Saint-Florent-sur-Auzonnet : Commémoration de l'armistice


Voilà cent ans cette année que débutait le conflit le plus meurtrier que le monde ait jamais connu et qui devait durer quatre ans. Les pertes humaines de la Première Guerre mondiale s'élèvent à environ 18,6 millions de morts dans les 72 pays belligérants. En France ce furent 1 400 000 morts, 740 000 invalides ,3 000 000 blessés  et des centaines de milliers de veuves et d'orphelins. Et à Saint-Florent, 47 jeunes ne sont pas revenus. Leur nom figure sur le monument aux morts pour que chacun se souvienne de leur sacrifice.
La  96 ème commémoration de l'armistice de 1918, s'est déroulée selon le protocole habituel. Départ du défilé de la place du 19 mars , Harmonie en tête, pour se rendre au monument au morts sur la place de la mairie, puis dépôt de gerbe, appel aux morts par le maire Gérard Catanèse et la jeune Stella Lapanne.
Après la minute de silence ce furent les lectures des messages de l'ARAC par Roger Sugier, du secrétaire d'état aux anciens combattants par Emma Bonnefoi et de l'association des maires par Gérard Catanèse.
Comme d'habitude, l'Harmonie des Mineurs apportait à cette cérémonie une connotation solennelle. Elle fut très applaudie.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet