Saint-Florent-sur-Auzonnet : Une très bonne participation des familles à la semaine de l'école maternelle


 La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’École de la République du 8 juillet 2013  "donne la priorité à l’école primaire en réaffirmant le rôle déterminant de l’école maternelle. L’objectif est de donner à voir l’école maternelle d'aujourd’hui en mettant en évidence les apprentissages scolaires qui y sont conduits tout au long de l’année et la spécificité de cet enseignement auprès des plus jeunes élèves" 
C’est dans ce cadre, qu'à l'initiative des services départementaux de l'éducation nationale et de l'AGIEM,  (Association Générale des Enseignants des Écoles Maternelles) qu'a été organisée  la Semaine Départementale de la Maternelle dans le Gard du 23 au 27 novembre 2015.
A Saint-Florent-sur-Auzonnet, celle-ci s'est déclinée en deux matinées.  Le mardi autour d’ateliers en arts plastiques, le jeudi étant réservé au jardinage. Quatorze parents, trois mamies et trois visiteurs ont assisté, voire participé à ces activités sur le thème de l'automne. L'objectif  étant d'élaborer une grande fresque pour raconter la forêt en automne. Pour cela,huit équipes ont été formées. Chacune a travaillé sur une partie de la végétation et du sous-bois : les feuilles, les branches, les troncs, … et le fond. Des boutons, des rubans, du tissu ont été collés sur une grande feuille en carton,  les couleurs de l’automne ont été choisies. Et, au final, une véritable petite ruche qui a produit un très beau tableau. Une réussite, grâce à l'équipe pédagogique, la professeure Martine André, Annie et Régine de " Graine de lire", les familles qui ont participé à ce temps fort de l'école maternelle et, bien sûr les petits élèves..
Pour le public, cette immersion totale  dans l'univers du pré-élémentaire montre qu'il s'agit bien là d'une véritable école avec ses projets pédagogiques et ses objectifs. . La maternelle est devenue un véritable maillon du système éducatif dont l'importance dans le cursus scolaire et l'égalité des chances de chaque enfant n'est plus  à démontrer.
Révolue l'époque où la maternelle était considérée comme une garderie. Et même si sa scolarité n'y est pas obligatoire, (en France, elle l'est de 6 à 16 ans) son rôle demeure fondamental voire incontournable

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet