ils fréquentent assidûment le club de la Tourette. Gilberte avec son sourire, sa joie de vivre, son amour de la danse, Roland mérite d'être connu pour être apprécié, sont faits pour s'entendre. Ils sont forcément de nombreux amis.
En conclusion de son petit discours qui retraçait leur parcours, la président Aimée Le Mercier au nom du club, leur souhaitait  « de profiter de la vie à deux longtemps encore ».

mercredi 15 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Un joyeux carnaval avant les vacances

Ce vendredi avait lieu le traditionnel carnaval de l'école organisé par la société du sou. A la différence cependant que cette année, plusieurs  éléments ont modifié la donne.
Tout d'abord, le plan Vigipirate interdisant toutes les sorties hors du cadre scolaire, le carnaval s'est déroulé dans la cour de l'école. Pas de défilé à travers le villages,donc.
Ensuite, depuis  la mise en place des TAP, la classe n'étant pas obligatoire le vendredi après-midi, rendez-vous avait été donné aux enfants à 15 heures. On a ainsi pu voir des fées, des princesses, des chevaliers, des footballeurs, des clowns, Zorros  et autres Spidermans ou guerriers traverser le village pour se rendre à l'école, accompagnés par leurs parents parfois ,eux-mêmes déguisés.
Ajoutons que les enseignantes étaient présentes à titre personnel, par amitié, et n'avaient donc pas la responsabilité de l'organisation de cette fête qui était dévolue à la présidente du sou Audrey Laforgue et son équipe.
Quant à Monsieur Carnaval, il était tout à fait serein: il savait qu'il ne risquait rien. L'interdiction de faire du feu, lui a sauvé une nouvelle fois la vie (l'année dernière, c'était à cause du vent). La coutume veut que chaque enfant épingle sur son costume tous les vœux qu'ils désire voir s'exaucer ou tous petits tracas, soucis et malheurs dont il veut se débarrasser afin que ceux-ci partent en fumée, rejoindre le pays des rêves où tout est possible.
Cette fois-ci, il faudra trouver donc  un moyen pour qu'il puisse tout de même exécuter sa mission.
Un public nombreux de parents, ainsi que le maire Gérard Catanèse, des adjoints et des conseillers municipaux ont assisté à cette joyeuse fête.

Mages : Cure de rajeunissement pour les bacs à fleurs

Jonathan Séguéla à l'oeuvre
Les imposants bacs à fleurs qui longent la partie basse de l'avenue du moulin avaient besoin d'un petit coup de peinture. Pour en briser un peu la monotone linéarité, il a été décidé de les peindre de deux couleurs différentes, soit blanches, soit sable. Un travail confié aux deux emplois avenir Jonathan Séguéla  et Jonathan Amblard, qui participera à l'embellissement de la commune. Rappelons que Les Mages participe au concours de villages fleuris, et que le jury qui vient visiter le village chaque année, émet des conseils et des avis, chaque fois judicieux. La l'alignement trop rectiligne des bacs à fleurs avait été évoquée par ces experts.
La combinaison des couleurs atténuera certainement cet effet.

Les Mages : Les travaux avancent au lotissement des Truquaillés



Comme convenu depuis que le problème a été réglé entre le promoteur, la mairie et par contrecoup les colotis, les travaux de voirie se poursuivent au désormais « lotissement des Truquaillés » (ex Giambra). A ne pas confondre avec le « quartier des Truquaillés », même si tous les deux sont voisins. Pas de mesure ségrégative cependant.
Il s'agit simplement d'une appellation purement administrative qui facilitera la livraison des colis, du courrier ou l'intervention des services d'urgence.
Le nivellement du trottoir est terminé . Les bordures ont été refaites par endroits. Il ne manque plus que la pose d'un bicouche. La rue annexe a déjà été goudronnée. Actuellement, l'entreprise Jouvert  installe le réseau pluvial qui absorbera la majeure partie des ruissellements qui ont jusqu'à aujourd'hui posé tant de problèmes et soulevé autant d'amertume de la part des copropriétaires du lotissement . Des grilles sont installées tous les dix mètres environ ainsi que deux transversales (l'une existait déjà en aval ; l'autre , en amont, reste à creuser).
Bientôt un enrobé finalisera les travaux de voirie, avec une superbe chaussée à la grande satisfaction de tous.

Les Mages : Le tennis club mageois a fêté l’arrivée des beaux jours

Le président Stephan Floutier et Cyril Gineste arbore les superbes trophées...en chocolat !
Les adhérents du TCM ont passé un lundi de Pâques dans la joie, la bonne humeur avec une journée pêle-mêle où étaient engagées 18 équipes de double mixte. Les participants ont offert au public des matchs endiablés dans une bonne ambiance. S’en est suivi un apéritif et un repas avec le traditionnelle omelette qui ont rassemblé plus d'une cinquantaine de convives.
Résultats des seniors :
- dames (1) ,3e D : 3èmes de leur poule
- dames (2) , 3e D  :7èmes de leur poule
- messieurs(1), 2eD : 6èmes de leur poule
- messieurs(2), 3e D : 7èmes de leur poule 
- messieurs (3), 4e D : 7ème de leur poule 
 Coupe de l' Amitié Dames 3èmes de leur poule
Les résultats des +35 ans, de la coupe Courtès, de la coupe du printemps et des enfants seront communiqués à la fin de leurs championnats.  
Démarrage du tournoi interne du TCM : A partir du 4 mai jusqu'à la finale du samedi 4 juillet avec la fête du tennis, une date à retenir
Rendez-vous sur les terrains !

Vallée de l'Auzonnet : Résultats très encourageants pour les jeunes de l'EFVA

  • Les U6/U7 de Jean-Régis se déplaçaient à Saint-Julien-les-Rosiers pour y disputer un plateau. L' EFVA 1 a gagné 2 à 1 contre l'EFVA 2 , perdu 0 à 2 contre L'OAC, gagné 3 à 2 contre Saint-Julien-les-Rosiers.
  • L' EFVA 2 a gagné 3 à 0 contre Saint-Julien-les-Rosiers et perdu 3 à 0 contre l'OAC
  • Les U9  se déplaçaient à Rousson. Ils ont gagné 4 à 0 ,puis 8 à 3 contre Rousson et 3 à 0 contre Mons
  • Les U11/1 se déplaçaient aussi à Rousson où ils ont gagné 5 à 0 contre Saint-Martin-de-Valgalgues et 4 à 0 contre Rousson.
  • Les U11/2 de EFVA se déplaçaient à Salindres où ils ont perdu 2 à 3 contre Salindres et fait  nul 2 à 2 contre Chamborigaud.
  • Les U15 se déplaçaient à Nîmes Cheminots où ils ont perdu 4 à 1.
Les dirigeants de l'école de foot rappellent que les entraînements desU13 et U15 sont ouverts à tout le monde.
  • U13 les mardi et jeudi à 18h00, U15 les mercredi et vendredi à 18h00.
Il est donc possible pour les jeunes de faire des essais et de jouer pendant les séances



lundi 13 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Le budget primitif 2015 a été voté

Au menu de ce conseil municipal, les élus devaient se pencher sur les votes, des taxes locales et les budgets primitifs 2015 pour la commune, et pour l'eau et l'assainissement.
Deux conseillers absents, Elodie Arnal et René Chinetti avaient donné procuration.
Contrairement à l'année dernière où  l'élu d'opposition Antoine Sanchez avec explicité clairement ses divergences, cette fois-ci, il est resté silencieux, n'a pas ouvert le dossier  et n'a pas posé de question, même lorsque l'adjoint au finances Jean-Pierre Beauclair  l'a sollicité. Il s'est contenté d'un laconique «  ça va très bien, c'est parfait, faites votre travail ».
Il a cependant voté a systématiquement contre tous les décisions.

Le vote des taxes locales est important puisqu'elles permettent de dégager des recettes fiscales appelées à couvrir les besoins de financement du budget.
Celui de 2015 nécessite un produit fiscal de 90 412 €. Il convient donc d'augmenter ces taxes.
Il est proposé de les aligner sur le taux d'inflation officiel, soit 0,4%.
Ainsi la taxe d'habitation passe de 3,69% à 3,71%, la taxe foncière sur les propriétés bâties de 4,76% à 4,78% et celle sur les non-bâties de 11,63% à 11,75%.
Voté par 13 pour et 2 voix contre.

Concernant le budget primitif commune 2015, les dépenses et recettes de la section de fonctionnement s'équilibrent à 648 828,74 €, celles de la section d'investissement s'équilibrent à 646 675,95 €
Voté par 13 voix pour et 2 voix contre.

Le budget primitif eau et assainissement équilibre ses dépenses et recettes en section d'exploitation à 205 330,00 €, et celles de la section d'investissement à 65 117,04 €
Voté  à 13 voix pour et 2 voix contre

Les Mages : Petits travaux de voirie, mais importants.

Bétonnage réalisé par les agents sous le regard  du maire Jean-Claude Paris et  d'Alain Giovinazzo, adjoint aux travaux
Cette petite impasse communale relativement étroite, mais carrossable, d'une longueur d'environ cinquante mètres, dessert des propriétés privées situées sur le versant nord des Truquaillés, côté village. Elle en reçoit naturellement les eaux de pluies, et comme cela se produit chaque fois qu'il ya de gros orages , notamment lors des épisodes cévenols, elle en subit immanquablement les préjudices.
Chaque fois les ravinements sont tant bien que mal comblés avec du tout venant ou des gravats. Rien de satisfaisant finalement, ni pour les propriétaires desservis, ni pour la municipalité qui doit chaque fois sur le métier se remettre à l'ouvrage.
Cette pourquoi cette dernière a décidé de régler définitivement ce problème redondant et agaçant, en employant les moyens adaptés à la situation. A savoir une belle couche de béton fibré, étalé par les agents municipaux, grâce à plusieurs va-et-vient du petit camion, car la toupie, trop large ne passait  pas.
L'excédent des  huit mètres cubes commandés  a servi  à réparer la voirie du petit pont de Meilhen en bordure de la route du Martinet, ainsi qu'a construire un cheminement pour le container de la station d'épuration qui reçoit les déchets du dégrilleur. Il était en effet difficile de le faire rouler dans la boue, les jours de pluie.

samedi 11 avril 2015

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Attention à l'arnaque à la solidarité


C'est une fâcheuse mésaventure dont une Odette se serait bien passé. Cette dame âgée de 85 ans, veuve, habite seule dans une petite maison un peu à l'écart du village.
Au mois de février, elle a reçu la visite de deux personnes, des femmes, présentant bien sous tous rapports qui démarchaient pour venir en aide aux plus démunis. Elles lui ont parlé d'entraide, de solidarité, citant maints exemples de détresse qui ont ému notre concitoyenne .Et Odette, quoique n'ayant pas de gros moyens a décidé de faire un geste envers les déshérités, en l'occurrence l'achat de deux éditions « hors série » de recettes et de coloriages de la revue solidaire « Entraide »  pour « lutter contre la précarité et la misère » d'une valeur d'environ  4,50€ pour lesquels elle consentait à donner 20€, une somme non négligeable pour ses maigres revenus.
Mais Odette ne sait pas remplir les chèques et les euros, ça la perturbe !
Pas de problème les deux âmes charitables et dévouées se sont proposées de le faire à sa place. Odette ne s'est méfiée, elle a fait confiance…
Et c'est son fils qui vient de découvrir que sa mère avait été débitée de  2000€ !
Plainte a été déposée à la gendarmerie.
Il est fort probable que  d'autres personnes ont subi la même mésaventure qu'Odette. Il faut aussi porter plainte.
Quant aux autres, la méfiance s'impose. La crise qui frappe notre société et la paupérisation qui en découle  ont généré un grand élan de générosité, et si de nombreux  bénévoles se dévouent pour venir en aide aux démunis, d'autres, malveillants, essaient d'en tirer profit pour leur propre compte en escroquant les âmes charitables .
Révoltant et répréhensible !