Saint-Florent-sur Auzonnet : Débroussaillage intégral de l'emprise ferroviaire


Auparavant, tout avait disparu dans le maquis des broussailles
Aujourd'hui, hormis quelques viaducs et un tunnel à Saint-Jean-de-Valériscle, il ne reste quasiment aucune ne trace de la ligne de chemin de fer qui desservait la vallée de l'Auzonnet du Martinet jusqu'à Saint-Julien-de-Cassagnas. Cette ligne fut ouverte le 25 septembre 1883. Son succès fut tel que les wagons étaient bondés de passagers jusqu'en décembre 1938. Puis seul le transport du charbon et des marchandises se poursuivra après la  fermeture du puits de Saint-Florent en 1973, pour desservir l'usine Alsthom jusqu'en 1990.
Les beaux bâtiments des gares et les maisonnettes des garde-barrières devenues inutiles ont été vendues aux particuliers. Par  contre la ligne de chemin de fer, ou du moins  ses vestiges sont restés propriété de RFF "Réseau ferré de France" qui doit entretenir ce "patrimoine". Ainsi à Saint-Florent les anciens quais de gare et toute l'emprise ferroviaire d'une superficie de 1ha 730 ont disparu derrière ronces, buissons et arbustes sauvages.
Car petit à petit, la nature a repris ses droits et une abondante végétation s'est emparée de cet espace désormais désaffecté. Une végétation abondante, voire luxuriante non loin de l'Auzonnet qui n'est pas laide de prime abord, mais qui s'avère très envahissante.
Alors, de façon périodique, RFF procède à ses frais, à une puissant et efficace débroussaillage qui fait place nette, en gardant cependant quelques arbres propices peut être à fournir de l'ombre aux promeneurs, et qui sait, peut-être, à la vie verte qui demeure un projet cher à nos élus de la vallée ?

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet