mardi 12 mai 2015

Les Mages : Conseil municipal du 4 mai 2015




L'ordre du jour de ce conseil municipal devait traiter de sujets relativement ordinaires et habituels concernant la gestion de la commune, de ses infrastructures ainsi que la vie associative, notamment les subventions.
Un public exceptionnellement nombreux a assisté aux débats de ce conseil.  Il faut préciser que deux sujets pouvaient intéresser  les présents. Tout d'abord la présentation, en avant première du PLU (Plan Local d'Urbanisme) qui va régir d'ici trois ans environ les espaces territoriaux de la commune, qu'ils soient constructibles, agricoles ou naturels. L'autre sujet relevait d'un conflit de voisinage entre  Sylvia Gobert, une exploitante d'élevage et ses riverains qui se plaignent de ses nuisances sonores et olfactives qui les a résolus  à signer une pétition de 53 signataires.

La présentation du PLU au public aura lieu le lundi 18 mai, à 18 heures à l'espace Bauquier. Cependant le maire a souhaité que la procédure d'élaboration du PLU par le bureau d’Études URBAPRO (qui a été retenu moins disant  pour un montant de 36 574€) soit développée en priorité  aux conseillers municipaux.
Le représentant de ce cabinet, William Morassut a expliqué, diaporama à l'appui le processus des différentes phases du PLU (imposé par la loi avant juillet 2015) qui remplacera le POS appelé à disparaître. Ce PLU sera élaboré en fonction du projet politique défini par le conseil municipal qui, tout en restant maître de son territoire, devra être compatible avec le SCOT (schéma de cohérence territoriale) et le PLH (Programme Local de l'Habitat), respecter les objectifs de l'État, de la Région, du Département et prendre en compte l'avis de la population.
Une étude qui devrait durer entre deux ans et trois ans en fonction des procédures et contentieux possibles.

Concernant ensuite le problème de l'antagonisme de voisinage, le maire  a donné lecture du courrier que madame Syvia Gobert lui a adressé au sujet de la pétition qui, selon elle,  attaque et met en danger la viabilité de son exploitation. Elle met en cause la régularité et la compétence  des démarches entreprises par la municipalité, notamment par Jean-Marc Orlandini, adjoint au Maire et CLSPD (Conseiller local de sécurité et de prévention de la délinquance). Le maire a poursuivi en lisant  la réponse qu'il a faite à Sylvia Gobert. Puis Jean-Marc Orlandini a précisé qu'il a agi, en 2014 en tant que CLSPD sous le contrôle du Procureur de la République, fonction qu'il occupe depuis 2007. A l'époque de la médiation, il n'était pas élu. Ses tentatives de conciliation n'ayant pas abouti, il a dû se résoudre laisser la justice régler le problème. C'est elle qui tranchera.
Des interventions qui ont connu des turbulences avec des ingérences assez véhémentes de Patrick Manca qui ont soulevé  des réactions très vives des conseillers majoritaires et du maire qui a dû recadrer l'élu d'opposition "au nom de la démocratie".
Le calme étant revenu, le conseil a traité normalement les sujets prévus à l'ordre du jour et les a tous votés à l'unanimité.

Les subventions aux Associations Mageoises sont inchangées :
Harmonie des Mineurs : 150 €
FNACA Saint Ambroix: 100 €
Tennis Club Mageois: 229 €
MAGYM:100 €
Association Philatélique Les Mages:100 €
EFVA Les Mages:200 €
Société du Sou des Écoles:1700 €
Société de chasse l'Espérance Les Mages:251 €
Union des Femmes Française:168 €
Atelier de peinture Les Mages:100 €
Club La Tourette Les Mages:100 €
Club Les Genêts Les Mages:100 €
Club Taekwondo Les Mages:251 €
OCCE30 coop. scolaire Les Mages     762 €
Gaule de l'Auzonnet:100 €
Au plaisir de peindre:100 €
Groupe Variété Évasion:100 €
Ainsi Danse l'Auzonnet:100 €
ARAC:100 €
La Compagnie des Pastroux:100 €
Baobart:200 €
RASED:100 €
Subvention exceptionnelle EFVA  (organisation tournoi international):229 €

Le RD 437a  de Larnac est  déclassé par le Département après que celui-ci l'ait remis en état et goudronné. Il fait maintenant partie de la voirie communale. Un nom lui sera prochainement donné.
L'opération de mise en discrétion des fils aériens qui a commencé en 1987, se poursuit actuellement au quartier des Truquaillés  pour un montant de 31 920€TTC, subventionné à hauteur de 40% par le conseil général et 2000€  par Orange. La commune devra débourser environ 15000€.
L'adhésion de nouvelles communes au SMD Gard (Syndicat Mixte de gestion des cours d'eau) est aussi votée.
Le Tennis Club demande la création d'un local pour entreposer le matériel de l'école de tennis, la construction d'un mur d'entraînement ainsi qu'une amélioration de l'efficacité de l'éclairage devenu  non-conforme lors des compétitions, surtout en hiver quand il fait nuit très tôt.  Des devis vont être demandés pour évaluer le coût de ces travaux.
Le maire informe le conseil que la numérotation des rues par la Poste est terminée. Les habitants vont recevoir leur certificat d'adresse. Les plaques numérotées ont été commandées.