jeudi 8 décembre 2016

Les Mages : lancement de l'opération ALABRI


Le Président d’ABCèze informe la population du lancement de l'opération ALABRI (Accompagnement à L’Adaptation des Bâtiments aux Risques d’Inondation) sur le bassin de la Cèze. Cette opération concerne tous les bâtiments d’habitation situés en zone d’aléa fort ou modéré. Cette opération gratuite vise à accompagner les particuliers  dans la réduction de la vulnérabilité de leur logement face aux inondations, et dans la mise en conformité de leur logement vis-à-vis des exigences du PPRI (Plan de Prévention des Risques Inondation)
Pour tous renseignements, s'adresser à la mairie.

mardi 6 décembre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : succès pour l’après-midi country de l’association Auzonnet Loisirs

Dimanche dernier, l’association Auzonnet Loisirs a offert à ses adhérents et aux habitants de la commune un après-midi sur le thème de la country à la salle Louis Aragon de St Florent sur Auzonnet. Pour ce faire, ils ont fait appel au club Ceven’s Canyon Country du Martinet et à sa présidente Chantou pour animer cette manifestation. Après un délicieux chili con carné, les danseurs se sont mis en piste durant  tout l’après midi sur des airs country, celtic et autres, dans une salle des fêtes bondée. En effet de nombreux clubs de la région ont fait le déplacement pour participer à cet événement. Les seniors d’Auzonnet Loisirs ainsi que tous les participants ont apprécié cette journée conviviale et festive.

lundi 5 décembre 2016

Les Mages : les jeunes du Teakwondo s'illustrent

 Trois médailles d'or, quatre d'argent et six de bronze.

 
Dernièrement avait lieu une compétition interclubs à Vendargues pour 25 jeunes du TDK Les Mages, âgés de 6 a 13 ans
Le matin était réservé aux enfants de 6 a 8 ans, ceux de 9 à 13 ans ont concouru l'après-midi.
Les rencontres se sont déroulées dans une très bonne ambiance devant un public parents qui se sont déplacés pour accompagner et soutenir leurs poulains et, avec, au final un palmarès très honorable avec 3 médailles d'or, 4 médailles d'argent et 6 médailles de bronze.
Une belle performance pour tous ces jeunes qui s'activent avec sérieux lors des entraînements sous la direction de leur professeur Jean-Pierre Liabeuf.
Le Taekwondo s'avère un sport très démonstratif et agréable à voir. Une discipline rigoureuse, exigeante, aux valeurs reconnues certes. Encore faut-il que le formateur, en l'occurrence Jean-Pierre Liabeuf sache communiquer sa passion, avec pédagogie, patience et fermeté.
Le TDK a été créé aux Mages en 1998. En quelques années, il est devenu une des plus importantes associations sportives de la commune. Le Taekwondo est extrêmement populaire chez les jeunes. C'est à la fois un art martial et un sport de combat. Comme art martial, il demande le respect des règles et l'apprentissage de la perfection technique. En tant que sport de combat, il permet un engagement physique et mental et des sensations fortes. Chacun, selon son âge, sa personnalité, y trouvera ce qu'il cherche.
Jean-Pierre Liabeuf s'investit aussi à l'école lors des TAPs du vendredi après-midi. Il a ouvert un club à Barjac, un autre à Saint-Jean-de-Maruejols.
Pour tout renseignement concernant adhésions et horaires consulter le site : http://tkd-mages.com
Contact : J.P. Liabeuf . taekwondolesmages@gmail.com.  06 33 15 56 16

Saint-Florent-sur-Auzonnet :ambiance festive à la salle Aragon avec la Tourette Mageoise

Une à deux fois par an le club Mageois de la Tourette qui fédère environ 250 adhérents provenant de toute la région, vient à la salle Aragon, beaucoup plus vaste que celle des Mages. 145 convives était présents ce jeudi, prêts à passer ensemble un bon moment à la fois sur la piste de danse avec l'orchestre « Ambiance »  et à table avec un bon repas concocté par  « Bruno Traiteur »
S'adressant à l'assistance, la présidente Aimée Le Mercier s'est félicitée de cette grande rencontre festive. Son discours s'est centré sur le rôle du club « des bénévoles qui font un travail remarquable avec compétence et dévouement » soulignant qu'en raison des règlements drastiques actuels « l'amateurisme n'a plus sa place dans le milieu associatif ».
Un thème repris par le responsable départemental de Génération Mouvements Louis Chanial   revenant sur la réglementation, les assurances et « les bénévoles sans lesquels il n'y aurait pas de club, mais sans les adhérents, il n'y aurait pas de club non plus. C'est donc à chacun de mettre de l'eau dans son vin, parce que la vie n'est pas facile. Aujourd'hui, on est heureux, il faut en profiter ».
Raymond Reboul maire-adjoint, après avoir excusé l'absence du maire  a souhaité par avance de bonnes fêtes et une bonne année 2017 à l'assemblée.
Le maire des Mages Jean-Claude Paris, après avoir rendu hommage à tous ceux qui «se défoncent »  pour que les adhérents bénéficient d'activités variées, il a rappelé que nous étions en période de Ste Barbe, saluant tous les anciens qui ont durement travaillé à la mine. Pour conclure , il a eu une pensée particulière pour son collègue Gérard Catanèse  « qui se bat depuis plusieurs mois contre la maladie, mais pour l'avoir rencontré, je peux affirmer qu'on le reverra bientôt car il a un moral d'enfer! J'espère que le fait qu'il sache qu'on a tous une pensée pour lui le boostera encore plus ! »
Puis place fut laissée à la fête. L’ambiance y fut, comme à l’accoutumée très joyeuse, festive et entraînante. Chacun des convives ayant laissé ses petits soucis et ses rhumatismes  au vestiaire.
PS : le diaporama de la plupart des photos que j'ai prises sont visibles sur mes sites blogs: http://www.midilibre/gard/les-mages et http://midilibre.fr/gard/saint-florent-sur-auzonnet

dimanche 4 décembre 2016

Les Mages : les aînés savent profiter du temps présent

 Dimanche dernier se déroulait le traditionnel repas offert par la municipalité aux aînés de la commune à la salle Fernand Léger. Une cérémonie qui a réuni 166 convives. Après l'apéritif convivial qui a permis à chacun de se revoir et discuter, le maire Jean-Claude Paris a pris la parole pour remercier les présents, notamment les nouveaux « c'est-à-dire qu'ils ont atteint l'âge se 70 ans », et, contrairement à son habitude, devenant plus grave, il n'a pas fait de discours liminaire, mais une déclaration empreinte d'une grande émotion, partagée par la salle : « La semaine qui vient der s'écouler a été difficile pour nous. Tout d'abord nous avons porté en terre un jeune de 60 ans (Alain Pascal) qui était très impliqué dans toutes les activités en direction de jeunesse et ensuite mon adjoint (Edmond Muller) qui m'a accompagné pendant quatre mandat. »
Après la minute de silence en leur mémoire, il a poursuivi : « Malgré tout, la vie continue, je vous demande d'être aujourd'hui joyeux et de passer un agréable moment »
Les deux doyens de l'assemblée Yvette Nouvel, qui fut pendant des décennies LA secrétaire de mairie des Mages (et qui est la maman de l'adjointe Jany Sans) et l'inoxydable et toujours alerte Émile Guiraud ont reçu fleurs et cadeaux offerts par la municipalité.
Le maire avait souhaité malgré tout de l'ambiance. Nos anciens ne se firent pas prier. Après le repas du traiteur « Pléiade » qui fut comme à l'habitude excellent, les histoires drôles et les chansons ont fusé. Chacun oublia pour un moment ses petits soucis, ses rhumatismes et ses arthroses sur la piste de danse aux rythmes de l'orchestre « Made In Son » dans une ambiance très enjouée. Nos aînés montrèrent, une fois de plus, qu'ils avaient le sens de la fête, beaucoup de jeunesse d'esprit et de profiter du temps présent autant de fois que de bonnes occasions se présentent.
PS : Le diaporama et la plupart des photos que j'ai prises sont sur mon site Midi Libre :
http://www.midilibre.fr/gard/les-mages

samedi 3 décembre 2016

Les Mages : vers une fusion du syndicat AEP avec Cèze Cévennes ?

Dernièrement a eu lieu en mairie des Mages une réunion du Conseil d’Administration du Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau Potable Les Mages/St Jean de Valériscle.
Plusieurs points à l'ordre du jour, notamment un  projet de mutualisation de la ressource en eau, sur la commune de Meyrannes proposé par les représentants de la Communauté de Communes Cèze Cévennes qui étaient présents en début de réunion. Jacky Valy, président d'AB Cèze était aussi présent. Ces derniers ont exposé que dans l’avenir, les seuils de prélèvements dans la Cèze seront revus à la baisse, ce qui risque de poser des problèmes d’approvisionnement en eau. Un débat a été ouvert à partir des données chiffrées qui ont été communiquées. Il en est ressorti que la solution financièrement la plus avantageuse reste celle où le Syndicat AEP Les Mages / St Jean participe en totalité au projet.  Après en avoir délibéré, le Conseil d’Administration Les Mages-St Jean-de-Valériscle décide, à l’unanimité, de faire partie du Comité de pilotage pour l’étude de ce projet qui sera donc fusionné avec les travaux de raccordement au projet de Cèze Cévennes .La ligne de trésorerie ne se fera donc pas car elle était rattachée au projet de la traverse du Moulinet.
Le Conseil d'administration décide à l'unanimité de créer un poste d’adjoint administratif à mi-temps à compter du 1er janvier 2017.
 Concernant la convention de mise à disposition ACFI (Agent en charge de la fonction d'inspection) qui prévoit l’obligation pour toutes les collectivités de planifier une inspection des lieux de travail le syndicat décide de confier cette mission au Centre de Gestion.
Le propriétaire de la maison Duplan veut acheter le château d’eau situé à Saint-Jean-de-Valériscle. Il sera demandé à l’intéressé de faire une proposition financière au Syndicat. Les personnes intéressées peuvent aussi adresser leur proposition d’achat au Syndicat en Mairie des Mages. Toutes les propositions seront ensuite étudiées.
Admissions en non valeur : madame Van Maele, Receveur Municipal, demande l’admission en non valeur de sommes dues qui ne sont pas recouvrables soit par suite de décès, absence, disparition, faillite, insolvabilité ou indigence des débiteurs. Le Conseil d'administration décide d’admettre en non valeur, à l’article 6541, la somme de 3 741.55 €
En questions diverses sont évoqués des dossiers pour lesquels des problèmes de paiement sont récurrents.

vendredi 2 décembre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Les dossiers évoqués lors du conseil municipal du 29 novembre 2016



En l'absence du maire Gérard Catanèse empêché pour raison de santé, c'est le premier adjoint Raymond Reboul qui préside la réunion. 
L'ordre du jour comporte neuf points. 

- Tout d'abord il s'agit d'effectuer des virements de crédit de 1761€ à la section d'investissement concernant le budget primitif 2016 de la commune. Adopté par 12 voix pour et 2 contre.
- La Trésorière municipale propose de mettre en non valeur des titres de recettes concernant l'eau et l'assainissement, des factures d'un montant de 2359,45€ qui n'ont pas été payées et qu'il est impossible de récupérer du fait que ce sont des personnes soit non saisissables, soit introuvables après avoir quitté la commune. Adopté par 12 pour et 2 contre.
- Il est ensuite proposé la création de deux emplois pour la filière "Agent de maîtrise" à temps complet à compter du 01/01/2017 au titre de l'avancement de grade. Il s'agit en fait d'une évolution de carrière. Antoine Sanchez demande l'identité des deux employés concernés. Il lui est répondu qu'il n'est pas possible de citer de noms en Conseil Municipal. Adopté par 12 voix pour et 2 abstentions.
- Il y a nécessité de créer des emplois d'agents recenseurs afin de réaliser les opérations de recensement de la population de Saint-Florent-sur-Auzonnet qui aura lieu du 19 janvier au 18 février 2017. En fait il n'est besoin de recruter qu'une seule personne car deux employés municipaux seront affectés à cette tâche. René Chinetti demande les critères de recrutement et préfèrerait que ce soient trois agents extérieurs plutôt que la solution proposée. Cette dernière est cependant adoptée par 13 pour et 1 abstention. Il est précisé qu'il y aura appel à candidature pour le recrutement de l'agent recruteur.
- La nécessité de mise à disposition d'un agent en charge de la fonction d'inspection est adoptée à l'unanimité. Cette disposition émane du décret n° 85-603 du 10 juin 1985 (article 5). Ce texte prévoit en effet l'obligation pour toutes les collectivités de planifier une inspection des lieux de travail et la possibilité de confier cette mission au Centre de Gestion du Gard. Eu égard à l'importance des questions touchant à l'hygiène, à la sécurité et aux conditions de travail, il est proposé aux membres du conseil municipal de solliciter le Centre de Gestion pour cette prestation et d'autoriser à cette fin le Maire à conclure la convention de mise à disposition d'un Agent en Charge de la Fonction d'Inspection (ACFI).
- La cession à l'euro symbolique d'une parcelle de terrain appartenant à Mr et Mme Burcia Eric, d'une superficie de 1043 ca située lieu dit « La cantonade » cadastrée section AD n°150 et sous laquelle sont implantés les réseaux d'adduction d'eau potable et d'assainissement est votée à l'unanimité. Les frais de notaire seront à la charge de la commune.
- La dissolution au 31/12/2016 du Syndicat intercommunal du Mont Lozère pour la réception de la télévision et la téléphonie mobile devenu obsolète ,n'ayant ni personnel, ni bien, ni dette est votée à l'unanimité.
- L'attribution de l'indemnité du Receveur Municipal d'un montant de 45,73€ est votée à l'unanimité.
- Les délibérations du 6 avril 2016 et 15/06/2016 du conseil communautaire modifient les statuts de la communauté de communes notamment les mises à disposition de biens afin que Vivre-en-Cévennes en exerce les compétences. Il convient de restituer certains de ces biens aux communes. Sont concernés des véhicules, tractopelle, outils, places, voiries, jardinières, etc…(Consultable en mairie)
Voté à l'unanimité

jeudi 1 décembre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : les habitants de Mercoirol privés de téléphone

Depuis le 23 novembre, les habitants de Mercoirol sont privés de téléphone, et, par la même occasion d'Internet pour la plupart. Plus d'une vingtaine d'usagers qui sont d'autant plus pénalisés du fait qu'ils se situent dans une zone blanche où la réception pour les mobiles est très mauvaise. Toute communication est devenue impossible, y compris en cas d'urgence pour ce hameau de Saint-Florent très isolé.
La cause ? Un câble téléphonique qui a été arraché au-dessus du Lauze, sans doute par un poids lourd qui l'a traîné sur une centaine de mètres. Il traîne maintenant lamentablement sur le bord de la route. Il suffit simplement de raccorder les fils après les avoir remis en place. Une intervention qui, semble-t-il, ne demande pas de grands moyens...
Mais voilà… Depuis tout ce temps, malgré la multitude d'appels qu'ils ont lancés auprès de l'opérateur Orange, relayés par la Mairie de Saint-Florent, et le Conseiller départemental suppléant Michel Mercier, les choses restent au point mort nonobstant les engagements de réparation immédiate qui leur ont été faits. « A cette occasion on a constaté qu'il n'y avait aucune coordination entre les services dédiés aux particuliers et ceux dédiés aux mairies qui ignoraient le problème. » déclare l'adjoint au maire Raymond Reboul.
Marie-Thérèse et Roger Sugier, les porte-paroles des usagers mécontents, sont très remontés. « Après le beaujolais nouveau, voilà le service public nouveau !  » marmonne-t-il…
Un vin qui, pour le coup, a le goût du vinaigre !

mercredi 30 novembre 2016

Les Mages : les Femmes solidaires on fêté leurs 70 ans avec Jean Ferrat

Claudette Brès prononce son discours avec beaucoup de trac aux côtés de Jeannine Gineste
L'illusion est parfaite
Jean-Marc Moutet et son éposue , Claudetet Brès et Jeannine Gineste
 La salle Bauquier était comble ce samedi. Essentiellement des membres et des invités du Comité Mageois des Femmes Solidaires. Car, eu égard à la capacité limitée à 90 places il aurait fallu refuser du monde.
 En préambule la présidente Claudette Brès accompagnée de Jeannine Gineste s'est adressée au public : « Nous sommes réunies aujourd'hui pour fêter les 70 ans de notre Association. Ce Mouvement qui s'appelait Femmes Françaises au moment de sa création est devenu Femmes Solidaires en 1998.Femmes Solidaires est un mouvement féministe, laïque, d'éducation populaire qui s'engage pour faire reculer toutes les formes de discrimination et développer une éducation non sexiste et non violente pour toutes les femmes sans distinction philosophique, religieuse ou politique.»
Elle a rendu hommage aux fondatrices du Comité Mageois  en 1946 Julienne Praden, Mathéa Privat, Adrienne Champetier, et les membres du bureau de l'époque.
A l'occasion de cet anniversaire, le comité a choisi le spectacle de Jean-Marc Moutet en hommage à Jean Ferrat qui avait interprété « La femme est l'avenir de l'homme » illustrant bien la philosophie de l' Association. 
L'affiche « Jean D'ici - Ferrat Le Cri » était donc prometteuse et le public ne fut pas déçu. L'émotion, silencieuse, révérencieuse a envahi la salle .Car Jean Ferrat, devenu notre voisin Ardéchois de cœur fait partie de ces artistes comme Brel, Brassens, Ferré ou Béart qui ne chantent pas des tubes éphémères, mais des textes et des musiques  que l'on savoure aussi respectueusement autant de fois qu'on les écoute. Ses chansons inoubliables font partie de notre patrimoine. Elles rappellent des souvenirs tristes ou tragiques comme  «Nul ne guérit de son enfance »,«Nuit et brouillard», des luttes comme «Potenkine » , «La Commune » ou des odes comme «La femme est l'avenir de l'homme » , «La Montagne» , ou  «Ma France»  qui placent chaque fois l'homme ou la femme(du peuple) au centre du message.
Le spectacle présenté par Jean-Marc Moutet  était d'une qualité remarquable avec une mise en scène sobre qui représente une pièce où Jean Ferrat a entreposé tous ses souvenirs. Et si l'on a pu voir et entendre Jean Ferrat entrer en scène (l'illusion est parfaite),nous raconter sa vie, chez lui à Entraigues , il s'en est allé une fois le spectacle fini. Et c'est Jean-Luc Moutet qui est revenu saluer le public après avoir enlevé perruque et moustaches. Par respect pour l'artiste, il ne veut pas jouer au sosie.
A l'issue de ce récital le verre de l'amitié a été offert par l'association.

mardi 29 novembre 2016

Les Mages : les CE2 ont interrogé le Maire sur l'histoire de la commune



Le 11 novembre, ils avaient épaté le public en entonnant La Marseillaise devant le monument aux morts. Ce mardi les CE2 de Julie Sanchez (24) et de  Rachel Cellier(6) étaient dans la salle des délibérations de la Mairie des Mages pour rencontrer le maire Jean-Claude Paris afin de lui poser plein de questions préparées en classe en cours d'instruction civique et de géographie concernant la commune des  Mages et particulièrement celles liées à la fonction de premier magistrat.
Des élèves extrêmement motivés qui ont mitraillé le maire , l'interrogeant sur des sujets tels que : depuis quand existent Les Mages ? (1834) Combien y-a-t-il d'habitants ? (2015) Pourquoi avez- vous voulu être maire des Mages ? Comment avez-vous fait ? A quel âge et depuis combien de temps l'avez-vous été ? Est-ce difficile d'être Maire ? Comment se passent vos journées ? etc...
Jean-Claude Paris leur a répondu avec sa gentillesse et sa bonhomie habituelles. Il est maire depuis 1984. Il avait 43 ans. Il est foncièrement attaché à sa commune natale qu'il n'a quasiment jamais quittée. Son rôle consiste à gérer la commune au jour le jour en faisant des tournées journalières pour identifier les éventuels problèmes à régler immédiatement. Mais aussi à plus long terme en préparant avec sérieux un budget équilibré pour réaliser les travaux à venir, les investissements visant à améliorer les structures municipales dans l'intérêt des Mageois. Des concitoyens qui peuvent lui demander rendez-vous et qu'il reçoit volontiers pour les aider à trouver si possible, des solutions à leurs difficultés , mais aussi, parfois, savoir dire non quand ce n'est pas possible en expliquant les raisons ...
Un entretien très riche qui s'est clôturé par une excellente collation de viennoiseries et de jus de fruits. Des enfants qui ont, une nouvelle fois, et sans qu'on le leur demande, entonné la Marseillaise lorsque l'on a pris la photo.
Bravo à eux, à leurs enseignantes et au Maire !

lundi 28 novembre 2016

Les Mages :l'Art de la chute aurait mérité un public plus nombreux

Une trentaine de personnes ont assisté à l'espace Bauquier à la pièce « L'art de la chute » interprétée par la troupe Rocambolissimo bien connue dans la région et qui s'est déjà produite aux Mages il y a trois ans avec « Pièce rapportée ». C'est une troupe de théâtre amateur de St-Sauveur-de-Cruzières affiliée à la FNCTA (Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre et d'Animation).
« L'art de la chute » est constitué de 14 sketches choisis parmi l'œuvre de Guy Choisy avec des thèmes hétéroclites, révélant des tares de la nature humaine avec un humour malicieux et tendre, mettant à jour les détours et les arcanes de la nature humaine « avec des coups de pied au cul qui se perdent ». De petites histoires burlesques, drôles, absurdes, caustiques et émouvantes ... Les dialogues mettent en scène de courtes rencontres ou confrontations, chacune répondant à une logique interne particulièrement efficace et directe, qui nous fait subitement glisser vers un univers inattendu, parfois aux limites de l’absurde, ou purement poétique, ou terrible, ou juste follement drôle. Les personnages de « L’Art de la Chute… Oh là là ! » sont de petites existences égoïstes et ébahies (Oh là là !) qui nous laissent entrevoir en direct des tranches d’un quotidien pas toujours d’équerre avec la réalité avérée, mais drôle, bon enfant, implacable, pathétique, insolite.
Une très bonne prestation avec une mise en scène très appropriée et un beau jeu d'acteurs qui auraient mérité un public plus nombreux qui a tout de même apprécié par des éclats de rire, ce spectacle toujours juste, jamais outrageusement vulgaire. Une façon de tourner en dérision les petits défauts de la nature humaine que chacun de nous, avec des situations qui sont, au final, très loin d'être singulières.

jeudi 24 novembre 2016

Les Mages : Edmond Muller, un homme de cœur s'en est allé

Trop faible, à bout de forces, il n'avait pas pu assister aux obsèques de son neveu Alain Pascal, dont le décès brutal  l'avait profondément affecté. Edmond Muller s'est éteint la nuit suivante dans les bras de son épouse Jozane, à l'âge de 86 ans.
Et c'est avec une grande peine que tous ceux qui le connaissaient ont appris la triste nouvelle du décès de celui que tout le monde aux Mages appelait affectueusement « Momond ».  On le savait fatigué, mais rien ne laissait présager le départ aussi rapide d'un homme qui avait survécu avec courage pendant plus de vingt ans à une terrible maladie sans jamais abandonner ses fonctions électives et ses engagements associatifs, bien au contraire. Bien qu'en rémission Edmond a continué à vivre et s'investir pour le bien et le bonheur des autres. Car Momond était un homme de conviction, humaniste, solidaire et généreux qui s'était engagé très tôt dans la vie associative du village, d'abord au Comité d'animation, puis à la fondation du club de la Tourette, ensuite à celle des Genets et enfin il y a quelques années au club des aînés de Navacelles qu'il dut abandonner à cause de son grand épuisement.
A l'époque son altruisme et son sens du bien commun l'avaient amené à être élu au Conseil municipal. Et jusqu'en 2014, il effectuera quatre mandats, dont trois de premier adjoint aux côtés de Jean-Claude Paris.
Une fonction qu'il a accomplie avec sérieux, et chacun aux Mages a pu apprécier pendant tout ce temps son grand sens de l'écoute et sa disponibilité.
Car Edmond Muller était un homme authentique, sympathique, attachant et attentionné, d’une grande discrétion et d’une grande gentillesse. Lucide et clairvoyant, il connaissait beaucoup d'anecdotes et événements qui ont émaillé la vie et l'histoire de la commune. Edmond aimait les gens. Mais ce qu'il affectionnait par dessus tout, c'était de se retrouver en famille avec son épouse Jozane parmi leurs enfants, leurs petits-enfants et arrière-petits-enfants autour d'un bon repas. Père, grand-père et arrière-grand-père comblé, Momond aimait la vie dans ce qu'elle a de simple, généreux et bucolique. Être avec les siens ou rencontrer les gens, se tenir constamment informé en lisant le Midi Libre, suffisaient à son bonheur. Il avait tenu à fêter ses 65 ans de mariage en famille, preuve de son grand amour pour son épouse Jozane.
En ces pénibles circonstances, nous adressons nos condoléances attristées à son épouse Jozane, à ses enfants Sylvie, Marc et Maryline et à sa famille dans la peine.
Ses obsèques auront lieu ce vendredi 25 novembre à 15 heures en l'église des Mages.

mercredi 23 novembre 2016

Les Mages : un concert solidaire avec la Palestine

Un concert qui s'est déroulé face à un public acquis à la cause Palestinienne
Ce concert était organisé aux Mages dans le cadre de  l'Automne Palestinien qui programmé un panel varié d'activités telles que des conférences, rencontres, expositions, films et concerts dans plusieurs communes du bassin Alésien.
Ce vendredi on avait donc lieu le concert de Mouss et Hakim, avec en première partie, un musicien du groupe « Azul », qui a interprété des chansons berbères en s'accompagnant d'un oud qui a bien introduit la suite du concert. Puis, s'installent Mouss et Hakim, les chanteurs du groupe « Origines contrôlées » et deux de leurs musiciens, Rachid (à la mandole)  et Nicolas (à la guitare). Mouss et Hakim sont venus plusieurs fois à Alès. Ils sont connus pour avoir participé au groupe Zebda. Leur répertoire comporte des grands standards des chansons de l'immigration, mais ils ont aussi ont composé la musique du film «Comme des lions » qui sera projeté à Bauquier le 29 novembre prochain.
Des musiciens chaleureux et généreux entièrement voués et dévoués à la cause du peuple palestinien, avec, entre autres « Une vie en moins - une chanson pour Gaza » qui chantent en kabyle, en arabe, en français, pour nous communiquer à la fois, la « fibre berbère »  et un message universel valable pour tout le genre humain.
Près de 250 personnes, beaucoup d'enthousiasme et de joie, quelques mageois, beaucoup d'Alésiens, qui ont accompagné leurs chansons de battements des mains, de danses, et de « youyous »
Leila Shahid était présente, elle les connaît bien, même engagement, même lutte pour un monde fraternel et solidaire. (elle a été de 1994 à novembre 2005 Déléguée générale de l'Autorité Palestinienne en France, puis, de 2005 à 2015 Ambassadrice de la Palestine auprès de l'Union européenne, de la Belgique et du Luxembourg et fait partie de l'Association France Palestine Solidarité en Cévennes (AFPS . Leila a pris la parole avec cette force de conviction qu'on lui connaît dans ses multiples interventions dans les médias.
 Françoise Leblon, une des présidentes de l'AFPS en Cévennes, est intervenue, très émue de la participation, de l'atmosphère. Elle sera présente toute la semaine avec les militant(e)s avec qui elle a mis sur pied ce 8ème Automne Palestinien, à Cineplanet, et à St-Julien-Les Rosiers pour la soirée de clôture, rencontre, repas, concert) qui aura lieu samedi 26 novembre.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : un nouveau transformateur pour renforcer le réseau électrique

 Une partie de la commune située sur la rive droite de l'Auzonnet subissait des baisses de tension électrique assez désagréables. Pour pallier à ce problème,il a été décidé d’installer un transformateur supplémentaire sur la ligne haute tension au niveau du boulodrome. Cette opération destinée à renforcer le réseau électrique nécessite des travaux de câblage pour rejoindre ce transformateur. Tout d'abord le réseau est enfoui à partir de l'ancienne gare jusqu'à la jonction de l'avenue Bouquet jusqu'au chemin de Gabourdes. Le reste se fait en aérien jusqu'au boulodrome. Les nouveaux poteaux sont déjà en place depuis en mois et seront bientôt équipé câbles qui sont déjà entreposés au boulodrome.
Désormais l'ancien transformateur situé au niveau du pont noyé alimentera les quartiers des Peyrouses, de Ribot et des des Terres jusqu'au niveau du tunnel. Le nouveau transformateur alimentera le boulodrome, les quartiers de Gabourdes, de la gare et la partie restante des Terres jusqu'au tunnel.
Ces travaux sont effectués par la SPIE et réalisés par le SMEG ( Syndicat Mixte  Départemental d’Électricité du Gard) qui prend entièrement à charge la dépense, sans qu'il en coûte un centime à la commune.

lundi 21 novembre 2016

Les Mages : Alain Pascal, homme de coeur nous a quittés trop tôt, trop jeune

En 2013, Alain Pascal recevait la médaille du bénévolat des mains de Jean-Claude Paris
La terrible nouvelle du décès d'Alain Pascal foudroyé à l'âge de 62 ans par un mal implacable qui ne lui a laissé aucune chance, a littéralement anéanti tous ceux qui le connaissaient, bien au-delà de la région, et appréciaient son extrême gentillesse et sa grande disponibilité sans limite, non seulement pour sa famille mais aussi pour les autres, les jeunes et le football, les plus démunis avec  les œuvres caritatives comme les Restos du Cœur.
Alain était l'un des piliers de l'EFVA, dont il fut le secrétaire inlassable, efficace et dévoué, mettant à la disposition du club ses locaux personnels pour y entreposer le matériel.
L'engagement exemplaire de cet homme foncièrement gentil et discret a été reconnu par tous. Il a été honoré au plus haut niveau par la Fondation du Bénévolat qui lui a attribué en 2013 la Palme nationale de bronze. Une cérémonie au cours de laquelle le maire Jean-Claude Paris a fait l'éloge de cet inépuisable militant sportif "Joueur longtemps et encore, aussi dirigeant, il est à l'origine de la création de l'EFVA, avec un engagement sans faille en direction des jeunes ".
En 2015, il a reçu la médaille de la ville à l'occasion du trentenaire de l'EFVA
Et lorsqu'il a fallu reprendre le flambeau des restos du cœur dans la Vallée de l'Auzonnet après le décès de Christophe Salas, Alain a répondu présent sans hésiter.
Alain était un homme attachant aux sentiments très forts et très sincères. C'était l'époux, le père, le frère, l'ami, le collaborateur, le copain chaleureux que tout le monde aurait aimé avoir…
Nul doute qu'il laissera un grand vide et "que jamais dans l'eau son trou ne se refermera ".
Ses obsèques religieuses se dérouleront ce mardi à 15 heures en l'église des Mages, puis au cimetière de la commune où repose déjà son papa , lui aussi disparu trop jeune d'un accident de la route.
En ces pénibles circonstances Midi Libre adresse ses sincères  condoléances à son épouse Patricia, à ses fils Clément et Thomas, à sa maman Simone et à la famille dans la peine.

Les Mages : le jardinage biologique longuement détaillé a Bauquier

Dans le cadre des rendez-vous organisés par la FDCIVAM (Fédération Nationale des  Campagnes Vivantes ) se sont déroulées plusieurs manifestations dans le bassin de la Cèze à l'occasion des RDV de la Cèze. Samedi dernier, à 19h00, le public avait rendez-vous avec Blaise Leclerc, auteur de nombreux ouvrages pour Terre Vivante qui  propose le temps d'une conférence, de partager avec lui son travail et sa passion pour le jardinage biologique. Un savoir-faire de plus de 30 ans au service du respect de la terre et de la protection des ressources naturelles et notamment des eaux souterraines. La rotation des cultures est un élément essentiel pour permettre un jardin florissant avec des plantes en bonne santé, elle permet de lutter contre les prédateurs visibles ou invisibles. Un exposé très documenté. Une intéressante réunion qui a attiré un public peu nombreux et très réactif. La discussion s'est poursuivie autour du pot de l'amitié. De nombreuses documentations étaient à la disposition du public ainsi qu'une exposition sur la flore de Méjannes le Clap.

samedi 19 novembre 2016

Les Mages : les dossiers évoqués lors du conseil municipal du 16 novembre 2016



 En préambule, le maire informe qu'il a fait ajouter en urgence à l'ordre du jour du Conseil municipal la question sur la taxe d'électricité. En effet jusqu'à maintenant cette taxe était partagée à 75% pour le SMEG et 25% pour la commune comme c'est le cas pour toutes les communes de moins de 2000 habitants. Hors Les Mages vient de dépasser ce seuil et donc devrait perdre ce bénéfice de 25%, à moins que le conseil prenne une délibération avant le 1er décembre 2016 afin de continuer à percevoir cette taxe.
L'élu d'opposition déclare qu'il comprend cette demande, mais qu'elle n'est pas réglementaire puisque non prévue à l'ordre du jour initial. Il vote contre et déclare qu'il ne participera pas aux débats. " La loi, c'est la loi . Je reste en tant que spectateur".
L'ajout est voté à l'unanimité moins une voix contre.
Le premier point à l'ordre du jour comporte plusieurs décisions modificatives. 
Concernant le Budget Communal, la compétence véhicules dévolue à Vivre-en-Cévennes étant reprise par la commune suite à l’intégration dans l'Agglo d'Alès, il est procédé à l'achat d'un Kangoo neuf d'une valeur de 14 120.56 € (reprise ancien véhicule 11 000.00 €) ,ce  qui entraîne des transferts sur les lignes budgétaires : art 21571 (Matériel roulant =+ 15 000€); Art 2315 (installations techniques =- 4 000 €) ; art 024 ( produit cession immo =+ 11 000.00 €).
D'autres décisions modificatives sont nécessaires compte-tenu de travaux non prévus qu'il a fallu réaliser : L'art 2315 (installations techniques pour un montant de – 3500€ ) est compensé par l'art 2111 Terrains nus (+1000€) et art 2183 matériel de bureau ( +2500€ )
Concernant le budget assainissement (art 6451 admissions non valeurs (+700€) et art 704 (+ 700€) . L'admission en non valeur produits irrécouvrables du service assainissement s'élèvent à 1165.72 €.
Concernant l'acquisition d'un terrain de 422m² à Larnac à proximité de la Pompette pour le transformer en parking , le propriétaire avait donné son accord au maire. Depuis, il est décédé. Son héritière est d'accord de respecter cet engagement pour l'euro symbolique à condition que la voirie soit pris en charge par la mairie ainsi que la reprise dans le domaine public de celle du lotissement « Le Clos Valentine ». Celle-ci est en excellent état.
Le conseil vote pour à l'unanimité.
La question des limiteurs acoustiques pour les salles Fernand Léger et salle des sports a été évoquée lors du dernier conseil à cause des nuisances provoquées lors de manifestations festives. Devis d'un montant de 2 658.00 E par salle.
Voté à l'unanimité pour équiper les deux salles.
La Convention avec le Centre de Gestion pour Agent en charge de la fonction d'inspection (ACFI) qui a pour mission de contrôler les conditions d'application des règles en matière d'hygiène et de sécurité du travail et de proposer à l'autorité territoriale toute mesure qui lui paraît de nature à améliorer l'hygiène et la sécurité du travail et la prévention des risques professionnels ou en cas d'urgence les mesures immédiates qu'il juge nécessaire. Le Décret n°85-603 du 10 juin 1985 prévoit l'obligation pour toutes les collectivités de planifier une inspection des lieux de travail et la possibilité de confier cette mission au Centre de Gestion.
Accord voté à l'unanimité.
Transferts des biens communautaires
L'inventaire  de  la restitution des biens communautaires aux communes suite à la modification des statuts et à la réduction des compétences avec l'entrée dans l'Agglo d'Alès est communiqué aux conseillers. Sont concernés des véhicules, outils, places, voiries, jardins, etc…(Consultable en mairie)
La discussion informelle sur l'aménagement du Temple s'avère très fournie avec des propositions diverses telles que: le transformer en salle de sports pour dédoubler l'actuelle, en maison de santé pluriprofessionnelle (il faut l'accord de l'ARS), en lieu de convivialité, etc...Le sujet débordera d'ailleurs sur l’utilisation des anciens logements des instituteurs , dont l'un intéresserait la podologue qui se trouve à l'étroit rue de l'église.
Toutes ces sujets supposent des dépenses plus ou moins onéreuses et des demandes de subventions. Le maire estime que les emprunts doivent être compensés par des loyers afin qu'au final cela ne coûte rien à la commune.
La réflexion est lancée…
 La toiture de la Poste est en très mauvais état. Il n'est plus possible de la « pétasser »(sic).  Elle doit être entièrement refaite.
Voté à l'unanimité.
Le repas des aînés aura lieu dimanche 27 novembre 2016. Le maire demande aux Conseillers de faire un effort pour y être présents pâr respect pour les invités.
Concernant l'organisation du Noël  de l'école le jeudi 15 décembre 2016 et compte-tenu du plan vigipirate le directeur refuse que les élèves soient rassemblés à la salle Fernand Léger. Les cadeaux seront donc distribués dans l'enceinte scolaire , à la cantine , classe après classe.
Cependant, pour conserver la tradition d'accueil des parents, la municipalité les recevra tout de même de 14h00 à 16h00 à la salle polyvalente  pour café, biscuits et champagne.
Suivra le Noël des employés municipaux à 18h00.
Concernant la taxe sur l'électricité, comme le maire l'avait annoncé en début de conseil, la commune va dépasser le seuil de 2000 habitants en 2017. Il convient donc de fixer le coefficient de la taxe sur l'électricité 2017, afin de pouvoir continuer a la percevoir. celle-ci est inchangée, et fixée à 8,50%.
Voté à l'unanimité.
En questions diverses un conseiller demande pourquoi il y avait tant de gendarmes la semaine dernière dans le quartier du Mas Salles. Jean-Marc Orlandini lui répond qu'il s'agit d'un habitant qui a fait l'objet d'une plainte pour des violences conjugales . Lors d'une perquisition, on a découvert chez lui des armes. Il a été condamné en comparution immédiate à 6 mois de prison avec sursis pour détention illicite d'armes avec circonstance aggravante puisqu'il est agent de sécurité.

Les Mages : Tennis club

Résultats des compétitions du week-end :
Les seniors dames ont perdu 3/2 à Codognan'
L'équipe 1 masculine a gagné aux Mages 3/2 contre le Tennis club Uzès
L'équipe 2 masculine a gagné 5/0 contre le Tennis club St-Quentin-la-Poterie.
En coupe de l' Amitié les féminines ont fait match nul contre Arles
Samedi 19 novembre à 14h00 venez encourager les +45 dames sur le terrain des Mages qui jouent contre le Tennis club l L'Ardoise-Laudun.

vendredi 18 novembre 2016

Saint-Florent-sur-Auzonnet : semaine de l'école maternelle


Les Mages : un public peu nombreux pour l'exposition et le film sur Gaza

Françoise Leblon,militante infatigable de la cause des Palestiniens
Pour cette huitième édition l’Automne palestinien en Cévennes propose un focus sur la situation de Gaza sous blocus israélien depuis 10 ans, selon eux « en toute illégalité et en toute impunité ». Afin de sensibiliser l'opinion publique sur ce drame , cinéma, conférences, débats, exposition, concerts une série de manifestations se  déroulent spécifiquement, à Alès, Les Mages, Saint Julien les Rosiers
Pour ce qui concerne Les Mages, deux temps forts sont programmés. Tout d'abord ce jeudi 10 novembre avait lieu une exposition de photos sur Gaza et, à 18h , à la salle Bauquier, suivie de  la projection de « Obliterated families » (Familles décimées), un web-documentaire inédit et poignant qui plongeait le public (peu nombreux)  dans la réalité glaçante de Gaza au cours de l’été 2014, qui relate l’histoire de dix familles dont les vies ont été détruites lors de l’offensive israélienne de juillet 2014. Françoise Leblon, ,Présidente de France Palestine a commenté et le débat qui a suivi.
Ce vendredi 18 novembre à 20h30, à la salle Fernand Léger aura lieu un concert de solidarité avec Mouss et Hakim, qui se font des passeurs d'un précieux patrimoine artistique et politique en donnant une savoureuse et seconde vie aux chants de vie et de résistance . Kabyle, arabe, français: par la magie de la musique, Hakim et Mouss font aujourd’hui émerger des entrelacs des trois langues un idiome intelligible à tous.
Ils retissent, ainsi, les fils de la transmission et font acte de partage... (Spectacles et musiques du monde).
Participation libre mais nécessaire.