Saint-Florent-sur-Auzonnet : Troisième tremplin de la chanson réussi

Un jury et un public impressionnés par le talent des artistes
Corrie Vanloon, danseuse de sévillane et de rumba flamenca 
Le final avec de g à d : Jean-Marc Alquézar, Elodie Delluca, Audrey Dumas, Corrie Vanloon, Geneviève Padovani, Jade Bastide, Nelly Pichot, Benjamin Bonnet,  Anissa Houria, Aurélyne Rivet, Morgane Hébert
Pour sa troisième édition, le  tremplin de la chanson organisé par « St Florent d'Hier et d'Aujourd'hui » a été, une fois de plus, de haute facture. La salle Aragon était bien remplie, malgré un beau temps qui l’a privée de quelques familles en manque de belles journées estivales.
Un spectacle de haute volée, très bien organisé par Geneviève Padovani et son équipe et mené de main de maître par Jean-Marc Alquézar, à la fois vice-président, présentateur et chanteur.
Le « tremplin »  constituait la première partie du spectacle. Douze candidats se sont produits avec brio. De très belles voix qui ont revisité quelques grands standards de la chanson  française sous les applaudissements  d'une assistance littéralement enchantée.
De plus, cette partie était étayée de deux très belles démonstrations de sévillane et de rumba flamenca par Corrie Vanloon, présidente de Rayo del Sol.
Le jury de professionnels eut beaucoup de difficulté à noter les candidats.
Au final, le palmarès est le suivant
1er Prix Junior : Morgane Hebert
2e Prix Junior : Anissa Houria
3e Prix Junior : Aurélyne Rivet
1er Prix Interprète : Nelly Pichot
2e Prix Interprète : Benjamin Bonnet
Prix « Coup de cœur du jury » : Jade Bastide
La seconde partie  fut assurée avec panache par des chanteurs régionaux confirmés comme Remy Clémencier, Elodie Delluca et Jean-Marc Alquezar. Et la présidente, malgré ses problèmes de corde vocale, a démontré, en chantant elle aussi, qu’on pouvait toujours se dépasser ! Le final regroupait tous les candidats de la journée ainsi que le jury sur la scène, pour partager l’air de « Happy » de Pharell William.
Gros succès de ce troisième, et peut-être dernier tremplin de la chanson car une telle manifestation demande énormément de travail de préparation et beaucoup de  tracas. Une charge lourde à supporter pour les organisateurs.
Ce serait dommage.

Posts les plus consultés de ce blog

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

Les Mages et Saint-Florent-sur-Auzonnet