Saint-Florent-sur-Auzonnet : Robert Michel s'en est allé

Robert Michel avait 86 ans. Son décès a profondément ému la population Saintflorentine. Le défunt était né en Indochine car son papa s'y était expatrié pour des raisons professionnelles. Au décès prématuré de celui-ci, il reviendra en France à Saint-Florent, avec sa maman et deviendra mineur de fond.
Il fondera une famille avec Éliane. Le couple s'installera au Pesantier.
Un bonheur sans nuage, simple et bucolique entre travail à la mine et celui de sa terre entre jardin, vignes et oliviers, élever leurs trois enfants Serge, Françoise et Bruno dans la tendresse et l'affection, les jeunes parents ne demandaient rien de plus à la Providence.
Mais qui ne saura jamais comment le destin tisse les toiles de nos existences ?
Et l'on ne peut pas s'empêcher de penser avec émotion aux drames cruels qui  ont frappé cette famille digne et réservée, estimée de tous.
Tout d'abord leur fille Françoise, belle et intelligente, terrassée à l'âge de 16 ans par un mal implacable. Un deuil dont Robert et Éliane ne se remettront jamais.
Et comme si cela ne suffisait pas, leur fils Bruno, que tout le monde à Saint-Florent connaissait et appréciait pour son charisme et son dévouement s'en est allé lui aussi à l'âge de 52 ans. En signe de gratitude, à l'unanimité, en octobre 2012, le Conseil Municipal avait  décidé de lui rendre hommage en baptisant la rue qui mène à son domicile « Impasse Bruno Michel ». Une inauguration qui fut extrêmement poignante.
Par la suite, Robert a eu un accident de la circulation qui lui a laissé d'importantes séquelles et l'ont considérablement affaibli.
Ses obsèques ont eu lieu en présence d'un grand nombre de parents et d'amis venus lui rendre un dernier hommage et soutenir sa famille dans cette douloureuse épreuve.
Sincères condoléances.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet