Les Mages : Le bureau de poste flambant neuf a été inauguré


de g à d :Fathia Sabri-Le Beuan, Pilar Chaleyssin, J.Claude Paris, Fabrice Verdier
L’inauguration de la rénovation du bureau de poste des Mages a eu lieu ce jeudi. Une cérémonie qui s’est faite en présence de Fathia Sabri-Le Beauan, directrice régionale du réseau La Poste Languedoc, Pilar Haleyssin, présidente  de la CDPPT, maire d’Aubais et présidente de l’association des maires du Gard, Jean-Claude Paris , maire des Mages et conseiller général, Fabrice Verdier, député du Gard, ainsi que de nombreux cadres et collaborateurs de la Poste.
Le sombre et désuet bureau de poste a laissé place à une structure complètement repensée, claire et aérée, avec des volumes agréables et fonctionnels. Tout a été restructuré pour assurer  un  accueil convivial de la clientèle, de meilleures conditions de travail pour le personnel et sécuriser l’ensemble avec portes blindées et caméras. On n’y rentre plus comme dans un moulin, et il faut maintenant sonner et attendre que le feu passe au vert. Le tout pour un coût de 96 156€ financés par le Fonds de péréquation territoriale, géré par le CDPPT (Commission de Présence Postale Territoriale) qui définit les modalités de répartitions de ce fonds.
Ainsi, les travaux au bureau de poste des Mages ont donc été financés par le volet « modernisation des bureaux en zone rurale ». Tour à tour les intervenants Fathia Sabri-Le Beauan, Jean-Claude Paris,Pilar Halessin et Fabrice Verdier se félicitèrent de cet engagement de la poste, de l’état et des maires, un partenariat qui permet de garantir un meilleur accueil des administrés, des usagers et des clients de la poste.
Pour tous, il ne fait aucun doute que  la Poste doit rester un service de proximité, le député insistant sur le fait que l’usager a aussi sa part de responsabilité et qu’il doit préférer la  banque publique Postale, plutôt que de choisir une banque privée. La Poste a des défis à relever, notamment pour parer à la concurrence d’Internet. Le métier de facteur est certainement le plus populaire de France par son rôle de proximité et de contact direct avec les usagers, parfois seuls ou isolés. Il doit évoluer en proposant d’autres services, ce qu’il fait d’ailleurs bénévolement.
Une des meilleures façons de sauver le service public

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet