lundi 25 septembre 2017

Les Mages : finales interne et assemblée générale au Tennis-Club

Les finalistes du double messieurs
Le tournoi doubles dames et doubles messieurs s'est déroulé en fin d'été et les finales ont eu lieu le samedi 9 septembre 2017 à 18 heures. Ce tournoi s'est déroulera par élimination directe.
Les résultat des double dames et double messieurs sont les suivants:
Les finalistes sont pour les dames Florence Boyer et Edwige Lecointre, l'équipe victorieuse est celle de Candice Capel et Corine Jumilla.
Les finaliste messieurs sont Michel Nogales et Pascal Breysse, l’équipe victorieuse est celle Julien Clermont et Cyril Chapelle.
Félicitations à tous pour vos superbes matches.
A noter que l'assemblée générale du Tennis Club se tiendra le vendredi 29 septembre 2017 au club house de Serre-Manie à 18h30. La présence de tous les adhérents est vivement souhaitée.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : importante rénovation de la route des Brousses

Un important déploiement d'engins très coordonnés qui permet une rapidité d'exécution


La route des Brousses bénéficie d’une importante rénovation de son revêtement qui s’était quelque peu dégradé au fil du temps, avec parfois des nids de poules ou émiettements réparés au coup par coup. L’entreprise de TP Laupies procède actuellement à la pose d’un bicouche qui permettra de rendre la circulation plus sûre et plus confortable sur environ 3 km (attention cependant, au début, aux projections de gravillons). S’agissant d’une route départementale, ces travaux sont supervisés par le Service départemental routier qui contrôle, analyses à l’appui, le respect du cahier des charges. En attendant la circulation est alternée. Une petite gêne temporaire pour un résultat non négligeable.

vendredi 22 septembre 2017

Les Mages : conseil municipal du 15 septembre 2017

Ce conseil municipal de rentrée comportait quatre points à l’ordre du jour dont des informations diverses.
Le premier point porte sur une décision modificative concernant la subvention du parc intergénérationnel Francis Gineste dont la compétence est partagée avec Alès Agglo. Mais la subvention que cette dernière doit percevoir n’a pas encore été versée. Il revient donc à la commune des Mages d’en avancer la dépense, sachant que la subvention sera restituée au budget prochain. Il faut par conséquent procéder à une décision modificative du budget. L’attribution de la compensation s’élève à 61 000€ (art 739211). Elle sera alimentée par l’art 6216 (Mise à disposition du personnel = 38 000€), l’art 60612 (énergie et électricité = 5 000€), l’art 6068 (fournitures TAPS = 3000€), l’art 6156 (maintenance =2000€, l’art 6232( fêtes et cérémonies=6000€), l’art 6531 (indemnités= 4000€), l’art 6188 (frais intervenants TAPS = 3000€) soit 61 000€. Voté à la majorité moins un contre (Patrick Manca)
Le deuxième point porte sur une cession de terrains à l’euro symbolique par la famille Darboux au quartier de Baume-Cabrit. Ces parcelles longent le terrain communal sur environ 1 mètre de largeur. Ceci permettrait à l’avenir d’agrandir cette voie notamment dans une partie anguleuse assez étroite. En cas d’élargissement, la commune s’engage à reconstruire à l’identique le mur existant. Voté à l’unanimité.
Le maire expose ensuite, à titre informel, le cas de Monsieur Reverger. Celui-ci a déposé un permis de construire sur un terrain agricole pour édifier un hangar afin d’y garer son matériel et ses tracteurs. La mairie a émis un avis favorable, mais au bout des deux mois réglementaires, le préfet s’oppose à cette construction. Le pétitionnaire a refait une demande car ses terrains sont classés agricoles pour l’un, forestier pour l’autre.(Le maire suspend la séance et lui donne la parole pour qu'il explique la situation)
A la reprise de la séance le maire évoque un texte législatif qui peut faire avancer les choses dans le bon sens.Il s’appuie sur l’article L111-4 créé par ordonnance n°2015-1174 du 23 septembre 2015 dont on peut retenir, entre autres que « Peuvent toutefois être autorisés en dehors des parties urbanisées de la commune les constructions et installations nécessaires à l'exploitation agricole, à des équipements collectifs dès lors qu'elles ne sont pas incompatibles avec l'exercice d'une activité agricole, pastorale ou forestière sur le terrain sur lequel elles sont implantées. Si le conseil municipal, sur délibération motivée , considère que l'intérêt de la commune, en particulier pour éviter une diminution de la population communale, le justifie, dès lors qu'elles ne portent pas atteinte à la sauvegarde des espaces naturels et des paysages, à la salubrité et à la sécurité publiques, etc… il peut donner un avis favorable. A suivre.
En informations diverses le maire donne les raisons pour lesquelles il a dû en urgence faire procéder à la démolition de la maison Battista (déjà évoqué dans Midi Libre) et sur les décisions qu’il faudra prendre pour ce terrain devenu vacant, sachant qu’il faudra le soutenir par un enrochement. 
Une équipe de football (Alès-Sédisud) demande à pouvoir utiliser le stade Alain Pascal. Après discussion notamment sur le fait qu’à l’avenir, si la situation devenait pérenne, il faudrait qu’elle porte le nom des Mages, qu’elle participe à l’entretien partiel du stade, qu'elle s'entraîne sur le petit stade, etc… Accord est donné pour rencontrer les dirigeants dont un est Mageois. A savoir que l’Olympique Mageois s’est à nouveau mis en sommeil et ne l,utilisera plus, et que seuls jouent sur le stade Alain Pascal les jeunes de l’EFVA (qui joueront aussi à Saint-Florent) et les vétérans.La convention avec Sédisud sera d'un an renouvelable.
Le maire annonce que le local de la podologue est terminé et qu’elle y ouvrira son cabinet le 1er octobre 2017. Par contre le cabinet médical est toujours vacant, et l’on cherche un médecin qui veuille bien s’y installer. Faute de quoi, le choix se porterait sur une profession paramédicale.
Concernant Maisons en Partage, il y a du retard car la SEMGA négocie les honoraires de l’architecte jugés trop élevés.
Pour ce qui concerne la fusion avec Alès Agglo , les choses se passent de façon très convenable et il ne devrait pas y avoir d’incidence en terme d’impôts locaux sur la population. Cependant, à terme la loi GEMAPI ( GEstion des Milieux Aquatiques et la Prévention des Inondations) risque d’impacter ces derniers.

Suzanne André donne des infos sur France Palestine et sur la plantation d'un olivier symbole de la Paix au Martinet le 18 septembre.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Philippe-Emmanuel remporte le 1er Prix de Roquevaire

Philippe-Emmanuel Vinolo poursuit son tour de France des Concours de peinture, et force est de constater que, quel que soit, l’endroit où il est expose, ses tableaux sont remarqués et souvent primés. Une façon à lui de se décentraliser pour se faire connaître plutôt que de rester cantonné dans son petit atelier de la Croix de Champgrand. Sa peinture et son choix de reproduire à l’identique ses sujets, quasi photographique plaît aux adeptes du figuratif qui aiment reconnaître ou se reconnaître dans des œuvres où aucun détail ne manque. Le peintre refuse catégoriquement, par nature, de s’émanciper vers la moindre abstraction considérant, à tort ou à raison, qu’il se doit d’être fidèle à l’objet ou le paysage qu’il représente.
Cette fois-ci, c’est à Roquevaire, dans les Bouches-du-Rhône, qu’il a eu l’honneur de remporter le 35ème Grand Prix de Peinture de la ville. Une fierté de plus pour notre artiste Saint-Florentin, d’autant plus que ce tableau lui a pris beaucoup de temps avec une difficulté supplémentaire car, selon lui, la couleur verte et ses dégradés sont ce qu’il y a de plus laborieux à peindre.

mercredi 20 septembre 2017

Les Mages : La société du sou a tenu son assemblée générale

L'assemblée générale de la Société du sou des écoles a eu lieu ce vendredi 8 septembre 2017. Avec un constat très encourageant pour les membres de l’équipe puisque il y de nouveaux arrivants, ce qui porte à 32 l’effectif des membres de cette association dont l’objectif est d’apporter un soutien grâce à une aide à la fois logistique et financière à la communauté éducative du groupe scolaire Joliot-Curie...et cela depuis plus de cent ans !
Les bilans moraux et financiers de l’année écoulée ont montré une situation très saine et dynamique avec une soirée Halloween offerte aux enfants, des animations pendant les lotos , une chasses aux œufs géante, l’ édition d'un livre écrit par les élèves de CE2 de Julie Sanchez, l’inscription aux incollable des classes de ce1 ce2 cm1 et les transports et sorties scolaire de l'année,etc...
Le bureau a été réélu et se compose comme suit :
Président:Vincent Lobligeois
Vice-président: Mickael Charaix
Secrétaire:Laurie Mazaudier
Vice secrétaire : Caroline Terrisse
Trésorier:Lionel André
Vice trésorier: Carine Saint-Dizier
Vice trésorier:Tony Viale
Et quelques décisions ont déjà été prises pour l’année scolaire 2017/18, avec quelques dates à retenir dans l’immédiat :
- 1er octobre sur le stade de Labadie(derrière l’école) vide grenier avec petite restauration et buvettes. (à partir de 7h sur le stade derrière l'école prix du mètre linéaire 1€ )
Réservation au 07 82 931366
-20 octobre castagnade
-18 novembre soirée déguisée salle Fernand Léger avec petite restauration et boissons.
D'autres dates sont à préciser : courant décembre spectacle de Noël à tous les enfants de l'école avec venue du père Noël qui distribuera un cadeau à chaque élèves, loto fin 2017 et un début 2018, carnaval, vide grenier du printemps avec une chasse aux œufs offerte aux enfants. La recherche d’autres pistes, innovantes, sont soumises à la réflexion des parents « afin de ne pas tomber dans la routine. »
En ce début d'année scolaire la société du sou va investir dans du nouveau matériel sportif pour l'école et une entrevue avec le directeur afin de parler de leurs différents projets pour pouvoir les aider au mieux.

lundi 18 septembre 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : la station des Peyrouses bientôt sécurisée

Conformément à plusieurs directives européennes et à la loi sur l'eau de 1992, les points de captage d'eau potable doivent bénéficier d'un périmètre de protection afin d'éviter les pollutions liées aux activités humaines usuelles et de réduire au maximumle risque qui pourrait entraîner une contamination accidentelle de l'eau et par conséquent une crise sanitaire. La mairie de Saint-Florent-sur-Auzonnet étant propriétaire de sa station de captage et de pompage, située aux Peyrouses, elle se trouve dans l’obligation de sécuriser celle-ci. C’est la raison pour laquelle elle a acquis, en supplément des terrains municipaux, une parcelle de terrain d'une superficie de 180 m² qui lui a été cédée gratuitement par la famille Romestant.
S’agissant de la station des Peyrouses, au vu de son implantation et de la conformation des lieux, l’instauration d’un périmètre immédiat a été jugé suffisant.(Il existe en effet trois zones suivant les topographies et les caractéristiques hydrogéologies de la ressource: Un périmètre immédiat obligatoire,un périmètre rapproché obligatoire sauf si le périmètre immédiat est suffisant et un périmètre éloigné facultatif.
Les employés du chantier d’utilité sociale FAIRE ont donc débroussaillé tout cet espace, abattu les arbres gênants et fait place nette.
Ensuite l’ensemble sera entièrement clôturé afin d’éviter toute intrusion.
Lorsque les travaux seront terminés la station des Peyrouses sera conforme à la réglementation en vigueur.

jeudi 14 septembre 2017

Les Mages : Pierre Lambouroud s'en est allé

Bien qu' authentique  Mageois , Pierre Lambouroud n'en a pas moins marqué tous ceux qui le connaissaient bien au delà de la vallée de l'Auzonnet . Instituteur au Martinet, puis directeur  à Saint-Florent et à Saint-Ambroix où il prendra sa retraite,  il a longtemps demeuré aux écoles de Saint-Florent-sur-Auzonnet  où son épouse Raymonde a exercé tout au long de sa carrière.
Tous  deux, on ne peut pas les dissocier tant ils étaient fusionnels, ont participé avec une volonté farouche et obstinée à promouvoir pour leurs élèves, la plupart d'un milieu modeste,  cet enseignement  généreux,  expansif, libérateur et épanouissant  qui donne à tous la même égalité des chances.
Et ce rôle d'éducateur ne se limitait pas à dispenser leur savoir dans le temps réglementaire. Le mercredi c'étaient les sorties à la neige au Mas de la Barque, les rencontres sportives et les sorties en pleine nature. Et ce dévouement exemplaire pour l'école publique, pour les valeurs républicaines et laïques, demeure gravé dans la mémoire des élèves, aujourd'hui adultes, en majorité retraités qui ont croisé la route de ces maîtres d'école hors du commun.
Citoyen responsable et militant, Pierre s'est aussi investi dans la vie associative au sou des écoles, parce qu'il fallait bien financer les projets scolaires et extrascolaires, syndicale à la CGT et politique (PCF) pour défendre la classe ouvière,et à la municipalité de Saint-Florent pour participer à la gestion de la commune.
Chantre de « Volèm viure al país » Pierre était un passionné de la Cévenne et de l'Occitanie. Pêcheur exceptionnel, chercheur de champignons pugnace, il adorait passer l'été en camping à Bagnols-les-Bains.
Depuis quelques temps sa santé s'était détériorée, mais il gardait le même entrain et la même volonté de vivre. Rien ne laisser présager son décès brutal là-bas à Bagnols-les-Bains, dans la Cévenne qu'il aimait tant.
Ses obsèques ont eu lieu au funérarium de Saint-Martin-de-Valgalgues en présence d'une foule d'amis venus lui rendre un dernier hommage.
En ces douloureuses circonstances, Midi libre présente ses sincères condoléances à la famille dans la peine.

Les Mages : Bruno et Stéphanie se sont dit "oui " pour la vie

Ce samedi, le beau temps était de la partie et  une belle effervescence régnait dans la salle des mariages où familles et amis étaient réunis pour assister au mariage de Bruno Régula, notre sympathique mécanicien et gérant de la station-service des Cambons avec Stéphanie Serre, la charmante esthéticienne qui s’est installée il y a une dizaine d’années aux Mages.
En avant-propos aux formalités habituelles d'état-civil, la maire-adjoint Myriam Boyer  s'est adressée avec émotion au jeune couple et à l'assistance « En tant qu’officier d’état civil c’est toujours un honneur de recevoir un couple qui a choisi la voie de l’engagement mutuel, mais aujourd’hui c’est avec beaucoup d’émotion et un immense plaisir que je vous accueille, Stéphanie et Bruno pour célébrer votre union. Après 14 ans d’amour, après un petit Stan magnifique, vous avez choisi de vous unir par les liens du mariage. Ce mariage n’est pas pour moi un mariage comme les autres car je vous connais bien tous les deux et vos parents…Soyez heureux ! Que cette journée reste pour vous inoubliable…»
Midi Libre présente tous ses vœux de bonheur et de prospérité à cette sympathique  famille.

lundi 11 septembre 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : conseil municipal du 4 septembre 2017

Ce conseil municipal de rentrée comportait sept points à l'ordre du jour .
Celui concernant la mise à disposition d'un local communal (à l'Amicale Gauloise) le maire expose qu'il devra être remis à la prochaine réunion car les précisions demandées aux services juridiques  ne sont pas encore parvenues en mairie. Sur les six autres sujets restant à débattre, cinq ont été votés à l'unanimité et le dernier (concernant le recrutement d'un agent technique) l'a été par 12 voix pour et 2 contre.
Le lancement de la procédure de cession d'une partie d'un chemin rural est motivé par le fait que cette voie communale située au hameau de Mercoirol n'est plus utilisée par le public. Ce chemin desservait un mas occupé autrefois par plusieurs propriétaires, mais aujourd'hui il n'en reste plus qu'un. Celui-ci demande d'acquérir une partie de ce chemin rural.. Compte des éléments précités,le Conseil Municipal décide à l'unanimité de lancer la procédure de cession des chemins ruraux, avec au préalable une en quête publique .
Ensuite le maire rappelle les grandes lignes du schéma de mutualisation des services proposé par Alès Agglomération (25 pages) dont chaque conseiller a été destinataire. Ce schéma de mutualisation des services est soumis à l'avis des conseils municipaux conformément .Après discussion le schéma  2017-2020 est adopté à l'unanimité.
Une demande d'occupation temporaire de la Maison de la parentalité située place Jean Foissac est formulée par le Conseil du Département du Gard qui souhaite permettre à Alès Agglo d'utiliser  ces locaux pour organiser des ateliers d'éveil pour son relais d'assistantes maternelles .Ces locaux seront utilisés à raison de trois jours par mois.. La durée de la convention est de trois ans à compter du 1er janvier 2017 et ne pourra en aucun cas faire l'objet d'une reconduction tacite. Voté à l'unanimité
Le débat porte ensuite sur une demande de subvention concernant  la tranche 2 du le projet de création d'un réseau de collecte des eaux usées aux quartiers de la Bruyère et le Carail Nord . L'opération est estimée à 185.000,00 € HT soit 222.000,00 € TTC.
Cette aide financière sera sollicitée auprès du Conseil Général et de l'Agence de l'Eau. Parmi les différents critères on note celui de s'engager à réviser le PLU afin de prendre en compte les conclusions des schémas directeurs d'alimentation en eau potable et d'assainissement. Le maire note aussi une urgence à changer les pompes et construire le périmètre de sécurité à la station des Peyrouses. D'autre part cette compétence deviendra communautaire en 2019. Voté à l'unanimité
Le maire expose qu'il y a nécessité de créer d'un poste d'adjoint technique territorial à temps non complet. (soit 30 heures par semaine) pour intervenir dans le cadre scolaire et entretien des bâtiments communaux. Ce qui implique la modification du tableau des emplois  à compter du 1er janvier 2018. Le conseiller  d'opposition Antoine Sanchez indique qu'il votera contre comme il l'a déjà fait précédemment pour un cas identique car il semblerait que ce soit le même cas de figure et que ce recrutement concerne une personne apparentée à un conseiller municipal.
Voté par 12 voix pour et 2 contre.
Comme cela  a été le cas l'année dernière, l'association « Les rêveurs de Sainte Barbe » de Molières-sur-Cèze, demande à louer la salle Aragon au tarif préférentiel « association ». Le conseil municipal, après avoir délibéré décide de leur louer la salle au même tarif ,soit 900 €, à titre exceptionnel pour l'année 2017. Voté à l'unanimité.
Le dernier point concernant la mise à disposition d'un local à l'Amicale Gauloise est remis à un conseil municipal ultérieur, faute de d'éléments insuffisants puisque les services juridiques n'ont pas encore fait parvenir les documents demandés par le Maire..

vendredi 8 septembre 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Le quartier de Ribot bientôt en ligne ?

Raymond Reboul, Gérard Catanèse et Christian Diblasi

Les choses évoluent favorablement au quartier de Ribot, concernant les dysfonctionnements téléphoniques dont nous avons fait état lors d'éditions précédentes. Ce mardi, le responsable élagage de l'opérateur Orange Christian Diblasi était sur place, en compagnie du maire Gérard Catanèse et de l'adjoint Raymond Reboul, afin d'identifier les causes de ces pannes récurrentes.
A l'évidence, il s'agit d'une emprise sauvage des branches d'arbres sur les fils aériens, téléphoniques et électriques posés sur des pylônes qui appartiennent à ERDF. Orange n'en est que locataire. Ces pylônes ont été implantés depuis des décennies en choisissant à l'époque le plus court chemin, sur 500 mètres environ, à travers des propriétés privées alors entretenues par leurs propriétaires. Ce n'est plus le cas aujourd'hui, et cette déshérence a permis à la végétation envahissante de se développer avec les conséquences qu'on connaît.
S'agissant de propriétés privées, l'élagage en incombe aux propriétaires. Ces derniers seront recensés via le cadastre. Ils recevront un courrier de mise en demeure à cet effet.
En attendant que ce problème soit réglé, si cela s'avère nécessaire,  Orange devrait disposer provisoirement un fil à même le sol afin que les dysfonctionnements soient réglés. Un des abonnés demande que la ligne passe désormais le long du chemin municipal en évitant ainsi les propriétés privées. D'après le technicien, cet allongement, important entraînerait une trop forte déperdition, voire une perte du flux Internet.