samedi 21 mars 2015

Les Mages : Commémoration du Cessez le feu en Algérie


 Jeudi avait lieu la 63ème commémoration du cessez le feu en Algérie en présence d'un public relativement nombreux, notamment beaucoup d'anciens combattants, alors âgés d'une vingtaine d'années qui ont dû, à l'époque, par la force des choses y accomplir leur service national obligatoire. Ainsi, 30.000 jeunes français la plupart appelés y trouveront la mort, 300.000 seront blessés, des milliers de harkis seront abandonnés à leur sort et plus d’un million de Français d'Algérie seront rapatriés en France, un pays qu'ils ne connaissaient pas, pour la plupart en abandonnant tout, sur un sol qui les avait vu naître. Sans oublier les 700.000 morts (et peut-être même un million) du côté algérien sur une population de 8 millions d'habitants…
Après le traditionnel dépôt de gerbe, les messages ont été lus par les représentants de la FNACA Olivier Cappeau et Lucien Mollard, de l'ARAC par Henri Blandina et par le maire Jean-Claude Paris. Avec pour tous la volonté du devoir de mémoire, pour qu'on n'oublie pas, au moment où des maires débaptisent des rues du 19 mars 1962, où la menace terroriste pèse sur nos démocraties, où la paix s'avère un bien aussi précieux que fragile. .