samedi 18 février 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Philippe Vinolo, une palette de talents


L'artiste autodidacte a reçu le premier prix du salon de Montélimar
 
Philippe Vinolo arbore fièrement son diplôme... et son chèque
L’œuvre primée
Philippe Vinolo est incontestablement un des artistes peintres les plus doués de sa génération, capable de peindre n'importe quel sujet, paysages, natures mortes ou  nus, avec une aisance et une finesse qui forcent l'admiration. Il a une préférence inconditionnelle pour le réalisme figuratif quasi photographique qu'il considère comme une école majeure de la peinture, la seule qui vaille pour lui, même si parfois il fait des digressions surréalistes chères à Dali.
Mais, voilà, malgré de nombreuses heures passées dans son atelier à peindre une quantité incroyable de toiles, toutes remarquables, l'artiste, autodidacte de surcroît a réagi contre le "système" qu'il juge inadapté et impitoyable pour les artistes amateurs. Ainsi pour s'être inscrit une fois, il y a deux ans aux Chemins d'art, pour 140€, et n'avoir eu aucune visite, ni rien vendu, il a par contre reçu une lettre de l'URSSAF qui lui réclamait 800€ ! Une nasse administrative de laquelle il a eu beaucoup de difficultés à se sortir. Désormais, il a décidé de ne se consacrer à son art  que pour son plaisir et de n'exposer qu'à l'occasion de salons, ambitionnant ainsi uniquement la reconnaissance de son talent par des jurys d'experts.
S'il a déjà reçu plus d'une cinquantaine de récompenses, le premier prix qu'il vient de recevoir dimanche dernier lors du  prestigieux salon de Montélimar, accompagné d'un chèque de 1500€, fait sa grande fierté.
Dans le Dauphiné Libéré dont il fait la "une" dans la rubrique culture, il a résumé la genèse de sa passion :"Je peins depuis une cinquantaine d'années, mais ce n'est pas mon métier. Maintenant, je suis à la retraite, mais avant, j'étais mécanicien à la SNCF. Comme je n'aimais pas mon métier, lorsque je rentrais chez moi, il me fallait mes deux heures de peinture. C'est ce qui m'a permis d'apprendre à peindre, car je n'ai jamais pris de cours. Avant je vendais mes toiles sur les marchés, mais je les bradais, donc j'ai arrêté. Quand vous passez 10 heures sur un tableau et que vous le vendez 30€, c'est difficile. Aujourd'hui, je me tourne davantage vers les expositions. Je fais des paysages, du réaliste ou du surréaliste. J'utilise l'huile, car je pense que c'est ce que préfèrent les amateurs d'art.".
Philippe Vinolo participera au prochain salon de l'Atelier de peinture des Mages en avril. Puis il poursuivra son tour de France des expositions, uniquement pour le challenge…

vendredi 17 février 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Cent quatre ans séparent Maïa de Rose

Le maire Gérard Catanèse est venu remettre un cadeau à Maïa et sa maman
Le village détient certainement un petit record anecdotique certes, mais qui fait plaisir puisque notre commune peut se targuer d'avoir en ses murs, à l'Aubradou, la doyenne des habitants de la Vallée, la vaillante et gentille Rose Maïno qui vient de fêter ses 104 ans ce 1er janvier, mais aussi la plus jeune, Maïa, née à l'immeuble des Jasmins, le 6 janvier 2017, à 2h55 du matin .
Une authentique Saint-Florentine
Un événement banal autrefois, devenu tellement rare de nos jours où toutes les futures mamans font le choix d'accoucher à la maternité, qu'il convient d'en souligner le singularité. D'autant plus qu'il s'agissait d'un choix délibéré des parents Jérôme Berguez et Éliane Guerard. Et cela n'a pas été simple ! Car aucune sage-femme de la région ne procède aux accouchements à domicile. Ils ont donc eu recours à un cabinet de praticiennes d'Aubenas qui a accepté cette mission exaltante. Et au final un accouchement qui s'est très bien passé, même si Maïa a décidé de venir au monde au moment où la sage-femme  Bernadette Ricciardi étant en vacances. Elle les a immédiatement interrompues là, sa collègue procédant à un autre accouchement à domicile !
Maïa est un superbe bébé, une authentique Saint-Florentine, déclarée sur le registre d'état-civil de la mairie, ce qui n'était pas arrivé depuis 2008. Ainsi, définitivement, son numéro Insee et sa carte vitale porteront le chiffre 30 253 qui correspond au code géographique officiel de Saint-Florent-sur-Auzonnet.
Ce mercredi le Maire Gérard Catanèse est venu rendre visite à sa plus jeune administrée et à sa maman. Il lui a remis en cadeau un joli panier garni de produits de toilette pour bébé de la part de la municipalité. Il a souligné que c'était la deuxième fois qu'avait lieu une naissance sur la commune depuis qu'il est maire...c'était le 24 avril 2008...
Souhaitons à Maïa une belle santé, beaucoup de bonheur et une vie aussi longue que celle de sa voisine Rose !

Les Mages : 11 000 sacs poubelles vont être distribués

Laurence et Emma ont été très occupées
La distribution  des  sacs poubelles avait lieu ce mercredi. Un jour choisi par la mairie parce que beaucoup d’administrés viennent au marché. Ils peuvent ainsi faire d’une pierre deux coups. Ces sacs sont attribués pour l'année, aux Mageois demeurant sur la commune au 1er janvier de l’année. Chaque famille  a droit à un quota de sacs en fonction du nombre de personnes qui y vivent. C’est ainsi qu’environ 11.000 sacs seront distribués.
Une façon pour la municipalité de participer à l’effort fait par chaque citoyen pour une récupération propre des déchets ménagers et éviter le spectacle parfois dégradant d’ordures qui débordent de sachets d’emballages, voire de cartons qui ne sont pas adaptés à recevoir détritus et immondices.
Une grande partie de la population a été servie. Les retardataires pourront cependant toujours se présenter à la mairie pour recevoir leur dotation.
Rappelons que le ramassage des poubelles a lieu tous les mardis et vendredis, et que la collecte des encombrants se fait régulièrement (la prochaine début mars), et que, hors de ces dates , sur demande auprès de la mairie .
De même les déchèteries acceptent toutes sortes de déchets (hormis les ordures ménagères) à Salindres, Saint-Martin-de-Valgalgues, Alès (à côté de Cora) et Thoiras.

mardi 14 février 2017

Les Mages : stages fructueux au Taekwondo Mageois

Jean-Pierre Liabeuf est un pédagogue très tatillon sur les gestes à accomplir
Pendant les vacances scolaires, le Taekwondo Club Les Mages a proposé deux stages ouverts aux adhérents âgés de 9 à 13 ans. Le premier, intitulé « Taekwondo Contact », s’est déroulé le vendredi 10 février 2017 de 14h00 à 17h00 à la Salle des Sports des Mages. Les enfants y ont effectué du travail pieds-poings avec plastron et casque.
Le second stage se tiendra ce vendredi 17 février de 14h00 à 17h00 également à la Salle des Sports. Celui-ci portera sur de la Self-défense.
Ces stages permettent aux jeunes pratiquants de s’initier, de se perfectionner et de vaincre les appréhensions grâce à une approche progressive et sécurisée.
Pour tous renseignements: 06 33 15 56 16.

Les Mages : sortie à l'Open Sud de Montpellier pour les jeunes du TCM

Le Tennis Club de Les Mages a organisé sa sortie à Open Sud à Montpellier avec les enfants de l’école de tennis et  quatre accompagnateurs .Pour beaucoup d’entre eux, l 'Open Sud est la découverte d’un grand tournoi de tennis à l’Arena de Montpellier avec les meilleurs joueurs Français.
Le transport s’est effectué en mini-bus dans une ambiance toujours animée et bruyante. Samedi quelques joueurs adultes du club verront les ½ finales.
Les compétitions seniors et 15-16 ans garçons se terminent en février,  les résultats seront publiés prochainement lors d’un prochain article. Elles seront suivies des + 35 ans ; 1 équipe dames et 2 équipes messieurs et commenceront dès la première semaine de Mars.
La Coupe Courtès débutera mi-avril avec une équipe Dames et deux équipes Messieurs, ainsi qu’une équipe dames engagée en Coupe de Printemps le mardi après-midi.
Les 17/18 ans filles doivent aussi démarrer leur championnat.
Espérons un temps plus clément pour le bon déroulement de ces rencontres.
Pour tout renseignements :06 71 12 88 38 ou 06 85 74 18 94

dimanche 12 février 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : un joli spectacle de cirque !


Un spectacle plaisant et sensible qui se termine par une belle révérence !

Ce vendredi avait lieu à la salle Aragon, le petit spectacle de « restitution des acquis » pour une quinzaine d'enfants de Saint-Florent et de la vallée qui ont participé au stage de cirque proposé par l'ACAC (Association culture et art contemporain) dont les rênes ont été reprises par Annie Pauletto. C'est la deuxième année que l'association propose une initiation artistique pendant les vacances. L'année dernière, le thème était la magie. Cette année, l'ACAC a fait appel au « Cirque Isidore » qui réside dans la commune voisine du Martinet. Caroline et Etienne, artistes professionnels ont accepté le challenge, et pendant trois après-midi, durant deux heures, nos jeunes se sont initiés à la pratique de l'acrobatie, de la jonglerie et de l'équilibre, dans une très bonne ambiance, goûter en prime offert par l'association.
Un joli spectacle sur le thème de « Et tourne la Terre » que le cirque Isidore produit d'habitude sous chapiteau ou de grandes salles. Ici, l'histoire a été épurée pour laisser place aux démonstrations des jeunes stagiaires bien encadrés par Etienne et Caroline. Un gros ballon représentait la planète bleue qui soudain s'est arrêtée de tourner. Un jeu de détective pour trouver le coupable assassin ou fou ? On ne saura jamais…ou peut-être les adultes ressentiront un petit sentiment de culpabilité. L'Humanité est-elle folle, criminelle ou inconsciente ?  Mais ce sont les enfants qui réussiront à la ranimer à force d'acrobaties, de jongleries et de jeux d'équilibre…
Un petit clin d'œil qui, au final, montre que la fragile Terre ne nous appartient pas et que selon la phrase célèbre de Saint-Exupéry : «  Nous n'héritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons à nos enfants. ». Ça tombe bien, l'école du village porte le nom du célèbre aviateur écrivain auteur de l'inoubliable « Petit Prince » que tout le monde, quel que soit son âge, devrait avoir comme livre de chevet. Un joli petit conte sensible et poétique qui a permis aux enfants de montrer leurs petits talents et aux spectateurs parmi lesquels de nombreux parents de passer un bon moment.

jeudi 9 février 2017

Les Mages : une laverie en libre service à l'U-Express

Olivier Pétré constate que la laverie connaît déjà un grand succès
L'U-Express des Mages vient de se doter d'une laverie automatique en libre service, installée sur le parking, à proximité de l'entrée du magasin. La structure est constituée de deux machines à laver de grande capacité (8kg et 18kg) qui permettent de laver les pièces volumineuses telles que couettes, couvertures, et oreillers en seulement 30 minutes ! (Lessive sans phosphate et hypoallergénique comprise). Le temps d'aller faire les courses, le linge est propre ! On peut même programmer son numéro de portable et l'on est averti 5mn avant l'arrêt de la machine. Les lave-linges sont équipés d'un essorage très performant pour faciliter le séchage des pièces lavées, mais on peut aussi avoir recours au sèche-linge d'une capacité de 18 kg. Le paiement peut s’effectuer par pièces de monnaie, ou carte bancaire (celle-ci sera service dans une quinzaine de jours). Cette laverie est disponible 24h/24.
Olivier Pétré, le patron du U-Express poursuit ainsi son objectif d'offrir à la population locale des services de proximité qu'on ne trouvait auparavant qu'en ville. Cette laverie automatique s'ajoute à la cabine photos (y compris d'identité réglementaires), et au service de location de véhicules, autos berlines, minibus et utilitaires.
Enfin ceux qui le désirent nettoyer des tâches particulièrement tenaces peuvent aussi avoir recours aux services d'un pressing qui travaille en collaboration U-Express et avec les restaurants et les hôtels .Se renseigner à l'accueil.

mercredi 8 février 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : la Mémoire des mineurs reste très active

Ce jeudi, le président de la Mémoire des mineurs Paul Rouverand avait convoqué le bureau de l'association en présence de ses deux vices présidents Louis Robert et Pierre Mazaudier. La réunion a eu lieu dans la salle de délibérations de la mairie, en attendant que les locaux du futur musée soient opérationnels. Ils sont toujours en travaux d'aménagement.
C'est d'ailleurs par ce sujet que l'ordre du jour a été abordé avec le constat que les choses se déroulent de façon satisfaisante et prennent une bonne tournure, malgré les aléas d'un cambriolage pendant l'été qui a pillé une grand partie du matériel. Mais ces anciens mineurs cévenols en ont vu d'autres pour se laisser décourager. Ils  tiennent absolument que l'histoire du passé minier de la vallée, et par conséquent la leur, ne tombe pas dans l'oubli, parce qu'elle fut à la fois belle et prospère tout en étant parfois dure et cruelle…
En attendant, les projets d'animation et de convivialité, font aussi partie des objectifs de l'association.
Ainsi le samedi 11 février 2017, une après-midi familiale ouverte à tous sera organisée à partir de 16h30 à la salle Jean Macé. Elle sera suivie le dimanche 23 avril par une exposition de plus de 200 lampes de mine à la salle Aragon.
En outre devant le succès précédemment obtenu par les projections de films sur le passé minier de la vallée, et pour satisfaire aux nombreuses demandes, une séance sera prochainement organisée aux Mages. Date à définir.
A noter que la réunion s'est déroulée en présence de Raymond Reboul premier adjoint, d'Elio Pauletto conseiller municipal. Le maire Gérard Catanèse, très impliqué dans le projet de la Mémoire des Mineurs a tenu à venir passer quelques instants avec nos « anciennes gueules noires ».

dimanche 5 février 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : les dossiers évoqués lors du conseil municipal extraordinaire

Ce conseil municipal extraordinaire a eu lieu ce mercredi matin, à 9 heures, suite à l'annulation du précédent reporté à date ultérieure après que l'opposition ait fait remarquer qu'il ne pouvait se tenir, le délai réglementaire de trois jours pleins après réception de la convocation n'ayant pas été respecté. Cette fois-ci le conseil était presque au complet , François Buchelet et Thierry Bonnefoi ayant donné procuration pour cause de travail.
Dès l'ouverture, le maire Gérard Catanèse  a fait remarquer que les délais exigés par l'opposition n'avaient pu être tenus à cause d'une importante coupure de courant électrique due à la neige.
S'agissant d'un conseil extraordinaire, dès l'ouverture,  il convenait de  faire voter une délibération sur le caractère d'urgence de cette séance compte tenu de la date butoir du 31 janvier 2017 pour l'obtention d'une subvention de la DETR 2017 (Dotation d'Équipement des Territoires Ruraux) pour la création d'un réseau de collecte des eaux usées au chemin Laurent. Voté à l'unanimité.
Ensuite le maire a lu, en préambule et hors de l'ordre du jour un courrier très argumenté des pompiers volontaires du SDIS de Saint-Ambroix qui demandent le soutien des municipalités de leur territoire suite à une diminution de leurs astreintes. Cette mesure aura un impact notamment sur les délais d'intervention qui seront plus longs. Le maire adressera un courrier à ses collègues des villages concernés pour définir une action commune.
Le premier point porte sur l'urgence évoquée précédemment à savoir la création du réseau de collecte des eaux usées, avec station de relevage, du chemin Laurent pour un montant de 222.000€ TTC . Ils seront financés par la DETR 2017 évoquée précédemment et sur l'autofinancement de la commune. Le maire fait remarquer que cette délibération est liée à cette subvention qui ne peut être demandée que tous les deux ans, et qu'elle est cumulable à d'autres. En tout état de cause, et c'est le cas pour tous ces gros travaux, ils ne se feront que si il y des subventions. Voté à l'unanimité.
Le conseil délibère ensuite sur une demande d'aide sur le captage des Peyrouses. La DUP suit son cours et l'enquête publique s'est déroulée du 21/11/16 au 21/12/16. Il est proposé de solliciter une subvention auprès du Conseil département et de l'Agence régionale de l'eau. Voté à l'unanimité.
Le point suivant concerne la mise à disposition du service informatique de Régis Campos autrefois attaché à l'ex communauté de communes Vivre-en-Cévennes, ce dernier ayant été supprimé suite à la fusion avec l'Agglo d'Alès. Le technicien est maintenant pris en charge de la commune de Saint-Julien-les-Rosiers qui le met à disposition, moyennant participation financière des communes de Rousson, des Mages, du Martinet, de Saint-Jean-de-Valériscle et de Saint-Florent-sur-Auzonnet.  Régis Campos connaît parfaitement tout le système informatique installé à la mairie, aux écoles et à la bibliothèque municipale. Il intervient avec rapidité et disponibilité pour un coût annuel forfaitaire de 3999,60€ par an pour 3h30 de présence par semaine. Voté à l'unanimité.
Le dernier point porte sur l'éclairage public coordonné à l'opération basse tension ,tranche 3 du cd 59 pour un montant de 31 200,00 € TTC.  En parallèle de ces problématiques de fiabilisation du réseau, la commune mène de front  la programmation pluriannuelle d'un réaménagement de sa traversée. Sur l'emprise de cette tranche (Trch 3), ces travaux de réseaux humides et voirie sont déjà acquis pour 2016. Dans ce contexte le projet est le suivant: : Fiabilisation et renforcement du réseau par un maillage entre les postes « St Florent » et « Carail », reconstruction du réseau d'éclairage en technologie LED comme su la Tranche 2, construction de l'ouvrage télécom coordonné.
Conformément à ses statuts et aux règlements en vigueur, le SMEG (Syndicat Mixte d’Électricité du Gard) réalise des travaux électriques et d'éclairage public sur le territoire des communes adhérentes qui ont transféré leur maîtrise d'ouvrage de leurs travaux d'électricité ou de leur travaux d'investissement sur le réseau d'éclairage public. Le syndicat réalise les travaux aux conditions fixées dans l’État Financier Estimatif (EFE).
Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal approuve à l'unanimité le projet dont ce montant s'élève à 31 200,00 € TTC et demande son inscription au programme d'investissement syndical pour l'année à venir, demande les aides qu'il est possible d'obtenir auprès d'autres organismes, s'engage à inscrire sa participation, telle qu'elle figure dans l'État Financier Estimatif Par ailleurs, la commune s'engage à prendre en charge les frais d'étude qui s'élèvent approximativement à 429,50 € TTC dans le cas où le projet serait abandonné à la demande de la mairie. Voté à l'unanimité

Les Mages : intéressante projection débat sur les Loco-Motivés d'Aveyron

Olivier Dickinson
Vendredi dernier avait lieu à la salle Bauquier, la projection d'un film documentaire  « Des locaux très motivés », organisée par la Coopérative citoyenne de transformation sociale et écologique en Cévennes, en présence du réalisateur  Olivier Dickinson  . Ce documentariste franco-britannique, né à Londres est l'auteur de films d'inspiration sociale et écologique « La Province Oubliée », « Veilleurs du Lagon »,« Paludiers de la Baie »... Son style cinématographique a été reconnu par plus d'une centaine de festivals dans 44 pays et primé une vingtaine de fois.
Caplongue, village aveyronnais de 80 habitants, a vu naître en 2012 l'association des Loco-Motivés. Son ambition est de produire et consommer local dans le respect de la nature, des animaux et des personnes, de la manière la plus conviviale possible. Au travers de portraits intimistes et poétiques, le public a suivi pendant douze mois dans le Lévézou l'engagement d'Isabelle, Jean-Marc, Vincent et les autres autour de cette grande idée. Des locaux très motivés a déjà été sélectionné par de grands festivals internationaux (Prague, Kuala Lumpur, Guangzhou, Sarajevo, New York. Venise..) et remporté deux récompenses majeures. Un documentaire sur le thème des producteurs locaux et circuits courts. «Un film remarquable  joyeux et optimiste, tout en respect et retenue... un condensé d'images justes, un témoignage sensible qui mérite la diffusion la plus large possible. »
La projection était suivie d'un débat en présence du réalisateur.
Un film éminemment instructif suivi d'un débat très intéressant avec la trentaine de personnes présentes...

samedi 4 février 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : stage de cirque pour les enfants

Pour la deuxième fois, l'ACAC (Association culture et art contemporain)  propose pendant les vacances des stages d'initiation ouverts aux jeunes de la commune .L'année dernière, le thème était la magie. Cette année, l'association propose des ateliers de cirque animés par le « Cirque Isidore » qui réside dans la commune voisine du Martinet. Il reste des places pour le stage (jonglerie et équilibre, acrobatie)  pour les enfants nés en 2006, 2007,2008
Ces ateliers, d'une durée de 2 heures (de 14h00 à 16h00) goûter offert, se dérouleront les  mercredi 8, jeudi 9 et vendredi 10 février 2017 à la salle polyvalente  Salle Aragon de Saint-Florent-sur-Auzonnet.
Inscriptions avant mercredi 8 février à la mairie de Saint Florent  (04 66 25 61 72) : 10 € pour les 3 séances.
Vendredi 10 février, à 18h30, aura lieu à la salle Aragon un  spectacle où le public pourra constater les acquis de chacun de ces jeunes. Le spectacle qui entremêlera les numéros amateurs et professionnels . Les parents sont conviés à 18h15. Les enfants resteront sur place entre le moment du goûter et le spectacle pour avoir le temps de se préparer. Deux artistes de cirque encadreront les enfants et les feront intervenir dans leur spectacle « Et tourne la Terre».
Un bon moment en perspective.
Entrée gratuite.


Saint-Florent-sur-Auzonnet : le petit bois communal du Perlot a été débroussaillé

Elio Pauletto, conseiller municipal délégué aux travaux est venu constater l'avancée des travaux
Ce terrain situé au quartier du Perlot avait été acquis par la municipalité à l'époque où Henri Ranchon était la maire de la commune. L'endroit devenu communal, est agréable et bucolique ; une belle pinède qui depuis avait été envahie par les broussailles. Normal pour une zone forestière dira-t-on, sauf que les riverains qui demeurent à proximité se sont inquiétés des risques d'incendie  par temps de sécheresse.
Pour parer à une telle éventualité, un débroussaillage a été décidé par la mairie. Une tâche confiée au chantier d'utilité publique FAIRE qui intervient régulièrement sur la commune. Comme on peut le constater, le terrain est maintenant aéré, libérant un bel espace, avec le double avantage d'être facilement accessible aux promeneurs et de dissiper les inquiétudes des riverains concernant les feux de forêt.

vendredi 3 février 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : état civil 2016


On note 10 naissances, 5 mariages et 6 décès

Naissances
Cristofoli Léa le 29 novembre 2015
Savoie Louis le 30 décembre 2015
Lorenzi Zoghlami le 14 mars 2016
Walraeve Leny le 07 avril 2016
Miel Laury-Anne Rose le 16 avril 2016
Palade Talia le 31 mai 2016
Mezaouri Cheïma le 12 octobre 2016
Hude Mickaël le 19 octobre 2016
Rossi Hugo le 23 octobre 2016
Rezende Gihr le 27 octobre 2016

Mariages
Ranc Jérôme Louis et Cachon Delphine le 13 février 2016
Combe Jacques et Génolhac Nelly le 30 avril 2016
Suel Jacquy  et Narcisse  Béatrice le  20 juin 2016
Boudier Gérard et AlaisMarie-France le 09 juillet 2016
Laneew Frédéric et Lécluse Cassandra le 24 septembre 2016

Décès
Rudnicki née Mazon Anitha le 25 janvier 2016
Nuin née Maurin Claudie le 6 juin 2016
Pavan née Fioritto Elisa le 25 août 2016
Alonzo née Negre Annie Marie-Josée le 4 septembre 2016
Brahic née Bouchet Odette le 15 septembre 2016
Scarlata Rosa Anzalone le 19 décembre 2016

Les Mages : code minier : Jean-Claude Paris s'adresse aux sénateurs

Le 25 janvier 2017 l'assemblée nationale a adopté une proposition de loi visant à adapter le code minier au droit de l'environnement. Cette législation minière qui datait de 1810 souffrait de nombreuses insuffisances, faute d'adaptation aux enjeux économiques et écologiques qui ont évolué au fil du temps et qui s'imposent aujourd'hui au nom de la sauvegarde de la planète. Par exemple, ce code minier ne prenait pas en compte, forcément puisqu'inconnue à l'époque, la problématique des pétroles et gaz de schiste dans notre sous-sol. Pour les députés socialistes, notamment Fabrice Verdier (Gard) et Sabine Buis (Ardèche) dont les territoires sont directement concernés, il était donc urgent de le moderniser afin de prendre en compte les principes constitutionnels de la Charte de l'Environnement.
Les grandes lignes de ce texte traitent des grands principes ainsi que des avancées notables sur la prise en compte de l'intérêt des populations, sur le respect de l'environnement et la santé humaine, sur l'information des collectivités, sur la procédure d'enquête publique, sur la transparence, la concertation et la création d 'un groupement participatif des populations locales, etc.
Ce que l'on retiendra aussi, c'est que ce texte pose la question de l'après-mines et de l'indemnisation des dommages qui sera étendue à ceux causés aux biens, aux personnes et à l'environnement, impliquant les mesures financières qui incombent aux exploitants, avec aide de l'État dans certains cas.
Ainsi une enveloppe budgétaire est prévue pour indemniser par exemple les valats couverts lors de l'exploitation minière ,qui se sont depuis effondrés, etc…
Le Gouvernement a déclenché une procédure accélérée sur ce texte afin que les choses aillent vite. Il doit maintenant être discuté au Sénat.
Pour Jean-Claude Paris, le temps presse. Il a décidé d'adresser une lettre partagée aux sénateurs et incité ses collègues maires directement concernés par l'après-mine ou le risque d'exploitation du gaz de schiste d'en faire autant. «  J'ai pris connaissance avec grand intérêt, de la proposition de loi, visant à adapter le code minier au droit de l'environnement. Cette proposition qui me paraît très équilibrée et assez complète, vient d'être votée par l'assemblée nationale dans le cadre d'une procédure d'urgence. Elle est maintenant sur les bureaux de votre assemblée qui doit se prononcer pour la faire adopter. Il serait intéressant que vous puissiez l'instruire et la voter très rapidement »

jeudi 2 février 2017

Les Mages : Etat civil 2016


On compte 17 naissances, 5 mariages et  28  décès.

Naissances
Messador Maeva le 24/01/2016  
Lobligeois Gabriel le 02/02/2016
Adjouadi Léo le 17/02/2016
Minguez Lana le 08/03/2016  
Maurin Estéban le /03/2016
Mule Noa  le 04/05/2016
Tirano Livio le 04/05/2016
Wilus Maelisse le 19/05/2016
Rabelle Kaly le 29/06/2016
Sichi Ilario le 08/07/2016
Fabregue Guibal Aaron le 13/07/2016
Gazay Louis le 30/07/2016
Alu Lisandro le 19/08/2016
Aznar Jade le 31/08/2016
Levasseur Perrine le 14/09/2016
Ginier Gabriel le 15/10/2016
Lefebvre Gallifet Jules, le 08/11/2016

Mariages
France Christian et Grignon Marie-Laurence le 05/03/2016  
Lallemand Stéphane et Morenval Kildine le 02/07/2016  
Moner Michel et Mollier Bérengère le 23/07/2016  
Reboul Rémy et Chiffre Amélie le 20/08/2016  
Galasso Fabrice et Paillout Martine le 12/11/2016  

Décès
Wautriche - Brichard Marie le 25/01/2016
Garcia Yannick le 08/02/2016
Linsolas née Lajoux Muriel le 15/02/2016
Debard Max le 13/03/2016
Casabona Salvatore le 01/04/2016
Decaillon née Crea Antonia le 13/04/2016
Dumas née Deval Béatrice le 07/05/2016 
Chopin née Broche Paulette le 28/05/2016
Ranvier née Delbos Camille le 09/07/2016
Ferrer née Tamayo Carmen le 23/07/2016
Lavergne André le 05/08/2016
Brunel née Fages Odette le 14/08/2016
Lafont Nicole le 23/08/2016
Blanc Janine le 31/08/2016
Aurand Gilbert le 04/09/2016
Lang Roger le 12/09/2016
Raymond née Mathieu Céline le 18/09/2016
Pascal René le 07/10/2016
Ivars née Yvars Clotilde le 24/10/2016  
Ferrier  née Boisson Paulette le 20/11/2016   
Ducaylar née Chevalier Hélène le 26/10/2016  
Perez Daniel le 30/10/2016  
Tirano née Donadel Marie le 01/11/2016
Pascal Alain le 19/11/2016
Muller Edmond le 23/11/2016
Grassi Renato le 25/11/2016 
Maurin Roland le 07/12/2016
Wolek née Vecellio None Marianne le 12/12/2016   

mardi 31 janvier 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : le conseil municipal annulé à peine réuni !

Petit coup de théâtre en début de ce conseil municipal convoqué ce lundi à 18h30, qui comportait quatre points à l'ordre du jour.
Avant l'ouverture de ce dernier, alors que le maire Gérard Catanèse se félicitait que tous les conseillers soient  tous présents, ce qui est relativement rare eu égard aux emplois du temps de chacun, le conseiller d'opposition  Antoine Sanchez demandait la parole pour déclarer que cette réunion ne pouvait avoir lieu car les convocations n'étaient pas arrivées dans trois jours pleins réglementaires.
Le maire a immédiatement décidé de reporter ce conseil à en réunion extraordinaire ce mercredi 1er février 2017, à 9h00.

lundi 30 janvier 2017

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Tir, bonnes performances pour Didier et Jessica Ibanez

Deux manches du circuit national en « 22 Hunter » se sont déroulées à Saint Laurent du Var les 21 et 22 janvier.Comme pour les éditions précédentes, deux compétiteurs du club, le couple Ibanez, y ont participé.
Gessica s'est classée 19ème sur 31 tireurs (+ 4 étrangers) le samedi (4ème avec un score de 732 dans la catégorie « Dame ») et a fait parler la poudre le dimanche en se positionnant 9ème  (2ème avec 736 toujours chez les « Dame ») avec le même nombre de tireurs.
Didier, lui, a pris une 28ème place  (720) le samedi, et s'est classé à la 13ème place le dimanche (734).Ces résultats lui permettent de figurer dans la première moitié des participants.
Espérons pour eux de les voir continuer dans cette progression et nous leur souhaitons de bien figurer dans les autres manches du circuit afin qu'ils accèdent au Championnat de France qui se tiendra à Volmerange les Mines les 24 et 25 juin 2017.

Les Mages : peu de public pour la soirée occitane...dommage

Le public était peu nombreux ce dimanche à la salle Bauquier, mais les absents ont certainement eu tort, (comme d'habitude) au vu de la qualité indiscutable de la conférence débat sur « l'occitan à la télévision » proposée par André Abbe, journaliste pour la presse écrite en français et en occitan, producteur et chroniqueur venu parler de son travail de journaliste occitaniste à Fr 3 Marseille. Un exposé en « provençal maritime », qui, une fois la surprise passée et les quelques petites différences de prononciation acceptées, tout le monde (ou presque) a tout compris de cette narration en « francitan » d'outre-Rhône qui s'apparente très bien à celui de nos Cévennes.
André Abbe a présenté, avec précision et humour, les conditions dans lesquelles il travaillait et a illustré son propos avec quelques-uns de ses reportages.
 Premières images :  Vienne... en Autriche : congrès d'une association de langues minoritaires. Quel plaisir d'entendre un bel occitan parlé par un professeur allemand, un journaliste hollandais, un critique d'art calabrais, une responsable culturelle japonaise, un universitaire montpellierain, des auteurs occitans,  dans le cadre magnifique de l'université de Vienne !Un reportage très fort sur la récolte acrobatique de la « rusca » (l'écorce) de chênes-liège, très hauts. Un savoir disparu. Ensuite  un reportage qui commence au marché d'Alès pour suivre ensuite  la fabrication du pélardon en Cévennes, où les chevriers racontent  les difficultés rencontrées depuis les règles de Bruxelles et des images de transhumance. Le journaliste a parcouru plusieurs fois le chemin vers l'estive avec les bergers et de très grands troupeaux. Il vient de sortir un livre de photos en hommage à un de ses amis bergers.
Des paysages, des voix, des rencontres, un travail militant... La séance et les conversations ont duré longtemps après autour d'une galette des rois.

dimanche 29 janvier 2017

Les Mages : Assainissement : le test à la fumée à l’œuvre

200 anomalies ont été détectées sur le réseau

    Laurie Sigonney, David Fages et Sébastien Charaix ont procédé au test dans divers points du village.
Des fuites sur le réseau
Des branchements anormaux

Dans le cadre du schéma directeur de gestion du réseau d'assainissement, des tests à la fumée ont eu lieu sur la commune des Mages. Ces derniers avaient pour objectif de mettre en évidence les écoulements d'eaux pluviales qui seraient anormalement raccordés à l'assainissement (chéneaux, gouttières, avaloirs, casse sur réseau, etc.) soit sur le domaine public, soit chez des particuliers. Ce qui n'est pas autorisé, car cette intrusion des eaux de pluie sature la station d'épuration, en perturbe le fonctionnement, lessive les bassins, entraîne une surconsommation électrique des postes de refoulement et de relevage et peut entraîner in fine un rejet d'eaux polluées dans l'Auzonnet.
Il convient donc de repérer et mettre en conformité toutes ces anomalies. Une opération confiée à C2C Environnement avec les techniciens David Fages et Laurie Sigonney en présence de Sébastien Charaix, employé municipal chargé de l'assainissement. La fumée est envoyée par un regard de tout à l'égout à l'aide d'une machine somme toute simple et ingénieuse : un moteur de tondeuse sur lequel on a branché une hélice. De la paraffine alimentaire est  pulvérisée par, provoquant une importante (et inoffensive) fumée blanche qui se propage rapidement dans le réseau. Elle sort par tous les endroits où il y a une fuite de buse défectueuse , un regard non étanche... ou par les toits lorsqu'il s'agit de gouttières.
Ainsi 200 anomalies ont été détectées sur la commune. Les particuliers impliqués recevront un courrier de la mairie pour les engager à se mettre en conformité. La mairie « s'excuse auprès des personnes qui se sont effrayées en voyant de la fumée sortie de leur salle de bains, mais pour le bon déroulement de cette opération, on ne pouvait pas faire autrement… »

samedi 28 janvier 2017

Les Mages : la toiture de la Poste refaite à neuf

Les travaux de ravalement de la façade de la poste ont eu lieu en mai 2012. Cette rénovation faisait à l'époque partie du très important (et réussi) aménagement de la place des frères Nouvel.  Rappelons qu'il s'agit d'un bâtiment municipal mis à la disposition de la Poste qui en est locataire au rez-de-chaussée, le premier étage étant loué à un particulier. L'entretien en est à la charge de la commune. Aujourd'hui, si elle arbore une belle façade en pierres, la toiture, quant à elle donnait des signes de fatigue, et les nombreux « pétassages » (dixit le maire) s'avéraient de plus en plus inopérants dans la durée.
Il a été décidé de la refaire totalement à neuf.
C'est l'entreprise locale Bati Sun qui est chargée de cette rénovation. Le dispositif mis en place est impressionnant autant sur le plan matériel à disposition des maçons que celui de la sécurité des usagers.
Du bon travail !