Saint-Florent-sur-Auzonnet : Les dossiers évoqués lors du conseil municipal du 12/11/2015

Une décision modificative M14 section d'investissement  du budget primitif 2015 consiste à transférer la somme de 1761,00€ en augmentation de crédit affecté à la ligne 2031 études et diminution de la même somme sur la ligne 2313-93 travaux bâtiments communaux, ceci afin de financer l'étude pour la mise en place des accès handicapés sur tous les locaux communaux.
Le conseil vote une indemnité de 45,73€ au receveur municipal pour aide et conseil sur la base de l'article 4 de l'arrêté ministériel du 16/12/1983.
Les intempéries qui ont frappé la commune les 12 et 13 septembre ont occasionné d'importants dégâts. Le conseil sollicite une subvention auprès de l'État, des Conseils Général et Régional visant à restaurer à l'identique les  biens endommagés pour un montant 153 857€ HT. La commune a été classée en catastrophe naturelle par arrêté du 28 octobre 2015, mais on ignore le pourcentage qui sera accordé, ni la somme qui sera retenue. (En 2014, 70% de la demande de subvention avait été retenue, indemnisée à 35%).Pour amortir les coûts, certaines remises en état seront faites par les équipes municipales,  comme la barrière du pont des Peyrouses (coût 700€ au lieu des 7000€ demandés par une entreprise)
Le conseil fixe à 0,35€ le m  la redevance d'occupation provisoire du domaine public par des chantiers de travaux publics de distribution de gaz. Le même type décision avait été pris lors d'un conseil municipal précédent pour ERDF.
La dernière question à l'ordre du jour concerne une révision du règlement intérieur du cimetière communal devenu obsolète. Si les questions de sécurité, de salubrité, de bon ordre et de décence sont évidentes, celles de l'acquisition des concessions, ou des cellules du columbarium, ainsi que celles des ayant-droit à l'inhumation pose problème concernant les personnes ne demeurant pas ou plus sur la commune mais y ayant des attaches familiales. Le problème est épineux. Il est décidé d'ajourner la question.
Toutes les décisions sont prises à l'unanimité.
En questions diverses, le maire donne des informations aux conseillers, mais aucune décision ne peut être prise, seulement des avis peuvent être donnés.Il lit la demande du psychologue scolaire intervenant à l'école au titre du RASED qui demande une subvention (1€ par élève) pour renouvellement de matériel; puis il informe le conseil de la décision de ne plus siéger au comité de pilotage du CUCS après la commune en ait été écartée avec notamment la disparition du dispositif de réussite éducative dont bénéficiaient des élèves de la commune, malgré des interventions directement au ministère. (courrier écrit par Ghyslain Chassary, président de Vivre-en-Cévennnes, Serge Bord. ancien président du CUCS et lui-même; le tableau municipal a changé .Un poste d'adjoint est supprimé.  Maire Gérard Catanèse, 1er adjoint : Raymond Reboul, 2ème adjoint : Jean-Pierre Beauclair, 3ème adjoint : Thierry Bonnefoi. Il n'y a plus que 14 conseillers.
Le maire fait état de la fusion de la Communauté de Communes dans l'agglo d'Alès qui est par la force des choses le bassin de vie de la région.Une assemblée qui passe de 50 à 75 communes  sans que l'on sache combien chacune aura de représentants. L'intégration de  Vivre-en-Cévennes dan son intégralité lui permet de garder ses compétences acquises précédemment. Ce sera une force. On se dirige vers une disparition des communes, Il regrette la baisse des dotations de l'état et la diminution des services publics, notamment la Poste qui ne sera ouverte que l'après-midi, avec des dysfonctionnements dans la distribution du courrier. Il évoque le problème récurrent de relations conflictuelles entre les trois sociétés de chasse, de 17 chasseurs de la commune qui se sont vu refuser leur carte de  chasse, d'un terrain pour installer un local  demandé par l'Amicale de Chasseurs de Sangliers. Une réunion pour le défense de la ligne Alès-Bessèges a réuni 80 personnes à Robiac. Des séances de prévention contre les chutes à domicile dispensées par les infirmiers de l 'AILBA (Mes Cellier et LHote)  a eu lieu le 27 octobre, une autre aura lieu le 16 novembre à la salle Jean Macé à 14 heures.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet