Les Mages : « Charlie » très présent lors des vœux du maire

La cérémonie des vœux  du maire qui avait lieu ce vendredi s'est déroulée  dans le contexte dramatique de la tuerie de Charlie Hebdo. Et dans la salle Fernand Léger abondamment remplie, les discussions étaient toutes centrées sur cette abomination et les péripéties de la traque des terroristes dont on apprenait l'élimination dans la soirée. Beaucoup arboraient le badge « Je suis Charlie », devenu soudain l'emblème des  libertés fondamentales de la démocratie.
Le maire Jean-Claude Paris donnait la priorité à cet événement  et  «  condamnait fermement de tels agissements qui mettent en cause les fondements même de notre société. » 
Il  demandait à l'assistance d'observer une minute de silence en hommage aux victimes de cette barbarie, puis ce fut la Marseillaise entonnée avec ferveur et émotion par une assemblée unanime dans cette  meurtrissure qui nous touche tous.
Ensuite, comme c'est la tradition, le maire présenta ses vœux puis recentra son discours sur les bilans et les perspectives de sa mandature: «  Il nous faudra rester mobilisés pour soutenir celles et ceux qui vivent mal par manque d'amour, de santé, d'argent…le conseil municipal s'est mis au travail avec constance et confiance, avec des difficultés auxquelles les élus doivent faire face » faisant référence à la crise économique qui se traduit par une baisse importante des dotations de l'état, 131€/hb en 2012, 108€/  hb en 2014.  Il rendit un hommage appuyé à tous les acteurs de la vie de la commune, commerçants, artisans, chefs d'entreprises, salariés, personnels communaux,  monde associatif, services de l'Etat, pompiers, gendarmes et enseignants pour leur engagement au service de la collectivité, auxquels il associa les membres de son équipe municipale et les remercia pour leur disponibilité.
S'agissant des élections départementales  de mars 2015, il annonça qu'il ne se sera pas candidat et soutiendra Jacky Valy et Cathy Chaulet.
Pour terminer, revenant sur les élections municipales 2014 qui ont vu la victoire de sa liste, il martela  que:«  Face à la haine, au mensonge, à la calomnie, vous avez fait le choix de la concorde, de la vérité, de la passion pour le territoire et l'amour pour son prochain. Quoi qu'il en soit, je continuerai à œuvrer pour notre village. Continuer pour protéger, rassembler, construire. Le faire avec audace pour aller plus loin »
La cérémonie s'est poursuivie par le verre de l'amitié, préparé et servi par les membres du Conseil Municipal.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet