dimanche 14 janvier 2018

Grippe

Certains d'entre vous peuvent s'étonner du mutisme actuel de reglisse-vanille.
La raison, c'est que, malgré que je sois vacciné, j'ai été attrapé par la grippe...
Elle ne m'a pas fait de cadeau...
Je suis actuellement au Centre hospitalier d'Alès encore pour quelques jours...Superbement soigné par un personnel admirable et compétent, que j'ose vous recommander au cas où... en souhaitant que vous ne soyez pas contraints d'y avoir recours
A bientôt !

Vous pouvez cependant me faire parvenir articles et photos pour Midi Libre.
J'essaierai de les traiter depuis ma chambre (d'hôpital)
Protégez-vous !ne vous faites pas prendre en grippe !!!!

mardi 9 janvier 2018

Vallée de l'Auzonnet : Loto caritatif


Saint-Florent-sur-Auzonnet : annulation des voeux du Maire

Le Maire Gérard Catanèse se voit contraint, pour des raisons de santé d'annuler la cérémonie des vœux de la municipalité à la population. Il en a expliqué les raisons, en toute transparence dans une lettre adressée à chacun des administrés de la commune.
Midi Libre souhaite un prompt rétablissement au Maire de Saint-Florent-sur-Auzonnet.

Les Mages : Nouvel An festif à la Tourette

Bon repas, musique,danse et bonne humeur sont les fondamentaux des repas de la Tourette
Même si le temps gris et maussade ne donnait guère envie de sortir, les adhérents de la Tourette avaient quand même décidé de respecter la tradition du Nouvel an de la manière la plus festive et joyeuse qui soit à la salle Fernand Léger avec, au programme une table prometteuse d'un bon repas servi par Bruno Traiteur, une musique rythmée par J.P Variété, dans une joyeuse ambiance faite de bisous, de vœux, de blagues de rires et de danses.Tels sont les fondamentaux qui rythment chaque fois les retrouvailles festives de la Tourette.
Toutes les conditions étaient donc réunies pour que la fête soit belle. C'est comme ça, chez les seniors dont le dynamisme trouve son énergie en oubliant la pesanteur des ans qui s'empilent, les rhumatismes et l'arthrose, en regardant vers l'avenir tout en conservant, chevillé au corps et à l'âme, ce passé qui berça leur jeunesse.
Pour la présidente Aimé Le Mercier " L'an 2017 s'éloigne, oublions les mauvais moments et gardons les bons souvenirs. Présentons nos vœux en insistant sur ces moments de joies partagées qui nous réunissent et nous sortent de notre isolement. Pensons à nos amis malades et aussi à ceux, hélas qui nous ont quittés."
L'année 2018 a commencé dans l'amitié et dans la joie. Les animations régulières vont suivre. Le 14 janvier une après-midi festive ouverte à tous et le 27 février, un moment très fort du club: l'assemblée générale. Bonne année à tous .

lundi 8 janvier 2018

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Rose, la doyenne, a fêté ses 105 ans

Rose entourée de ses filles Ginette, Paule, Alida et des adjoints Raymond Reboul et Thierry Bonnefoi
Elle n'a pas changé, Rose, et il semblerait que c'est hier, qu'on est venu la voir, pour lui fêter son anniversaire. Et pourtant, Rose Maïno vient de fêter ses 105 ans ce 1er janvier 2018.
La doyenne de Saint-Florent-sur-Auzonnet est née à Saint-Jean-de-Valériscle le 28 décembre 1912, mais elle n'a été enregistrée que 1er janvier 1913.
Notre sympathique centenaire demeure aux cités de l'Aubradou dans un appartement coquet où elle coule des jours heureux, très bien entourée par ses filles Ginette, Paule et Alida qui se relaient sans cesse auprès d'elle, y compris la nuit afin que leur maman ne soit jamais seule, ne manque de rien, sans aucun souci, y compris le ménage ou la toilette. Elles n'ont d'ailleurs sollicité aucune aide extérieure. Un bel exemple de gratitude et solidarité filiale ! A 105 ans, la douce et bienveillante Rose a conservé une grande fraîcheur d'âme, et son regard laisse transparaître beaucoup de gentillesse. Et pourtant, elle n'a pas eu la vie facile.Rose a perdu Jean son mari à l'âge de 44 ans, terrassé par la silicose.Veuve, elle a dû élever ses six enfants dont la plus jeune Alida, n'avait que 4 ans à la mort de son papa. Ensuite elle aura le chagrin de voir disparaître ses trois garçons. Il lui reste ses trois filles, des enfants, petits-enfants et arrières-petits-enfants pour lesquelles elle éprouve une très grande affection, répétant sans cesse" J'aime mes enfants!". Et ils le lui rendent bien.
Très prévenante, Rose veille sur ses invités " Asseyez-vous, il manque une chaise, venez avec moi, on va en chercher une dans la chambre, prenez des biscuits, il y a des verres pour boire."
Cette année, le maire Gérard Catanèse était absent pour raisons de santé. Il a délégué ses adjoints et Thierry Bonnefoi pour venir souhaiter à Rose à la fois un bon anniversaire et lui présenter les vœux au nom de la commune, avec une superbe plante et des gourmandises, et un petit mot qui touche Rose parce qu'elle sait le maire souffrant. "Un très heureux anniversaire pour vos 105 ans. Je suis de tout cœur à vos côtés. Croyez que je pense fortement à vous malgré mon absence. Vous êtes un magnifique exemple de longévité avec une vie bien remplie de travail, de simplicité, de sacrifices aussi avec l'amour de tous vos proches. Ne changez rien continuez ainsi. Notre commune peut être fière d'avoir une doyenne comme vous".
Bon anniversaire Rose, et à l'an prochain !

Les Mages : Un dispositif pour protéger les piétons

Un dispositif efficace contre le stationnement gênant
Voilà assez longtemps que les usagers, surtout les piétons se plaignaient du stationnement anarchique et gênant des véhicules, les trottoirs, entre autres, celui de l'avenue du moulin, qui les obligeait à descendre sur la chaussée, les exposant ainsi au risque d'accident. Des récriminations relayées par les élus en questions diverses lors des conseils municipaux. Le problème s'est réglé de façon assez rapide, comme on peu le voir,avec un dispositif, simple et peu onéreux, exécuté par les agents municipaux. Les piétons désormais emprunter en toute sécurité le cheminement doux de la traversée du village dont la dernière tranche, de l'aire de camping-car au CD 904 va se concrétiser en 2018.

vendredi 5 janvier 2018

Les Mages : le PCS recense les vulnérabilités et les ressources de la commune

Le questionnaire a été distribué avec le Mag'Info
Le plan communal de sauvegarde (PCS) a été approuvé à l'unanimité par le Conseil municipal le 20 juin 2014.Il définit, sous l’autorité du maire, l’organisation prévue par la commune pour assurer l’alerte, l’information, la protection et le soutien de la population au regard des risques connus.
Il s’agit bien d’un plan de sauvegarde, pas d’un plan de secours. La sauvegarde c’est la protection des populations soumises à un risque.
Le PCS permet d’anticiper le risque, de faire de la prévention, il est complémentaire de l’organisation des secours". Il s’agit donc d’abord d’établir les aléas auxquels est exposée la commune et des ressources dont elle dispose.
À partir de ces données, la commune établit, avec son PCS, une stratégie d'information, d'alerte et d’action en fonction des événements, naturels ou technologiques, auxquels son territoire peut être soumis, des vulnérabilités recensées et des moyens propres mis à sa disposition, soit municipales (personnels et engins), soit de citoyens volontaires.
Chaque administré Mageois a reçu, en même temps que le Mag'Info un questionnaire "Prévenir pour mieux réagir" qui a vocation à recenser, d'une part les enjeux et vulnérabilités de certaines personnes ou lieux à risque et, de l'autre, les ressources humaines et matérielles permettant au Maire d'utiliser les moyens et compétences utiles (tracteur, remorque, groupe électrogène, accueil et ravitaillement, etc…)
Ce questionnaire, très clair, doit être retourné en Mairie avant le 15 janvier 2018 dans la boite aux lettres de la Mairie.
Pour tout renseignement 04 66 25 60 04

Saint-Florent-sur-Auzonnet : un véhicule détruit les barrières route des Brousses

Il n'y est pas allé de main morte, le chauffard qui a démoli, comme dans un jeu de quilles, une partie des potelets et barrières qui protègent les piétons sur le trottoir en face l'école. Un fêtard du Nouvel An qui a certainement voulu éviter les contrôles routiers d'alcoolémie au rond-point des Mages et a sans doute choisi de passer par la route des Brousses.
Au vu des dégâts occasionnés , à la fois sur le mobilier municipal, et sur sa voiture dont on retrouve des débris de pare-chocs, de phares et d'enjoliveurs sur plusieurs dizaines de mètres, on imagine la vitesse excessivement dangereuse du véhicule.
Les dégâts ont été matériels,certes, mais on frémit à l'idée de penser que si un véhicule s'était trouvé en face, bien prudemment à droite, ou si des piétons avaient emprunté le trottoir,cette embardée aurait eu des conséquences beaucoup plus dramatiques.

lundi 1 janvier 2018

Saint-Florent-sur-Auzonnet : Le Chat Libre, une association au grand coeur

Solange Levêque cherche à régler l'épineux problème des chats errants, de façon humaine
Pour Solange Levêque: " Les chats errants  qui prolifèrent naissent de chats et chattes que leurs propriétaires négligent de stériliser". Et le problème n’est pas simple à régler, si on excepte les mesures radicales et barbares d’extermination comme la chasse ou l'empoisonnement.
Des procédés qu'elle rejette. Elle estime qu’il y a une autre voie beaucoup plus éthique. C’est pourquoi elle a fondé " Chat Libre"  en juin 2011. Son association milite pour la stérilisation des chats errants. A l'époque, elle est partie en croisade auprès de la SPA et surtout du maire Gérard Catanèse qui ont été convaincus du bien-fondé de son action. Ainsi, le conseil municipal attribue à l'association une subvention de 150€ par an. L'objectif étant de "capturer, stériliser et tatouer les chats errants au nom de la commune qui sont ensuite relâchés dans leur lieu de vie, mais ne se reproduiront plus. Leur population stabilisée devrait être mieux tolérée".
La convention signée avec la mairie de Saint-Florent "est exemplaire et louable. Nous savons que  le budget de la commune est très serré et que les chats ne sont pas une priorité pour la population. Nous avons la chance que la vétérinaire des Mages Valérie Gérard opère sans profit. Le "Chat Libre" assure les captures, les transports et les soins et le cas échéant les dépassements d’honoraires.". Et pour aller plus loin, "il faudrait que la population de Saint-Florent s'implique davantage, en respectant les consignes élémentaires que je viens de citer…et en m'aidant, soit physiquement comme le font quelques personnes à l'Aubradou notamment,  en adhérant à mon association (10€/an), ou en faisant un don à l'association ,car nos moyens sont très limités et nous n'intervenons que sur Saint-Florent."
Solange Levêque formule ses veux de bonne année 2018 à la population de Saint-Florent-sur-Auzonnet et souhaite que le dévouement du "Chat Libre", soit enfin reconnu et apprécié pour peu qu'on aime son village…et les animaux.
Toute adhésion et contribution seront les bienvenues.
Contact : Le Chat Libre : 04 66 25 68 93.