jeudi 22 juin 2017

Vallée de l'Auzonnet :séjour inoubliable en Corse pour les U15 de l'EFVA

Du mercredi 14 juin au samedi 17 juin, les jeunes U15 de l’EFVA se sont déplacés en Corse du Sud sur la commune d'Alata  pour participer à un tournoi international avec un plateau relevé de 32 équipes venant de Corse, du Continent et 2 équipes de Suisse .
Départ en bateau mercredi à 21h00 de Toulon, une première pour beaucoup, et hébergement dans un camping 4 étoiles. Le samedi, ils ont pu profiter de la plage et  visiter Ajaccio.
Le tournoi s’est déroulé en nocturne. Nos jeunes joueurs ont réalisé un très bon parcours, jusqu’en quarts de finale avec un match très engagé qui n’a cependant pas permis de départager les équipes. La terrible séance de tir au but a malheureusement été néfaste aux protégés d’Alexandre Bertheloot et Thibaut Paris qui les entraînent tout au long de l’année.
Ce tournoi restera cependant un séjour inoubliable pour les enfants qui sont revenus fatigués mais avec des souvenirs pleins la tête. Le seul point négatif restera la blessure Sabry Bougourzi qui s’est fracturé le poignet et a dû être opéré en urgence à l’hôpital d’Avignon. L’aventure des U15 se poursuivra l’année prochaine, sans Alexandre Bertheloot qui entraînera les U17 de Rousson. Il a été remercié pour son engagement auprès des enfants de l’EFVA avec des souhaits de bonne continuation dans son nouveau club.
L'assemblée générale du club de foot de la vallée de l'Auzonnet  aura lieu le vendredi 23 juin 2017 à 18h00 à la salle Fernand Léger des Mages.



mardi 20 juin 2017

Les Mages : le tournoi régional de l'EFVA  était dédié à Alain Pascal

 L'avant-veille, le stade du Coussac qui n'avait jusqu'alors aucune identité avait été baptisé du nom d'Alain Pascal,( voir Midi Libre du 6 juin)  juste à temps avant le traditionnel tournoi de Pentecôte, dont il fut l'un des initiateurs, il y a vingt-sept ans maintenant. Ce tournoi lui était donc légitimement dédié.
Ainsi pendant deux jours, les dimanche 4 et lundi 5 Juin 2017,  42 équipes venant du Gard, de l'Ardèche et de la Lozère se sont retrouvées pour disputer des matchs  d'un bon niveau qui ont montré, une fois de plus, que l'investissement des écoles de foot, comme l'EFVA porte ses fruits auprès des jeunes, garçons et filles passionnés par le ballon rond.
Il faisait un temps superbe et chacun a pu trouver une place sous les six barnums mis à la disposition des équipes, ombre, repos , boissons et restauration étant assurés de façon efficace par le staff de l'EFVA.
Le dimanche 4 juin, le tournoi était destiné aux U10/11 et aux U14/15. Le public a pu assister a des rencontres de belle qualité  qui ont vu, au final les U10/11 de l'US Porte remporter le challenge  Elin Fouque tandis que les U14/15 de l’équipe de Ruoms s'attribuaient le challenge Philippe Boyer.
Le lundi 5 juin c'était au tour des U6/7, U8/9 et des U13 coachés par Thibault Paris qui a remporté le Challenge Alain Pascal en finale contre l’OAC.
Un très bon tournoi, qui a rassemblé jeunes footeux, mais aussi beaucoup d'amateurs d''un football « originel » venus passer un bon moment dans une excellente ambiance. A noter que cette manifestation, devenue une référence dans le milieu des jeunes footballeurs connaît une grande réussite grâce au très grand investissement des dirigeants, animateurs et bénévoles de l'EFVA qui se sont impliqués sans compter, ne serait-ce que pour rendre hommage à Alain Pascal qui en était jusqu'alors une des pièces maîtresses.
A noter que l'assemblée générale de l'EFVA aura lieu le vendredi 23 juin 2017.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Philippe Vinolo une nouvelle fois récompensé

Philippe Vinolo arbore ses trophées devant une de ses œuvres...la lauréate appartient maintenant à la ville de  Mallemort
Après un moment de doute, qui  a  duré plusieurs lois sur son « statut » d'artiste , non pas en tant que tel, mais aux yeux d'organismes comme l'URSSAF qui voulait le taxer alors qu'il n'avait rien vendu, mais seulement annoncé qu'il participait aux Chemins d'Art  qui ne lui ont amené aucune visite, Philippe Vinolo a bien heureusement réagi et repris ses pinceaux. Normal , c'est un artiste et l'Art ce n'est pas un métier, et cette passion innée ne se quitte pas comme on quitte un boulot. Nul artiste ne prend sa retraite.
Car notre concitoyen, autodidacte, est indubitablement un  peintre extrêmement plus talentueux, capable de peindre n'importe quel sujet, paysages, natures mortes vieilles bicoques en ruines, épaves de bagnoles  ou  nus féminins, avec une aisance et un réalisme saisissant quasi photographique qui forcent l'admiration, même pour ceux dont le figuratif n'est pas forcément leur tasse de thé. Sur ce sujet Philippe Vinolo se défend et manifeste chaque fois fortement avec une gouaille qui lui est propre, son intransigeance  pour le réalisme  qu'il considère comme la seule école majeure de la peinture digne de ce nom...
Désormais, il a décidé d'exposer ses œuvres dans les salons prestigieux avec pour espoir légitime la reconnaissance de son talent par des jurys compétents et chevronnés. Et cela porte ses fruits. Notre artiste a déjà reçu plus d'une cinquantaine de récompenses. Dernièrement  le premier prix de Montélimar. Il vient de récidiver au salon de Mallemort  avec le même tableau que cette commune a acquis de surcroît ; ce qui fait la grande fierté de Philippe. Son œuvre fait maintenant partie du patrimoine communal de cette bourgade proche d'Aix-en-Provence et elle sera visible par  tous pendant des générations..
Un encouragement de taille. Philippe Vinolo continuera donc le cœur léger  son tour de France des expositions, uniquement pour ce goût du challenge…

dimanche 18 juin 2017

Les Mages : le Comité départemental de la FNACA s'est réuni aux Mages


Mardi 6 juin 2017, le Comité Départemental de la FNACA (Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie) s'est réuni  à la salle Bauquier des Mages pour sa réunion réglementaire qui a lieu tous les trimestres, en se décentralisant chaque fois dans un des 48 comités locaux qui sont répartis dans le Gard. C'était donc, cette fois-ci, au tour du comité  de Saint Ambroix – Barjac d'accueillir l'ensemble des délégués du département. Une centaine d'entre eux étaient présents. Le maire Jean-Claude Paris qui est aussi adhérent de l'association au titre d'ancien combattant en Algérie a participé à cette réunion. Le comité de Saint-Ambroix/ Barjac comprend plus de 200 membres.  Tous, jeunes appelés pour la plupart, ont été mobilisés pour combattre en Algérie avec parfois un maintien sous les drapeaux de plus de 28 mois très éprouvants pour la majorité d'entre eux. Beaucoup adhèrent à la FNACA, comme un devoir de mémoire avec le souvenir d'avoir partagé la même aventure et les mêmes drames…La première partie de la séance a confirmé les décisions prises lors du congrès départemental, notamment l'élection du nouveau bureau, qui a été reconduit en grande partie. Ont ensuite été évoqués les objectifs généraux de la FNACA qui se déclinent essentiellement  au travers des commissions telles que celles des finances, du social, des festivités, des commémorations et  de l'Histoire. Le sujet du mémorial d'Aigremont sur la stèle duquel sont inscrits les noms de tous les soldats gardois engagés ou appelés, tués en Afrique du Nord, qui a été rétrocédé au Département, a été évoqué. Il devrait être rénové par ce dernier.Après la réunion l'ensemble des délégués de la FNACA s'est dirigé, en défilé, drapeau levé vers le monument aux morts, pour y déposer une gerbe. Un moment fort de symbole et de  solennité qui  a impressionné par sa grande dignité. Après une vibrante "Marseillaise", un vin d'honneur a clôturé cette rencontre.


vendredi 16 juin 2017

Vallée de l'Auzonnet : les U13 montent sur le podium du tournoi de Langogne

Les U13 de l'EFVA se sont déplacés pendant deux jours à Langogne pour un tournoi très relevé et surtout une expérience très enrichissante autant sur le plan footballistique que humainement.  Il faut souligner que le la Lozère est exemplaire sur l'accueil, l'ambiance , les valeurs comme le respect le fair-play , l'entraide et la solidarité qui devraient régner sur tous les terrains de sports quelle que soit la discipline et l'enjeu.
Le premier jour nos U13 ont disputé cinq matchs qui se sont soldés par trois victoires, un nul et une défaite. Le lendemain, en matchs de poule, une défaite et une victoire  ont permis de qualifier l'équipe en quart de finale, que les protégés de Thibault ont gagné 4 a 0 avant de s'incliner logiquement en demi-finale contre les futurs vainqueurs 2 a 1 .
Petite consolation, ils ont gagné la petite finale . En résumé,  ce tournoi se solde par six victoires, un nul  et trois défaites.
22 buts inscrits, 8 encaissés et une troisième place méritée, avec, et c'est le plus important des enfants heureux de pratiquer le football, et c'est bien le principal.

jeudi 15 juin 2017

Les Mages : une belle exposition de la Tourette

Ce week-end, le club de la Tourette présentait  son sixième salon artistique  lors d'une très belle exposition à la salle Bauquier. Celle-ci a confirmé, cette année encore, la très belle facture  des œuvres proposées par ces artistes, tous des seniors adhérents du club qui ont pour passion, entre autres, de mettre des couleurs à la vie, avec talent, sur toile, porcelaine ou métal, des sculptures et patchworks .Tout cela lors des ateliers d'art qui se déroulent tous les mercredis de 9h00 à 12h00 ( gratuits et réservés exclusivement aux adhérents).
Pour la présidente  Aimée Le Mercier « Savoir capter la beauté d'une fleur, d'un animal, ou d'un paysage pour le partager avec les autres, c'est le but des artistes de l'association. La Tourette est très active et ses adhérents toujours jeunes, très sollicités. Nous ne nous ennuyons jamais » et s'adressant au maire Jean Claude Paris, de poursuivre « Il suffit de regarder autour de nous pour se rendre compte qu'aux Mages les associations sont dynamiques grâce à vous ». Ce dernier lui a répondu en écho à ces propos que «  cette exposition chaque année nous enchante, car ces œuvres sont de qualité presque professionnelle…mais, je vous en prie, restez amateurs…les amateurs le font avec le cœur et pas avec leur portefeuille…Continuez comme ça…Merci à vous ».
Quant à l'ajointe Jany Sans , si elle trouve le salon « super avec des choses très belles avec beaucoup de cœur et de goût, elle a surtout été impressionnée par les patchworks magnifiques…Il faut absolument développer cette activité… »
Le verre de l'amitié a permis de poursuivre ce vernissage  entre convivialité  et visite de l'exposition...avec parfois le coup de cœur pour une œuvre et l'acquérir.

Saint-Florent-sur-Auzonnet : conseil municipal du 12 juin 2017

Sur les sept  que comportait ce Conseil municipal, six résolutions ont été votées à l'unanimité par les treize conseillers présents. La question de la mise  à disposition du stade à l'association Étoile Sportive de Saint-Jean-de-Valériscle, quant à elle a été rejetée par 7 voix contre et 6 abstentions.
En préambule, le Maire lit un courrier que lui a adressé l'Amicale des chasseurs de sangliers de la vallée de l'Auzonnet. Cette dernière a restitué les clefs du local du boulodrome le 6 février 2017 à la demande du Maire, suite à un contentieux interne à cette association (qui n'est pas une société de chasse; elle a pour vocation d'apporter une aide financière notamment aux chasseurs dont le chien a été blessé qui nécessite des frais de vétérinaire).  Les problèmes sont maintenant réglés, non sans mal après deux assemblées générales extraordinaires, dont la première a été houleuse avec atteinte à l'intégrité physique (gifle) et menaces entraînant un dépôt de plainte.
Un nouveau bureau a été élu, qui demande à réintégrer le local municipal qui  " a pu voir le jour  grâce en partie aux Chasseurs de Sangliers de Saint-Jean-de-Valériscle (Travaux de maçonnerie, installation eau, installation électrique et, écoulement des eaux usées. Ces derniers ont longuement participé à la viabilisation de ce site (sans eux, ce local n'aurait pas vu le jour) ".
Le Maire propose à l'assemblée un temps de réflexion et de se prononcer lors du prochain conseil municipal (qui aura lieu avant le premier juillet pour des raisons budgétaires (renouvellement d'une ligne de trésorerie  pour tenir compte du besoin prévisionnel de trésorerie de l'année 2017, sachant que les crédits de trésorerie consentis par les établissements bancaires ne concourent pas à l'équilibre du budget, mais à celui de sa trésorerie administrative).
La première délibération porte  sur l'adhésion SIG au (Système d'informations graphiques) recentré sur Alès Agglomération, qui vient d'être créé. Elle permettra la consultation gratuite en ligne de la base de données du SIG . Des prestations supplémentaires seront possibles sur devis après signature de la convention d'adhésion. (exemple : réalisations cartographiques, édition de cartes, Intégration documents d'urbanisme ...). La mise à disposition de l'outil en ligne permettra un certain nombre de prestations gratuites, de même des données cartographiques mises à disposition des prestataires. Une interface  "Grand public" sera accessible à tous les administrés qui pourront les consulter gratuitement. Voté à l'unanimité.
Le deuxième point porte sur la création de trois postes d'adjoint technique  principal 2ème classe . Le Maire rappelle qu'il y a nécessité de créer ces trois emplois en raison de l'avancement de grade dans le cadre d'emploi des adjoints techniques territoriaux permanents à temps complet. Le tableau des emplois sera modifié à compter septembre 2017 . Voté à l'unanimité.
Le maire informe les membres du Conseil Municipal, du courrier émis par le Conseil du département du Gard, qui souhaite permettre au foyer de la Miséricorde d'organiser des permanences d'accueil et d'animation dans le local de la "Maison de la parentalité"» Place Jean Foissac dont il est locataire. Les locaux seront utilisés par le foyer de la miséricorde à raison d'une demi-journée par quinzaine et à ce titre une convention doit être signée entre le Conseil du Département du Gard, Le Foyer de la Miséricorde et la commune de Saint-Florent-sur-Auzonnet. La durée de la convention est de trois ans et ne pourra en aucun cas faire l'objet d'une reconduction tacite.
Voté à l'unanimité
Trois associations :  le  "FC. Auzonnet"  dont le siège est à St Florent sur Auzonnet,  "l’École de Foot de la Vallée de l'Auzonnet"  dont le siège est à Les Mages et le "FC Étoile Sportive"  dont le siège est à  St-Jean-de-Valériscle demandent la mise à disposition à titre gratuit et pour une durée d'un an du 1er  septembre 2017 au 31 août 2018 du stade municipal "Raymond Gilly" (Pelouse et ses abords, bâtiments des vestiaires comprenant hall, douches (locaux et visiteurs), toilettes, local buvettes.)
Si pour les deux premières associations il n' y a aucun problème et que la mise à disposition du stade leur est votée à l'unanimité, par contre pour la troisième (Étoile sportive), après un refus catégorique (argumenté) d'Antoine Sanchez, de sérieuses réticences sont soulevées, qui impliquent directement le  président de cette association qui déjà, par le passé a laissé des locaux dans un état déplorable. La discussion se partage entre la vocation légitime de cette association qui veut promouvoir une équipe de football féminines et la personnalité de son président. Au final, le vote sanctionnera ce dernier puisque la mise à disposition est refusée à l' Étoile sportive par 7 voix contre et 6 abstentions.
Le dernier point porte sur  les subventions accordées aux associations  . Le Maire rappelle que pour obtenir une subvention, les associations doivent obligatoirement fournir chaque fois un bilan financier annuel de leurs activités.
-  Club de tir : 150 €
-  EFVA: 150 €
- Société de pêche  »la Gaule de l’Auzonnet« : 150 €
- Harmonie des mineurs : 150 €
- Occitania bike : 150 €
- Chansons d’hier et aujourd’hui : 150 € (remplace St Florent d'Hier et d'Aujourd'hui). Subvention déjà versée.
- Gym volontaire  »Vallée de l’Auzonnet« :40 €
- société de chasse  »l’amicale gauloise« :150 €
- la boule de l’Auzonnet : 150 €
- Amicale des chasseurs de sangliers : 40 €
- Société  du sou des écoles laïques :1000€
- La malle aux fringues : 150 €
- Foot Club Auzonnet : 150€
- Accueil femmes battues (adhésion) : 35 €
- Prévention routière : 100€
- Restos du cœur : 100€
- Le chat libre:100 €
- La mémoire des Mineurs : 300€
- Les randonneurs de l’Auzonnet : 80 €
- Comité des fêtes  »Anim’action«  :150 €
- A.C.A.C : 1500€ (Danielle Varet et Christine Cordou, membres du bureau quittent la salle et ne participent pas au vote)
- Club loisirs et détente: 150 € ( Pour les mêmes raisons que précédemment Danielle Varet quitte la salle et ne participe pas au vote)
Auto Cévennes Compétitions :100€
Les ferristes cévenols : 150€
Crazy Horses Valley : 150€
A noter que deux associations : Auzonnet Loisirs et Groupement des chasseurs de  sanglier Cèze/Auzonnet n'ont pas demandé de subvention.
Pour terminer, le président de la mémoire des mineurs présent dans le public demande si le diagnostic amiante a été réalisé au local de du futur musée suspecté de contenir de l'amiante. De ce fait les travaux ont été interrompus. Jean-Pierre Beauclair lui répond que le diagnostic a été réalisé et qu'il n'y a pas d'amiante dans le bâtiment. Le résultat écrit doit arriver incessamment.

Les Mages : encore une journée des Péquélous réussie

Une animation aux nombreux spectacles qui plaît à toutes les générations


La onzième journée des Péquélous a tenu ses promesses. Cette manifestation dédiée aux enfants, mais qui plaît aussi beaucoup aux parents, est devenue une référence incontournable aux Mages, presque un label qui garantit pour petits et grands de bons moments ludiques et festifs. La recette est pratiquement la même depuis onze ans…et ça marche sans prendre une ride ! Grâce notamment l'entrée en matière assurée d'excellente manière par le très attendu groupe « Cabr’e can », véritables magiciens de la musique, du conte et de la danse folkloriques qui n'ont pas leur pareil pour entraîner enfants et adultes, même les plus timides, à investir presque malgré eux, la piste de danse... Bravo donc à ces véritables fédérateurs d’entrain, d'ambiance et de bonne humeur !Cette fois-ci, exceptionnellement, cette animation  a eu lieu au temple car la salle Fernand Léger était aménagée pour les élections législatives du lendemain.
Simultanément , à la salle des sports, les enfants pouvaient découvrir un monde inconnu, infiniment petit invisible à l'œil nu, grâce à l'association Globules Verts qui avaient mis à leur disposition des microscopes et un écran.
L’après-midi, deux spectacles  se sont succédé à l'espace Bauquier.  D'abord l’histoire d’une mouette prise au piège de la marée noire, qui pond un œuf à bout de force et demande à un chat de s'en occuper et, plus tard d'apprendre au poussin à voler , a  captivé ses petits spectateurs
Le deuxième spectacle très coloré aux nombreux effets lumineux a demandé une longue préparation technique notamment au niveau des éclairages. Beaucoup de succès et pour cette féerie très fluide et très sensible.  Au fil de petites histoires courtes, Esther Thibault et Sylvia Walowski ont fait  revivre ces petits moments de plaisir simple en chansons au fil de petites histoires courtes...qui font aimer la vie...
La journée des Péquélous demande l'investissement de beaucoup de bonnes volontés, bénévoles, animateurs, artistes, dont il faut souligner la grande disponibilité au service des enfants. Une excellente initiative !

lundi 12 juin 2017

Les Mages : les dossiers évoqués lors du conseil municipal du 1er juin 2017

Ce conseil comportait quatre points à l'ordre du jour qui n'ont suscité aucun commentaire. Ils ont été votés à l'unanimité , hormis le quatrième sujet relatif à Cévennes Artifices pour lequel l'élu d'opposition Patrick Manca s'est abstenu.

Concernant les subvention aux associations le Maire informe le conseil que leur montant reste inchangé puisque les impôts n'ont pas augmenté. 
Olympique Mageois :500€
Harmonie des Mineurs : 150 €
FNACA Saint Ambroix : 100 €
Tennis Club Mageois : 229 €
MAGYM : 100 €
Association Philatélique Les Mages : 100 €
EFVA Les Mages 200 €
Société du Sou des écoles : 1700 €
Société de Chasse l'Espérance : 251€
Union des Femmes Solidaires : 168 €
Atelier de Peinture  : 100 €
Club la Tourette : 100 €
Club les Genêts de l'Auzonnet  : 100 €
Club Taekwondo : 251 €
OCCE 30 Coop. Scolaire : 762 €
Gaule de l'Auzonnet :100 €
Ainsi Danse l'Auzonnet :100 €
ARAC :100 €
RASED : 100 €
Subvention exceptionnelle EFVA (organisation tournoi international): 229 €
Prévention routière : 100 €
La deuxième délibération porte  sur l'adhésion SIG au (Système d'informations graphiques) Pays Cévennes. Elle permettra la consultation gratuite en ligne de la base de données du SIG . Des prestations supplémentaires seront possibles sur devis après signature de la convention d'adhésion. (exemple : réalisations cartographiques, édition de cartes, Intégration documents d'urbanisme ...)
Sont ensuite évoquées les conventions de mise à disposition de services entre la commune et l'Agglo d'Alès. Dans le cadre d'une bonne organisation des services, la Communauté met à disposition de la commune et vice versa, pour les compétences et missions qui lui sont dévolues, le personnel affecté partiellement aux services suivants : entretien des bâtiments d'intérêt communautaire, cantine, garderie et équipements sportifs et culturels. La convention permet de définir les modalités de l'application de ces conventions. Lorsqu'elle sera signée, la mairie pourra se faire rembourser par l'agglo les interventions des employés municipaux sur les structures mises à disposition communautaire.
Le dernier point  de l'ordre du jour concerne l'enquête publique sur la société Cévennes Artifices basée aux Mages . Celle-ci a  construit un local pour stocker ses artifices de divertissement. Il revenait à la commune de réaliser une enquête sur cette construction. Les normes draconiennes sont toutes respectées. Celle-ci n'a donc recueilli aucune remarque défavorable. Le Conseil donne son accord à la majorité moins une abstention.
En questions diverses sont évoqué « Un toit , une œuvre » à Rousson qui restitue les travaux d'élèves des écoles des villages de l'ex Vivre-en-Cévennes et d'autres après la mise en route de cette manifestation qui s'est déroulée au Mages. De même il est question de l'exposition de peinture du Club de la Tourette.
Le maire informe l'assemblée que suite à une délibération les travaux de remise en état de deux courts de tennis auront lieu cet été pour un montant d'environ 7200€.
Enfin, l'élu d'opposition intervient sur le courrier qu'il a adressé au Maire au sujet de la scolarisation d'élèves non résidents sur la commune qui fréquentent l'école des Mages. Selon lui, ils sont 37 et cela aurait un coût d'environ 15 000€ pour la commune. Il demande au Maire ce qu'il compte faire.
Jean-Claude Paris lui répond que  lorsque la loi a été votée il y a une vingtaine d’années, les maires du canton se sont entendus pour ne rien réclamer de façon réciproque car c'est l’enfant qui compte. Cet accord dure depuis et il n'y a aucune raison de le remettre en cause.

Les Mages : les Atypiques de retour

Patrick Chamoiseau
Les Atypiques en l'été reviennent aux Mages ce 16 juin, avec un théâtre qui ne parle pas pour ne rien dire,et de beaux textes écrits par des auteurs reconnus en particulier pour la qualité de leur langue...  et dits par des interprètes de grand talent. Un théâtre de sens qui, outre le plaisir de l'entendre, invite à la réflexion et au débat. Patrick Chamoiseau lira des extraits de son dernier livre tout juste paru, en mai 2017,  "Frères Migrants" , salué vivement par la critique "Un hymne à l'hospitalité et à la tolérances" Un essai fulgurant de poésie !
Une soirée théâtrale en plein air, dans un jardin, sous les étoiles, à la fraîche. L'occasion de passer une bonne soirée conviviale, entre amis du théâtre, comme on les aime aux ATP. Après la lecture on discute, on échange, on boit un verre, on se restaure... On peut d'ailleurs apporter du sucré ou du salé à partager... mais ce n'est nullement obligatoire.
Lecture apéro-buffet Vendredi 16 juin 2017 à 20h30 Aux Mages, "La Buissière ", 159 rue de l'église. En cas de pluie, salle Bauquier au centre du village.
Réservation conseillée au 04 66 25 68 08 ou  au 06 48 89 56 60
Patrick Chamoiseau est un écrivain martiniquais, né en 1953 à Fort-de-France. Il déclare n'être au service de rien ni de personne. Il ne donne pas d'ordre ni n'en reçoit. Il écrit. Et c'est ainsi qu'il s'appose au monde, ou plutôt qu'il s'y oppose et signale, comme un lanceur d'alerte, ce qui est pour tout homme contraire à la dignité, à la décence, à la justice. Face à la situation faite aux migrants sur toutes les rives du monde, face à la barbarie des frontières et aux crimes qui s'y commettent, il écrit, il s'insurge. "On ne peut pas laisser passer cela !". Cet homme-écriture nous offre alors un texte à son image, à la fois un essai, un poème, un manifeste, un appel, une prière... dans une langue superbe tout empreinte de poésie.
Entrée 6 €